Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2018

Anniversaire

Bon anniversaire, cher Francis. Reste courageux dans ton combat pour notre patrie. La France ne peut pas périr.
Philippe Poindron‎ à Francis-claude Neri

Merci Philippe...du courage nous allons TOUS en avoir besoin ...le courage d'aller au delà de NOS différences sociales, culturelles, cultuelles etc.
Nous n'en sortirons que si les "occidentaux" savent encore concilier l'identité... la leur; l'humanisme ...le leur et la culture ...la leur.
Actuellement, les citoyens Français sont tués, au nom d'Allah par des djihadistes nés en France et pourtant élevés au "bon grain républicain" comme le disent les « biens pensants » du multiculturalisme et de l'universalisme triomphant.

Nous les nationaux, savons qu'il n'en est rien; ils n'ont rien appris de NOUS. Et nous ne voulons rien apprendre d’eux !

D'autre part, nous savons pertinemment que les élites mondialisées ne respectent pas NOTRE culture nationale et font au plus mal le travail Européen sur les plans économique, financier, industriel etc.
Enfin, nous sommes convaincus d'une continuité entre l'islam et l'islamisme radical et que nous sommes menacés non seulement par le terrorisme, mais par la présence même de l'islam sur NOTRE territoire.

C'est la raison pour laquelle à la fin c'est avant tout à nos "zélites" politico-médiatiques et celles du CAC 40 que nous allons demander des comptes avant même que de commencer à régler la question islamiste et immigrationniste.

Amitiés !

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/
14 10 18

23/09/2018

Medine déprogrammé

Les gardiens du politiquement correct ont perdu une bataille, mais ils ne renonceront pas à se faire les chevaliers de la vertu en expliquant que Medine était la victime d’un petit esprit au premier degré ; qu’il fallait comprendre qu’il luttait, en fait contre la dérive islamiste et qu’il était le symbole de la liberté d’expression…

Pour eux, Medine nous obligerait  à honorer nos propres valeurs. …et de dénoncer au plus vite l’extrême droite … Ce n’est pas l’islamisme qui pose problème, mais le refus de le banaliser.

L’islamisme est le gardien de la société libérale …ce sont les libéraux qui sont les ennemis de la France …

En fait il s’agit chaque fois de maquiller une revendication communautariste comme relevant  de la liberté d’expression et des « droits de l’homme ».

C’est chaque fois la même chose : l’islamisme instrumentalise les droits de l’homme en les retournant contre la civilisation qui les a élaborés. Et çà fonctionne à tous les coups ; il condamne à l’impuissance ceux qui voudraient réagir contre lui.

Le danger, pour nous Français en particulier,  c’est le multiculturalisme qui ne voit dans l’islamisme qu’un élément de la diversité alors que dans les faits, l’islamisme entend soumettre le monde occidental, et l’Europe en particulier, à ses ambitions.

Alors oui nous avons remporté une victoire, mais ils furent peu nombreux dans le monde politico-médiatique  et intellectuel à mener avec nous cette bataille du combat frontal contre l’islamisme.
Nous nous garderons bien de l’oublier et de le leur rappeler aux prochaines élections.

Pour ce qui nous concerne, la lutte ne fait que commencer pour défendre notre langue, notre mémoire, notre culture nos codes sociaux, nos lois …et l’avenir de nos enfants.

23 09 18
Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/

14/09/2018

La France de Marianne

Pour moi il y a 3 gauches:
Une gauche internationaliste comme La France Insoumise ou le PC, pro indigéniste, anti israélienne, pro palestinienne, anti américaine.
Elle voit les musulmans comme un prolétariat et joue la théologie de la libération avec l’islam.
La gauche social démocrate, européiste, mondialiste, qui refuse de combattre l’islamisme et use de termes alambiqués pour maintenir les musulmans dans l’asservissement.
En ce moment c’est le mot « soft power » qui tient la corde.
Ils accompagnent l’islamisme pensant le maîtriser.
Enfin une minorité peu efficace qui la joue laïque mais refuse de défendre notre civilisation.
Le point commun de ces trois gauches, c’est le refus de reconnaître un roman national mais la volonté d’imposer un mythe républicain, l’histoire commence en 1789 voire en 1905 pour ces gauches.
Refus de la culture judéo-chrétienne.
Ce qui fait que la gauche laïque minoritaire, n’a aucune chance d’être écoutée et refuse de combattre l’islamisme avec la droite attachée au roman national et à la culture judéo-chrétienne.
Pas toute la droite, car une partie a abandonné la nation, et s’est convertie au mondialisme.
Macron prospère sur ces deux entités centrales qui refusent le droit des peuples européens à disposer d’eux même, et nient les nations.
David Duquesne

C’est très bien analysé …une fois de plus …un condensé en quelque sorte …la question, une fois avoir bien et longuement analysé, et que nous avons bien compris la nature de l’enjeu c’est : On fait quoi ? Avec qui ? Comment ? Et avec quels moyens ?
Moi, çà me travaille un peu ! Voilà 40 ans et plus qu’ils nous disent çà va aller mieux …mieux que les 30 glorieuses ? Je n’y crois pas ! A la démocratie, l’économie, la cohésion nationale, le vivre ensemble etc… ? J’y crois plus …On est dans le pétrin et « ils » nous y ont mis et volontairement encore. Alors ce n’est pas eux qui vont nous en sortir.
Bref je me dis qu’au Bataclan nous devrons  apporter une réponse et qu’ils devront REPONDRE à la réponse …non mais !
Ou alors bon çà va chauffer de chauffer comme ils disent à Marseille ...les explications c'est dépassé on veut de l'action et pas n'importe laquelle

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/
13 09 18