Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2018

A mes amis Strasbourgeois

Samedi 1 / 12 je serai sur place face à la préfecture, comme le 17

Pour Strasbourg les deux cibles, pour moi, à prendre en compte sont d'une part la préfecture et d'autre part le palais de l'Europe ...

Le 17 j'étais SEUL ...les amis que j’avais invité ont préféré « bloquer » l’autoroute. Bon çà peut se comprendre …le samedi, suivant je suis passé au Port du Rhin mais j’ai le sentiment que l’on voulait s'en prendre à une entreprise locale pour des raisons qui m’échappent.
Cette fois ci, après avoir prit un café au MICHEL (face à la grande poste ) et lu les DNA,  j’irai m'installer sur un banc face à la Préfecture avec un bouquin (vers 10 h30) et j’engagerai la conversation avec ceux qui le voudront bien pour leur faire comprendre qu'ils ne sont pas toujours  SUR les bonnes cibles ...

Enfin, je considère que manifester à Paris c’est bien … pour ceux qui peuvent et qui ont les moyens de se déplacer. Pour ma part je suis persuadé que nous devons occuper le terrain local car chaque « coin" a sa particularité, que nous pouvons nous rencontrer et constituer des « infogroupes » actifs de 3 à 7 personnes se connaissant bien et pouvant ensuite se « cadrer » sur les actions nationales.    
Nous verrons bien  !

Francis-claude Neri

https://semanticien.blogspirit.com/

30 11 18

Les gilets jaunes racistes homophobes et antisémites

« ILS » m’ont éjecté de Facebook et de Twitter !  Qu’à cela ne tienne,  ils ne me feront pas taire pour autant !

Les gilets jaunes « racistes, homophobes et antisémites » (selon le ministre de l’Intérieur) ne veulent simplement pas mourir. Sans avoir rien demandé, ils se retrouvent dépossédés de tout ce qui a fait leur identité.

Et quand on est désespéré, on finit par commettre les actes les plus insensés. Mais des invisibles ne veulent plus être indivisibles.

La France du terroir et des territoires paie très cher les frais de la décentralisation et de l’enrichissement des grandes métropoles.

La mondialisation écrase celui qui ne se dépersonnalise pas.

L’angoisse précède la désespérance : on s’abandonne d’autant plus lorsque tout est abandonné.

La mondialisation, simultanément économique, commerciale, culturelle et technologique, constitue une vaste opération d’uniformisation elle écrase celui qui ne se dépersonnalise pas.

L’islam lentement mais surement conquiert des territoires sans lutte mener

À l’évidence, toute crise sociale est une crise nationale. Celle des Gilets Jaunes va vite virer à l’international.

En défendant, ensemble, sur le terrain, aujourd’hui, la liberté d’expression, ce sont tous les débats sur les futures politiques publiques et l’avenir de notre pays qui sont en jeu.

Francis-claude Neri

https://semanticien.blogspirit.com/

30 11 18

27/11/2018

GJ récupération à gauche

Je pense que la gauche, celle de Mélenchon, et l’extrême gauche, après avoir dit pis que pendre des Gilets jaunes et les avoir accusés d’être manipulés par l’extrême droite, ont noyauté le mouvement.

Mais ils n’ont pas compris que çà va durer…sous d’autres formes, mais que çà va rebondir et durer.

C’est pour cette raison qu’ils proposent l’idée d’un référendum, espérant détourner le mouvement des problèmes qu’ils ne veulent surtout pas aborder; l’immigration, l’islamisation, l’UE etc.
Pour eux c’est du domaine exclusif du politique et la rue ne doit pas s’en mêler…en çà ils ont la complicité des partis politiques.

Ce fut perceptible dés le début …et je l’ai a maintes reprises signalé. De plus çà fait le jeu du Président et de ses amis mondialistes qui peuvent pendant ce temps signer tranquillement le pacte des migrations de l’ONU et importer encore plus de migrants.

Lorsque les bonnets jaunes en auront fini avec le carburant ils étendront l'affaire aux autres problématiques et là çà va sérieusement chauffer ...

Et çà va durer, car le grand périurbain est en crise par rapport à la puissance nouvelle des métropoles...çà c'est fondamental à comprendre.

Les "gens" de la classe travailleuse pensaient encore hier qu'ils étaient les gagnants; ils constatent qu'ils sont les grands perdants et commencent, enfin, à porter leurs regards coléreux vers l'UE et les mondialistes du CAC 40 ...en passant par les migrants qui bénéficient d'avantages qui leur étaient jusqu'ici réservés.

Et comme le Macron EST à leur service (de l'oligarchie)...il ne peut modifier la trajectoire ; il ne fera rien car il ne peut rien faire ...si ce n'est pas lui qui fait le travail ils en prendront un autre ...Jacques Attali ne se gène pas pour le dire et de menacer.

Je considère pour ma part que ce qui se met en place c'est un système comparable à celui du mouvement 5 étoiles en Italie, c'est à dire : protestataire, territorial, politique et social ...le territoire HIER réservé au FN !
Ce dernier (RN) s’il veut perdurer doit se dépêcher de construire des alliances sans réclamer la suprématie.

Dans une France coupée en deux, il faut s’attendre à présent à des rapports en continu de violence, car le gouvernement n'a AUCUNE réponse à proposer à la révolte anti système et les partis d’opposition n’ont plus aucune influence sur la « conduite » du peuple.

A mon avis Noël sera chaud cette année !

https://semanticien.blogspirit.com/

Francis-claude Neri
27 11 18