Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Instruire Eduquer Socialiser

  • Le troupeau

    « Tout homme qui veut garder l’intégrité de sa pensée, l’indépendance de son jugement, voir la vie, l’humanité et le monde en observateur libre, au-dessus de tout préjugé, de toute croyance préconçue et de toute religion, doit s’écarter absolument de ce qu’on appelle les relations mondaines, car la bêtise universelle est si contagieuse, qu’il pourra fréquenter ses semblables, les voir et les écouter, sans être, malgré lui, entraîné par leurs convictions, leurs idées et leur morale d’imbéciles ».
     
    Ce rejet du monde est l’expression exacerbée d’un goût pour la solitude et d’une crainte des autres hommes. Maupassant l’exprime dès 1881.
    Il marque ainsi une répulsion vis a vis de ceux qui, faisant la mode (en politique, économie, vestimentaire, artistique, cinématographique, littéraire etc.), se croient gens de goût et dissolvent leur talent dans la banalité en tentant de plus en plus de rentrer dans le moule. Ils ne se contentent pas de ne pas penser par eux même.
     
    Non, en bon prosélytes, ils veulent prouver leur « foi » en tentant d’imposer la doxa du troupeau en ostracisant ceux qui s’écartent de la « bienpensance » de leur caste. <img class="xz74otr" src="https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t14/1/16/1f628.png" alt="

  • L'indépendance affective :

    “Le détachement représente l’acte le plus douloureux et en même temps le plus élevé de l’amour inconditionnel.

    Le détachement fait mal, très mal, car il implique de laisser partir ce que l’on aime… ou du moins, c’est ce que nous croyons. Cette douleur est mentale ; ce n’est pas une douleur, mais de la souffrance. Ce qui nous fait souffrir, c’est la peur alimentée par l’ego, la croyance enracinée dans la possible perte d’une possession qui n’existe pas, qui n’est pas réelle… Puisque nous ne pouvons pas posséder quelqu’un qui n’est pas le nôtre, qui ne l’a jamais été et qui ne le sera jamais…

    Ni nos parents, ni nos amis, ni notre partenaire, ni nos animaux, ni même nos enfants ne nous appartiennent.

    Ce sont des êtres libres et indépendants, avec leur propre chemin à parcourir, tout comme nous.

    C’est pourquoi il ne faut pas sacrifier le bonheur de certains pour les autres.

    Si tu n’es pas heureux seul, tu ne le seras avec personne…

    L’attachement est le maître du temps, celui qui te retient dans un présent absent. Cependant, le détachement te maintient ici et maintenant… c’est libérer l’autre, en sachant que quoi qu’il arrive, TOUT EST PARFAIT…

    Et oui, cela peut “nous faire beaucoup mal” car jusqu’à présent, on nous a seulement appris que nous étions quelqu’un si nous avions des possessions de toutes sortes… ils ont oublié de nous dire que plus nous possédons, plus nous devenons esclaves…

    Comme l’a dit Frida Kahlo : “Il est inutile d’avoir des ailes à l’imagination si le cœur est une cage.”

    C’est pourquoi je crois fermement que l’indépendance affective est le plus grand cadeau que tu puisses te faire, à toi et à tes proches… et lorsque tu y parviens, alors et seulement alors, tu peux crier à l’Univers que tu as enfin atteint la vraie et totale liberté.

    “Dès que tu commences à avancer vers le détachement, il n’y a plus de retour en arrière…”

    Le détachement, c’est se séparer des choses avec facilité, sachant que rien ne quitte ma vie sans être remplacé par quelque chose de mieux, et cela génère l’abondance…

     

  • Manipulation désinformation

    Comment s'organisent les manipulations de masse ? (Dernier exemples récent : la manipulation concernant le Covid ; diffusion de fausses rumeurs par l'OMS... entre autres.

    Les mécanismes sont les mêmes : apprenez à les détecter et à les déjouer).

    De quoi s'agit-il dans la « propagande » ? De susciter l'admiration, de provoquer l'indignation, de développer la compassion, de désinformer, de faire naître des émotions, de chasser la rationalité, de pousser à des associations d'idées, bref, de manipuler.

    Choisir ses émotions vous aide à échapper aux manipulations, à réguler le stress, les colères inutiles, à améliorer votre harmonie intérieure, pour développer la confiance en soi, sortir de la "communication billard" (par personne interposée), réduire les conflits, s'affirmer, être mieux dans les relations avec soi-même et les autres.
    La meilleure stratégie c'est de se rassembler sur un projet; pour cela il faut l'unité des idées et des projets. Et pour qu' elle se fasse, il faut que chacun fixe des limites au delà desquelles il ne peut aller.

    Pour ce qui concerne le peuple de France c'est, dans le désordre, l'UE, l'immigration, l’islamisation du pays, un certain mondialisme, l'éducation et la socialisation etc.
    L'unité se fera par dessus et contre les partis qui ne sont que des factions.
    Il importe donc d'établir un contrat direct avec la nation dans ses profondeurs c'est à dire le peuple.

    Plus est en nous.
    FCN