Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ukraine Russie

  • Coupables ?

    Nous sommes, nous occidentaux avec les américains en tête infiniment plus coupable que Poutine que nous avons placé délibérément dans la position de devoir réagir.
    Ce n'est pourtant pas faute d'avoir prévenu, et à de nombreuses, très nombreuses reprises que l'extension de l'OTAN pouvait constituer un casus belli.

    Ce n'est pas faute d'après prévenu, suite à la mise en place en 2014 d'un gouvernement ukrainien totalement favorable aux américains et un gouvernement totalement corrompu depuis Porochenko. D'ailleurs, Victoria Nuland numéro 1 du State Department US ne s'en est même pas cachée !

    Et cette guerre a bien commencé en 2014 dans le Donbass à l'égard de population russophones par les autorités ukrainiennes. Et l'on s'étonne que la Russie réagisse? Je m'étonne seulement de sa réaction tardive.
    Il suffit d'ailleurs de relire Machiavel pour comprendre que c'est bien celui ou ceux qui a ou ont permis cette situation qui en portent la responsabilité.
    Français et allemands ayant leur part pour ne pas avoir respecté et délibérément les accords de Minsk! Pour ne pas avoir respecté la parole donnée.
    Et bien sûr au premier chef, les américains et l'OTAN, organisation défensive lors de sa création et devenue offensive depuis les guerres de Yougoslavie.

    Cela est extrêmement frappant et la Russie s'en souvient !

    La responsabilité est dès lors, totalement occidentale.

    Yves Chauvel

  • Kosovo

    L'affaire du territoire du Kosovo, pays créé par les forces atlantistes, semblait entérinée. Aujourd'hui, les regains de tension à la frontière kosovare (avec la Serbie) montrent que les serbes n'oublient pas leur province du Kosovo et ne renonceront pas à récupérer ce territoire, berceau de leur histoire.
    Les lignes bougent en Asie en Europe de l'Est et dans les Balkans
    Et en France ? Aujourd'hui la Serbie, demain la Seine-Saint-Denis ?
    La menace de l'explosion des banlieues demeure toujours présente, et à plus forte raison avec la crise énergétique en cours et les conséquences sociales qu'elle porte en elle. L'effondrement d'un Etat ou sa partition n'arrivent pas qu'à l'étranger.
    Retraités, jeunes, actifs, tous, nous sommes appelés à repenser nos manières d'agir et notre regard sur notre monde.
    L'été passera vite ...sommes nous prêts à affronter la réalité et à réagir "ensemble" ?
    FCN

  • Après l’Ukraine ?

    La police kosovare a déclaré dimanche avoir été la cible de coups de feu dans le nord du pays où des barricades ont été érigées sur des routes menant en Serbie, « afin de protester contre la politique frontalière du gouvernement ».
     

    Lire la suite