Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2021

Une base de discussion(s)

La pandémie Covid a bouleversé l'échiquier politique mondial avec l'islam soudainement éparpillé là-dedans comme un cheveu sur la soupe...

Rien n'est plus pareil, tout est à reprendre, à refaire, à reconstituer...

Chaque État revendique sa souveraineté mais on ne peut se désolidariser entièrement du reste du monde, c'est sur ce point qu'il faudra agir, construire une nouvelle politique adaptée car désormais rien ne peut plus être comme avant...

Que chaque État reprenne le pouvoir chez lui, y nettoie la place et relance son économie...

L'Europe doit rester un bloc mondial puissant avec les États-Unis rétablis dans leur unité nationale, pas la gabegie actuelle semblable à la nôtre en Europe...

Faire bloc avec la Russie de Poutine, tenir la Chine menaçante en respect, en finir avec un islam anachronique qui parasite notre société et la ramène en arrière avec ses mœurs d'un autre temps...

- L'Europe doit rester un bloc mondial puissant 

- Que chaque État reprenne le pouvoir chez lui

- Y nettoie la place et relance son économie...

- Faire bloc avec la Russie de Poutine

- Tenir la Chine menaçante en respect

- En finir avec un islam anachronique

Daniele Hoô-Alluin
Pour Cygne Noir
19 01 21

 

25/05/2020

Les racailles

Les racailles

Depuis 1981 (en gros) c'est la RACAILLE islamogauchiste qui tient LES leviers de commande -y compris le plus signifiant : le LEVIER culturel-  et la racaille de droite ne fit que suivre ...hélas !
Quand à la racaille issue du bled elle devrait y retourner puisque, pour la plupart, cette "racaille" conchie la France ...et JE ne fais pas d'amalgame avec les innocents ; je parle de RACAILLE... Pour moi l'altruisme EST réciproque et l'amour de l'autre à des limites, celles que lui même m'oppose.

Bientôt le deuxième tour des municipales. Le rétrovirus sera dans le rétroviseur. Ce sera le moment de voir si les Français  ont compris où se trouve leur(s) intérêt(s) et si ils sont enfin en mesure de commencer à faire le ménage au sein de la « racaille » politicienne, économique et médiatique.

Agir local, penser global ! L’aller retour entre les deux en les mettant en convergence c’est reprendre le pouvoir des mains de l’UE et des mondialistes.


C’est de la base que tout repartira, alors faisons confiance à des personnalités de notre bord, qui en sont conscients, à l’exemple de Robert MENARD et surtout faisons tout ce qui nous est possible pour éliminer la « racaille » au(x) pouvoir(s).  

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/
25 05 20

20/03/2020

Des soubresauts pathétiques.

On peut en faire une analyse précise, et Jean-Marc Vittori le fait bien.

Le choix de son titre montre qu'il reste lucide, contrairement à la plupart des journalistes économiques et opérateurs financiers, saluant les 750 Milliards de la BCE comme les pacifistes saluaient Daladier après Munich en pensant qu'ils étaient sauvés.

L'on peut aussi prendre un peu de recul, avec ce constat simple :

Le COVID-19 tue beaucoup plus massivement ceux qui étaient déjà affectés par une autre pathologie. L'Euro et les marchés européens sont des cocaïnomanes forcenés depuis des années, sniffant une poudre dure appelée Quantitative Easing. Même sous assistance respiratoire aiguë, ses chances de survie sont très limitées.

C'est le seul patient dont je ne pleurerai pas le décès. La gigantesque pompe à spoliation qu'est devenu le système financier de la BCE - démolissant le véritable esprit d'entreprise - doit mourir.

Marc Rameaux

20 03 20