Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2010

Le Coran

Ci-dessous le post d'un ami qui comme moi passe de longues périodes au Maroc et qui y a de nombreux amis laïques. L'avis d'un homme qui pratique cet équilibre entre émotion, connaissance, raison.

§

Personnellement, ayant mis la main sur un Coran dans un déménagement, je le lis par fragments assez régulièrement.

C'est effrayant. Un tissu dense de menaces envers les non musulmans.

Mahomet voulait abattre les idoles de la Mecque et il a inventé l'idole absolue et abstraite: Allah.

Les débuts de l'islam ne sont que violences et massacres. Aux yeux des musulmans, l'humanité n'a qu'un destin de soumission absolue aux préceptes  divins dictés au prophète par l'entremise de Gabriel.

Seuls les peuples du Livre (Bible et Evangile) peuvent conserver leurs religions issues de prophéties antérieures, à condition de se soumettre politiquement. L'idée même de laïcité est inconcevable. Le plus choquant dans ces lectures ce sont les commentaires faits par des contemporains, qui révèlent un état d'esprit de fanatisme excluant toute critique ou même toute mise en perspective.

Il ne faut pas oublier que le Coran s'apprend par coeur dès l'enfance en arabe depuis sa révélation. L'annonement inséparable de cette pratique exclut toute distanciation, c'est un lavage de cerveau absolu.

Pour ma part je considère qu'il n'y a pas d'islam modéré, simplement sa mise en pratique est plus ou moins freinée selon l'environnement. La cohabitation entre musulmans et non musulmans n'est jamais que provisoire. D'où l'importance de mettre des limites strictes aux manifestations découlant du Coran et de les interdire absolument dans les espaces publics tout en contraignant les musulmans à observer les règles civiles établies, particulièrement en matière d'enseignement afin de limiter si possible le bourrage de crâne dont les enfants sont victimes.

A défaut, il y a lieu de prévoir des guerres civiles et de s'y préparer.

AJ

 

 

Commentaires

Le coran n'est qu'un appel à la violence je vous rejoins dans votre vision. Moi qui l'ai étudier avec beaucoup d'attention. Il est parfaitement déformable, ce qui rend évident, après un bourrage de crâne, de faire reculer des populations jusqu'aux croisades. Les crises économiques aidants, "le chômage, la vie chère" les gens des banlieux sont des cibles parfaites pour des dirigeants terroristes qui voudraient provoquer une guerre civile. Effectivement il convient de nous préparer rapidement à faire face à ces étrangers que nous avons si bien reçu dans notre nation et qui n'ésiteront pas à vouloir nous imposer leurs lois de grès ou de force.

Écrit par : Kermarec | 23/08/2010

Les commentaires sont fermés.