Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2018

La nouvelle Rome

En ce moment, on parle, avec précautions, d'une menace mondiale provenant de « l’islamisme radical ».
Déjà ce terme me fait rire sous cape. Je me souviens des paroles railleuses d'Erdogan lui-même qui se moquait royalement de ce terme repris comme la chose la plus naturelle par la presse occidentale ayant pour objectif non déclaré de faire ingurgiter convenablement et sans heurter les consciences certaines actions commises au nom de l'islam.
Et le reste ? Pensons à ce tristement célèbre "allahu akbar" qui a l'avantage de livrer leur programme sans fard, sans fioritures - Seulement ceux qui y voient des paroles creuses - apparemment l'écrasante majorité dans nos parages - ne peuvent y voir que du feu.

Ne tombez pas dans le piège du moment qui pourrait suggérer que l'islam(isme) soit à bout de souffle.
On se sert d'une tactique qui implique des actions au moment propice, inattendu et surtout au moment où les gens naïfs se félicitent en criant, prématurément victoire, donc se croyant dorénavant à tout jamais à l'abri des dangers et pouvant donc se permettre de baisser la garde .

Je vous parie que cette vision de l'avenir revient à se mettre le doigt dans l'œil, et jusqu'au coude.
Les peuples au cours de l 'Histoire qui n'étaient pas/plus assez vigilants ont chèrement payé pour cette négligence.
Meilleur exemple - mon domaine préféré - l'empire byzantin. Celui se voyait encerclé par toutes sortes de tribus barbares, Alains, Slaves, Khazars (ce peuple JUIF d'origine turco-mongol) et last not least .....les musulmans qui ont fini par écraser cet empire chrétien sous certains aspects cependant décadent.
Les adeptes de l'islam n'arrêtaient pas de toujours plus grignoter une part après l'autre de cet empire le plus puissant du monde pour se voir finalement réduit à la ville de Constantinople et quelques enclaves par-ci, par-là.
Tout cela s'était passé au vu et au su de tout le monde. Tout ce dont Byzance était encore capable de manifester comme actions de résistance peut se résumer à quelques actions guerrières sans système - autrement dit Byzance était voué à l'anéantissement définitif pour ne plus jamais se relever de ses cendres suite à des négligences de sécurité pourtant sautant aux yeux.

Manfred Krause

Oui le monde Occidental est en danger et l’Amérique « La Nouvelle Rome ». Manfred a parfaitement raison en faisant référence à Byzance.
Nous devons prendre conscience de ce que « pensent » vraiment les islamistes et au delà le monde africain, indonésien, pakistanais etc. « Ceterum senseo, delenda Cartago ». Carthage DOIT être détruite !

Pour ceux qui aiment l’Histoire et la culture occidentale, il parait évident que l’on cherche à détruire la civilisation occidentale comme fut détruite Carthage par Rome et comme Rome fut détruite à son tour.
L’Amérique « la nouvelle Rome » phare de la « civilisation » Occidentale exposée aux attaques barbares comme le fut Rome et Constantinople, se laissera t’elle détruire ?

Francis-claude Neri

05 01 18

23/11/2017

Une guerre de libération

Françis Fratre Francis-claude Neri
Dans mon esprit il y aura deux guerres en une si cela arrive la guerre de religion et la guerre contre les collabos.....ou guerre civile l'important étant que la France que nous aimons triomphe.....

Francis-claude Neri ...Pour être précis je pense qu'il faut rejeter l’expression de "guerre civile" et même "guerre de religion" car une guerre civile se fait entre ressortissants d'un pays et une guerre de religion entre religions. Mais les envahisseurs, même de papier, NE SONT PAS des français; et l'islam N'EST pas une religion. Donc JE préfère me référer à une guerre de LIBERATION car NOUS résistons à une invasion et contre une invasion en armes, il convient de répondre par les armes, y compris contre les collabos.
Pour être crédibles et LEGITIMES c'est sur ces bases (39/45) que nous devons aborder la notion de Résistance (article 35 de la constitution de 1789)

Manon Heitz Francis-claude Neri tu as raison c'est une guerre d'occupation comme en 39/45, sauf que cette même occupation a été voulue par tous les GVT depuis 40 ans, mais je suis folle de rage du fait qu'il nous a fallut 40 ans de dénonciations pour que les gaulois se réveillent.....sont lents à la détente quand même !

