Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2019

Blocages Facebook

Le PDG de Facebook sera à l’Élysée ce vendredi après-midi pour discuter de la régulation d’Internet, alors que le parlement français se prépare à examiner une proposition de loi pour mieux modérer les propos haineux en ligne.

Pour ce qui me concerne, ainsi que pas mal de mes amis, Facebook avait pris les devants :

« Pour que Facebook reste une plate-forme sûre, nous bloquons parfois certains contenus et certaines actions. Si vous pensez que nous avons fait une erreur, veuillez nous le dire. Si nous ne pouvons pas examiner chaque rapport, les commentaires que vous nous envoyez nous aident à améliorer les mesures de sécurité mise en place sur Facebook.

Veuillez expliquer pourquoi vous pensez qu’il s’agit d’une erreur

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de nous envoyer un rapport.

En savoir plus sur ce qu’il se passe lorsque vous êtes bloquée(s) ou si votre contenu a été supprimé.

« J'ai lu et relu le contenu incriminé et je ne vois absolument pas en QUOI il inciterait à la haine Bloqué pour un mois, il me semble que Facebook veut limiter ma liberté d'expression durant ces élections ...nous ne sommes plus en démocratie ...c'est de plus en plus évident ...pour moi Facebook se saborde ...sa fin est proche ! »

Impossible de traiter votre requête

Impossible de traiter votre requête. Veuillez réessayer ultérieurement »

Et voilà c’est plié et la prochaine fois ce sera l’exclusion définitive !

Nous ne pouvons même plus intervenir en défense et je suis bloqué pour encore 8 jours.  C’était bien calculé pour me libérer juste avant les élections.

Observer par soi même, relier pour mieux comprendre et en tirer ses propres conclusions n’est plus possible quand ceux qui commandent vous autorisent à savoir que ce qu’ils veulent que vous sachiez.
Et pourtant observer, distinguez, situer marque le début de l’indépendance.

S’interdire d’observer, de discuter et accepter sans la discuter la version du pouvoir ou simplement des autres, c’est renoncer à exercer sa faculté de perception, de raisonnement, d’analyse.
Sur Facebook, observer et en déduire des conclusions exactes, éveiller la conscience citoyenne est devenu source de danger, et toute réaction émotive peut être plus dangereuse encore pour soi même où sa famille ; je l’ai "observé" au cours des poursuites qu’exerçât en mon encontre Martine Aubry en son temps. Insultes et menaces me firent déménager et nous réfugier en Allemagne avec ma famille.

Il est clair que c’est aussi pour ces raisons que nombre de nos amis s’autocensurent et ne font plus part de leurs observations. Ils réagissent en quelques sortes par instinct de conservation.

Mais si on renonce à observer, à réagir, à entreprendre une action éclairée, on cesse de vivre sa propre vie et c’est exactement ce que veut l’oligarchie globaliste dont Facebook n’est qu’un outil.

Prenez soin de vous mes ami(e)s et ne lâchez RIEN !

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
https://semanticien.blogspirit.com/

10 05 19

 

13/06/2014

Approche systémique

Ce que m’a apprit mon duel avec Martine AUBRY

« Si on veut détruire un roi, il faut être sur de le tuer. Quand on projette de dire à un "puissant" qu'il se comporte en imbécile et en criminel, on doit se préparer à perdre ce qu'on ne peut se permettre de perdre. » 

Francis NERI

Un Systémicien doit acquérir la faculté de se projeter dans le temps afin de « prévoir » l’avenir. Il lui suffit pour cela de le construire au présent.

Exemple : Quelle sera l’image de Marine Le Pen dans quelques années, disons dans trois ans. Celle de F. Hollande ? De Nicolas Sarkozy ? Celle de certains systèmes…économiques, financiers, industriels, culturels, cultuels etc. ? Des Institutions comme l’Europe, l’ONU, l’OMC etc. ?

Ensuite le Systémicien doit savoir passer au crible les données disponibles, y compris sur les questions métaphysiques.

En sachant que la plupart d’entre elles ne prouvent rien, il établira les cohérences, les relations, les interactions, les rétroactions. Un simple schéma heuristique suffit.

Enfin il informe, c'est-à-dire il met en forme un modèle …et il agit !
Un Systémicien est un « créateur d’avenir » ! Il fait de la prédiction auto réalisatrice !

Un néo médium en quelque sorte ! 

22/11/2012

Martine Aubry mise en examen

Je ne veux pas être de ceux qui tirent sur une ambulance, mais je me demande tout de même pour quelles raisons cette « personne » pouvait prétendre devenir Président de la république. Le plus grave c’est que d’autres personnes la soutiennent encore, voire seraient prêtes à ce qu’elle fasse un nouveau mandat dans cette bonne ville du Lille où elle a, semble t-il, fait tellement de dégâts !

Je note enfin qu’elle n’est pas la seule responsable durant ces années 80 où la gauche, comme aujourd’hui, était au pouvoir…alors « tous pourris ? »

Francis NERI

L’ex-première secrétaire du Parti socialiste français au pouvoir, Martine Aubry, mise en examen dans l’affaire de l’empoisonnement par l’amiante

Martine Aubry, l’ancienne première secrétaire du Parti socialiste au gouvernement en France (PS) a été mise en examen pour homicides involontaires le 6 novembre dans le scandale de l’utilisation de l’amiante dans l’industrie française. Elle est accusée d’avoir permis la poursuite de son utilisation alors même que des études scientifiques et la législation de l’Union européenne avaient exposé le rôle joué par l’amiante dans le développement du cancer du poumon.

La juge ayant mis Aubry en examen a déclaré que la politicienne du PS n’avait pas pris les mesures adéquates pour empêcher que les ouvriers ne soient exposés aux fibres d’amiante et ne soient, en conséquence, contaminés.

Des scientifiques de l’institut d’Etat INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) estiment que 100.000 ouvriers mourront de la contamination par l’amiante d’ici à 2025.

Aubry est accusée, en tant que directrice des relations du travail au ministère du Travail sous la présidence de François Mitterrand, d’avoir bloqué l’application des directives européennes de 1983 destinées à réduire l’emploi de l’amiante. 

L’industrie, le gouvernement et les syndicats se sont réunis dans un Comité permanent amiante (CPA), un lobby constitué en 1982, dissout en 1996 et dont le but était d’obstruer les efforts pour interdire la fibre cancérogène.

Aubry nie avoir participé au CPA ou avoir rien su de son existence dans les années 1980. Mais la presse rapporte qu’un haut fonctionnaire du département des relations du travail, Jean Luc Pasquier, assistait bien aux réunions du CPA, et qu’Aubry en avait parfaitement connaissance. Il dit qu’il y allait sur ses ordres qu’Aubry était informée de tous les dossiers sensibles et que l’amiante en faisait partie. Si elle avait voulu que le Ministère quitte le CPA, elle comme ses successeurs, n’avait qu’à en décider ainsi, dit il (Voir en anglais: “French workers demand justice over asbestos poisoning“).

Le scandale de l’amiante met en évidence non seulement les actes d’Aubry, mais encore le rôle nauséabond joué par les “partenaires sociaux” – les syndicats et les groupes patronaux en collaboration avec l’Etat – et les marchés politiques qu’ils ont passés avec le Parti socialiste. Ils ont œuvré pour la protection des marges de profits de l’industrie française et aux dépens de la santé et de la vie des travailleurs.

Pierre Mabut