Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2018

Révolte

Aussi longtemps que la gauche-écolo-bobo, associée au démagogue Macron, s'obstinera à vouloir dénaturer notre art de vivre; à moquer nos habitudes; à instrumentaliser l'opinion; à nous imposer son multiculturalisme; à battre en brèche nos coutumes et nos traditions; à dynamiter nos croix, nos cimetières et nos églises; à saccager notre patrimoine; à piétiner nos traditions; à glorifier la culture musulmane, le voile, la burka et le burkini; à nous bassiner les oreilles de ses accommodements raisonnables; à soutenir une immigration incontrôlée; à trouver des excuses aux criminels et des responsabilités aux victimes; à tolérer l'irrespect, le laisser-faire et le vandalisme; à excuser la provocation et la violence; à saper les vertus familiales et à manifester son intolérance... aussi longtemps qu'elle n'admettra pas qu'on puisse penser, parler et agir aux antipodes de son "progressisme" bâtard... elle nous trouvera sur sa route.


Qu'elle se le tienne pour dit car, comme nous, ils sont aujourd'hui des légions, dans toute l'Europe, à brandir l'étendard de la révolte !

Jean Louis Donnay

11 08 18  

Le dire et le répéter sans cesse  et rappelons le ensemble au Bataclan le 19 et 20 octobre !      

08/08/2018

Identité berbère

Une identité musulmane qui fut surtout une spoliation de l'identité berbère. Que peuvent dire d'eux mêmes des gens qui n'ont ni arbre généalogique ni souvenir de leurs aïeux ni paroles de leur passé et qui se trouvent confrontés à un pays qui exalte sa mémoire et son histoire?
Je suis frappé du fait que lorsqu’un français regarde un paysage il pense à ce que ses ancêtres ont façonné. Lorsque un musulman regarde le même paysage, il regarde où il pourrait y bâtir sa maison, y établir son patrimoine et ce qu'il pourrait en tirer.
La frustration des harkis ne vient pas du manque de mosquées en arrivant en France mais du fait que leur pays n'existait pas avant la présence française, que leur identité est une fabrication coloniale et que leur mémoire est égarée quelque part entre les VIIè et le IXè siècle...

Retour vers le futur.
Jean Taranto

http://semanticien.blogspirit.com/

 

 

07/08/2018

Renaud Camus

Il faut que ce soit bien clair : je n’en veux pas aux musulmans d’être musulmans ; je leur en veux de conquérir et d’occuper mon pays.

L’islam, en Europe aujourd’hui, est certes remplaçant, puisque c’est lui qui remplace. Il n’est pas remplaciste, en ce sens surtout que lui ne se laissera pas remplacer, une fois en place.

Les musulmans et leur civilisation sont au contraire profondément identitaires, c’est ce qui fait leur force, et notre perte.

Nos identitaires et eux se comprennent d’ailleurs à merveille, à défaut de s’entendre. Et c’est là, à mon avis, la némésis du remplacisme global, qui remplace des veaux, rendus tels au moyen de l’hébétude organisée, par des animaux beaucoup moins accommodants (pour rester dans la métaphore animale), qui les déchiquetteront les premiers.

Maigre consolation pour nous.

J’ai toujours été fasciné, oui, par l’abîme de la vérité. Je pense que la mission d’un écrivain est de se porter inlassablement aux points les plus exposés d’une société, sur les sites de ses non-dits fondamentaux, là où est l’essentiel est tu, quand bien même l’évidence y serait en pleine lumière : le changement de peuple, par exemple, la substitution ethnique, le Grand Remplacement, cette monstruosité, cette pire de toutes les manipulations génétiques.

Permettez-moi de remarquer que les hommes et les femmes politiques classiques, bien sages, bien raisonnables et bien conformes à l’image conventionnelle qu’on attend d’eux, ce sont eux qui nous ont mis, à force de sagesse, de prudence, de lâcheté et de conformisme, dans la situation atroce où nous sommes : humiliés, occupés, vendus, livrés, bousculés, assassinés et dépouillés un par un comme des otages.

L’important est la révolte, le soulèvement, le départ de l’Occupant, la décolonisation, la libération du territoire. Peu importe qui les provoque. Celui ou celle-là me trouveront toujours à leur côté.

Renaud Camus

07 08 18