Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2017

La dynamique des groupes

Daniel Schall La France n'est plus qu'un "vieil os" décharné que se dispute les "hyènes " minoritaires…………….!

Daniel Schall eh oui Francis, et les vieux "condors" déplumés que nous sommes ne feront que constater le vol de notre repas...........! lol

Francis-claude Neri Daniel ...Je te vois venir ...çà me fais penser à un ami prof de com des années 60 qui nous ventait la dynamique des groupes faisant ses débuts à l'époque.
Il insistait sur la théorie des jeux et sur l'analyse transactionnelle, en particulier sur la "violation du contrat" qui provient TOUJOURS selon lui d'une définition incomplète ou implicite du contrat que ce soit au niveau du temps ou de la matière (son contenu)
Il disait que c'était donc vicié à l'origine et que çà introduisait une amorce de JEU car une place prévue pour l'erreur. Je n'étais pas d'accord avec lui car je croyais et je crois toujours que l'erreur est voulue et que nous sommes manipulés ...les dés sont pipés!

Nous sommes les clients et Marine Le Pen nous a trompés. Nous qui attendons un vrai changement depuis au moins 40 ans ne recevons pas notre produit et dans le temps voulu, attendu !
La drôlesse du coup nous dit que ce n'est pas grave, que le produit n'est pas au point et qu'il va falloir passer à la caisse et lui rallonger des biffetons pour qu'elle puisse continuer jusqu'au prochain relais.

Nous sommes encore TOUS sous le choc, mais çà va passer. Nous allons comprendre que dans tout "JEU" il y a un bénéfice négatif qui se produit à la fin de l’interaction et de la séparation des partenaires.
Nous devons pour l'utiliser mettre fin au sentiment lancinant et viscéral que nous serions responsable du problème.
Une fois que nous aurons exprimé notre colère et notre désappointement à Marine et ses sbires, face à son incompétence, son manque d'énergie et de conviction, son désintérêt pour ce qui est du peuple de France, que nous reconnaitrons nous être fait piégés ...et ne compterons que sur nous même, nous respirerons à nouveau, nous repartirons sur des bases nouvelles et sur un autre processus.

Allez plus est en nous

Francis-claude Neri
30 06 17

06/05/2017

Un coup d'état

Je rejoins une fois de plus l'analyse de David. L'élection de demain ne sera pas une élection banale en désignant l'adversaire comme fasciste, en utilisant les méthodes du fascisme ; çà ne laisse rien présager de bon. Je pense même que cette élection est un coup d'état, par les urnes certes mais un coup d'état tout de même.
Jean-Pierre Guéguen

Là nous commençons à entrer dans du réel...nous allons commencer à comprendre que les élites de cette civilisation agonisante vont tenter de sauver leur rêve, initialement fait pour toute l'humanité.
Elles ont compris que c'était impossible, que la croissance fictive par l’endettement était suicidaire, et en conséquence, vont le réduire, le restreindre à elles seules et, disons, à une minorité qui leurs sera (qui leur est déjà) associée. ...ceux qui par exemple un Jacques Attali appelle les "hypernomades" et que moi j'appelle les individus "hors sol" et qui peuplent les grands centres des grandes métropoles, sont à l’aise à Paris, Londres ou New York
Les couches populaires vont souffrir ...ils n'ont plus besoin de vous les ami(e)s.
Ils sont entre eux et ils vont vous laissez « crever » : « Tous ensemble …tous ensemble tous comme le dit Mélenchon »

Allez demain votez pour eux ...pauvres innocents ! Après demain vous aurez la gueule de bois, mais ce sera trop tard !

Francis-claude Neri
06 05 17

04/05/2017

Quelle soirée !

Brave Marine qui fit face avec courage à un technocrate sans âme et sans compétence autre que technique...les Français ne s'y tromperont pas.
Si le robot avait eu Jean Mésiha en face de lui il en aurait été tout autrement, du moins sur le plan économique et sur la question de l'UE et de l'Euro.
Mais on ne demande pas à un(e) président(e) d'être compétent(e) dans tous les domaines et le peuple lui ne s'y est pas trompé, Marine a hier au soir gagné son cœur.
Il sait à présent que Marine est entourée de gens à la hauteur, et que c'est d'une femme avec une âme dont NOUS avons besoin.
Nous savons TOUS à présent quel est l'enjeu et qu'il s'agit bien d'un combat sans merci entre une oligarchie mondialiste soutenue par une minorité privilégiée, en particulier confortablement installée dans les grands centres villes, et une large MAJORITE de Français qui souffrent et meurent dans l'autre France, l'oubliée, celle du peuple, celle que l'Islam envahie et assassine.
"ON" va gagner car "ON" est chez NOUS au pays, dans lequel NOUS voulons habiter, vivre, travailler et bouter l'ennemi islamo-mondialiste hors de France.

Francis-claude Neri
04 05 17