Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2019

Civilisation

Une  nébuleuse de planètes idéologiques.

Une civilisation avance et se maintient selon une dynamique de renouvellement, sinon elle stagne, se sclérose et dans un environnement en évolution, elle devient tributaire, parasite ou se condamne à disparaître à terme.
Le renouvellement est un double processus à la fois cyclique et concomitant, pour partie réversible, pour partie irréversible, de destruction-construction, pour partie planifié intelligemment pour partie totalement hasardeux, arbitraire et erroné!
Il faut supposer qu'il existe une fourchette de ratios maximaux et minimaux de (auto-)destruction et construction à l'intérieur de laquelle une civilisation évolue dans la continuité et se maintient. L'histoire occidentale a laissé la trace de ruptures voire de révolution, mais un certain nombre de continuitéS l'ont accompagnée jusqu'à il y a peu.

La plus grande, la plus évidente, de ces continuité est biologique, le peuplement européen est un bassin génétique très stable au moins depuis l'aube de la civilisation, jusqu'aux premiers flux migratoires au début des années cinquante du vingtième siècle avec l'arrivée massive d'antillais en Angleterre.
Sur ce point et sur une toute une série d'autres, il semble que les ratios de destruction et de construction ait quitté la fourchette. Il semble par exemple que l'immigration de masse un projet de construction d'une société nouvelle multiethnique, multiculturelle, construise trop, trop vite, trop différent et évidemment détruise trop pour s'intégrer dans la civilisation occidentale européenne (il faudrait inclure les États Unis et le Canada), sans la désintégrer.

Il semble qu'on pourrait également dire la même chose de l'idéologie d'accompagnement de ce phénomène et de beaucoup d'autres composant la nébuleuse de planètes idéologiques, postmodernes, politiquement correct, antiraciste, anti spéciste, islamo-compatible, théorie du genre etc., gravitant autour du trou noir intellectuel, le relativisme absolu, avec son rayonnement gamma l'opinion-isme.
On peut observer bien d'autres domaines, dans lesquels il semble que la civilisation occidentale (européenne) ait enclenché le processus de sa propre auto destruction. Je ne saurais à ce propos dire s'il s'agit d'un syndrome d'auto satisfaction destructrice, phénomène qu'on décrit quelques fois avec un mot désuet, la "décadence", que certains historiens ont cru avoir déjà observé et que certains vont même jusqu'à y voir un déterminisme condamnant à terme toute entreprise de civilisation.

Peut-être péchant par excès d'optimisme suis-je victime d'un biais cognitif, toujours est-il que je suis sceptique sur ces deux derniers points.
Les exemples ne manqueraient pas en dehors du Grand Remplacement, si l'on voulait illustrer la thèse de la fin de l'Occident et des valeurs sur lesquelles reposait sa Civilisation, tellement brillante qu'en à peine deux siècles elle avait réussi à éclipser définitivement toutes les autres haut la main, dans TOUS les domaines.

On pourrait parler des chaînes de solidarité brisée en tenaille, par le haut avec l'hyper richesse défiscalisée et par le bas avec les cohortes de parasites en provenance du monde entier s'agglutinant et s'ajoutant aux éléments locaux, sans compter par le milieu avec les parasites du milieu, les fonctionnaires inutiles du public et leurs équivalents du privé, bref la liste est longue mais passons au plus grave l'environnement.

Il n'y a rien dire à des gens qui ne veulent pas voir ce qui a été perdu, chacun prendra la mesure de l'auto destruction et se demandera à quoi et dans quelle mesure il a lui même collaboré à la destruction de son monde.

François Amsallem

28 05 19

27/05/2019

Vote utile ?

Le vote utile s'est transformé en vote stérile...

Les Français ne veulent plus d'augmentation d'impôts et de taxes, la solution de Macron est de nous imposer une prétendue "transition écologique" par laquelle il va nous racketter davantage, et nous ne pourrons contester son bilan puisque les projets écologiques s'étalent sur 10 ou 20 ans minimum.

Et qui arrive 3ème ?
Europe Écologie Les Verts qui signera des deux mains les propositions de LREM au Parlement européen.

LREM + EELV = 34%

Les perdants sont les Français identitaires car aucun Eurodéputé ne représente leurs revendications.
Ne seront jamais abordées les thématiques existentielles de la France :

- remplacement de la population
- islamisation
- inversion des flux migratoires

Félicitations au système !!!

Jean-Michel Jacquemin Raffestin

27 05 19

26/05/2019

Les résultats

Avec de tels résultats dans trois ans au premier, Macron sera réélu haut la main au second tour.

François Amsallem

Martine Beitz François Amsallem Il peut se passer beaucoup de choses en trois ans, mais il a bien tué la droite (avec l’aide de la droite) .
Vous éliminez le RN ? Méfiance

François Amsallem Martine Beitz si après tout ce qui s'est passé depuis deux ans, son parti insignifiant sans lui parvient à obtenir un tel score il est déjà réélu, a fortiori s'il est opposé à un candidat ou une candidate RN au second tour.

Dominique Dufiet On voit mal aujourd’hui quel parti pourrait venir jouer les trublions entre le RN et LREM...

François Amsallem Marine Le Pen est déjà prête à faire réélire Macron.

François Amsallem Les doigts dans le nez.

Martine Beitz Oui et en s’alliant avec les Verts.

Juvenal Raphaël Maistre Il va falloir construire une alternative crédible..

Didier Mey ll faut qu'on se foute à nouveau une bonne fois sur la gueule, plutôt ! Ca fait bien trop longtemps que ça n'est plus arrivé.

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
https://semanticien.blogspirit.com/