Francis-claude Neri Manon...depuis 1973 voire avant les Français sont soumis au lavage de cerveau et particulièrement à l'école de la "Ripouxblique" ...alors il faut du temps pour nettoyer les cerveaux ...mais je suis persuadé que çà commence à faire son effet...il faut juste bien préciser les termes et...ne pas se faire "effacer".

Francis-claude Neri

23 11 17

09/10/2017

Une alternative crédible ?

Michel Menneson Plus aucun parti actuel Y compris et à fortirori LREM n'est crédible. Oui il faut créer un mouvement qui regroupe toutes les droites mais en se basant sur les électeurs et en proposant une alternative totale nous en discuterons le 20 et surtout pas question de perdre le moral plus de 60% des électeurs sont prêts à nous suivre pour peu que contrairement aux autres nous ayons quelque chose à dire.

Francis-claude Neri Pour l'instant mon cher Michel, je n'ai pas le sentiment que nous fassions école. Sur le groupe de NOS amis qui semblaient partant pour ce projet nous serions en fait que 4 ...Manon Heitz, Pascal Dondon, Michel Menneson, Francis-claude Neri....les autres ont soit décliné...avec une grande gentillesse, voir une certaine élégance dans le propos comme Jean Luc Potier, voire n'ont tout simplement pas répondu.
Que veux tu, il faut une sacrée volonté pour VOULOIR s'engager et changer les choses, rétablir la concorde et la cohérence entre nous et dans le pays. Ce qui est l'acte premier d'un projet ...bien entendu pour cela il faut se rencontrer c'est un acte fondateur indispensable.

Une fenêtre s'était ouverte pour le peuple avec la disparition des partis politiques et de leurs leaders.
Elle va se refermer très vite avec la prise de pouvoir de Waucqiez à LR, la renaissance partielle du FN, l'avancée de la France insoumise.
Et tout va repartir comme en 14, 39 etc.

Je n'ai pas personnellement, et malgré tout, le sentiment de l'inéluctable comme le pensent par exemple Zemmour, Houellebeck ou Jean Luc Potier qui est sur leur ligne.
J'ai bien 3 ou 4 amis hors réseaux sociaux qui se joindraient à nous, mais çà n'aurait pas de sens pour un acte fondateur de cette importance ou la communication sur nos réseaux est un élément vital.
Nous n'aurions aucune légitimité !

Un rassemblement fondateur d'un projet patriote autour d'un projet commun à élaborer ensemble n'a de sens que si tous ceux ou presque qui le veulent soient présent.
Mercredi je me rends -ironie de la chose- à Munich pour un RDV de trois jours sur l'invitation de mes amis allemands qui trouvent le concept d'info-groupe parfaitement adapté à la situation explosive d'un pays Européen.
Ils pensent par contre que les Français ne sont pas prêts car ils ne sont pas dans un état fédéral. Ils ne comprennent pas la notion de subsidiarité, de système et encore moins de structure fractale ...bref ils ne seront jamais dans le "collectif».
Nous serions par exemple incapables de faire ce qu'ils ont fait avec la RDA (réunification et alignement économique ...pour le moins)
Ils pensent que la France c'est définitivement le pays du Club Med ... (Je commence à penser qu'ils ont raison)
Ils pensent aussi qu'en France la guerre civile ethnique et culturelle aura lieu et que les Français la perdront car incapables de la prévenir et de s'unir sur un projet commun afin de se défendre.
Ils font plus confiance à la Pologne par exemple pour cela

Je ne lâche pas pour autant...je vais me donner le temps de réfléchir à une solution de continuité.

Francis-claude Neri

09 10 17