Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2017

Voyage au bout de la nuit

Oui nous connaissons et nous allons connaître la NUIT, l'infamie, l'abomination avec des gens abominables, et nous verrons, comme l'avait dit Monseigneur le Comte de Paris combien nous coûtera cher en honneur et en vie de n'avoir pas défendu Israël, disait-il, le dernier bastion de la race blanche en Orient.

Car si nous avions défendu, nos frères ou nos cousins, si nous avions fait corps dans la défense contre l'abomination, elle n'aurait jamais osée relever la tête.

Maintenant, la Hyène folle, a senti le sang frais, et rien ne l'arrêtera que sa propre mort quand elle aura dévorée jusqu'à ses enfants. Et que les traîtres européens qui défendent les Palestiniens, entre autres, pour ne pas oser défendre l'Islam arabique fassent leurs testaments, car ils seront les premiers mécréants à tomber.

Qu'ils ne pensent pas un instant que l'Islam a une quelconque peur des chrétiens, il ne craint que le Lion de David, il ne tremble que devant Lui.

Nous mangerons dans la bouillie salée du sang notre hypocrisie relapse, notre fausse philosophie et nos mensonges, parce que nous avons trahi notre honneur, notre foi, notre drapeau et notre pays.

Nous avons jeté aux ordures toutes nos valeurs les plus sacrées devant le monstre aux mille têtes de l'Islam ainsi que le disaient les légendes: devant le Mensonge, nous plierons, comme nous avons mis genou en terre devant le Nazi.

Nos politiques, nos gouvernants, nos responsables sont corrompus, corrompus par l'or, par le pouvoir, corrompus et gangrénés par le faux humanisme d'un socialisme pourrissant et dégénéré, suant le pus abject devant l'Islam faux et pervers.

Et si je dois y laisser ma vie d'Homme, j'irais comme mes ancêtres croisés du Temple la donner en Terre Sainte et certes pas dans le déshonneur de cette France qui a finalement eu raison de mettre le rouge de la honte à son drapeau.

Jean-Luc de Cabrières  

03 04 17

01/04/2017

Ce n’est pas un poisson d’avril !

Je compare certains raisonnements des Fillonistes à ceux d’introvertis qui éjaculent de l'intérieur ! J'ignore quel effet cela doit produire, sans doute la satisfaction de l'insatisfaction ! Qu’ils me pardonnent, mais ils sont en train, tout simplement de se saborder en voulant faire état que les pouvoirs publics qui se sont succédés depuis 45 ans n'ont produit que de l'impuissance !
Dès les années 90 j'avais déjà dit que nous serions gouvernés par des eunuques. Voyez-vous chers amis Fillonistes et Macroniens, tous les politiques de droite comme de gauche, n'ont dans la bouche que le mot démocratie et qu'est-ce que j'entends et que je vois au quotidien dans la presse écrite, visuelle ...et tenez vous bien de la part de Fillon, d'Hollande, de Valls, de Cazeneuve, de Macron...etc...... qu’il faut combattre le FN !
Aucun programme pour les français, aucuns emplois pour les français, aucuns projets pour les français, ..... Sinon qu'il faille combattre le FN ! Mais, dites-moi .... N’est pas vous qui devriez représenter vraiment la démocratie ? Le FN, lui, contrairement à vous, veut donner la parole au peuple ! Alors vous devriez avoir honte de défendre les couleurs de ceux qui ne souhaitent qu'avec le drapeau de la France ... on se torche le cul !

 

16/03/2017

Geert Wilders la victoire des idées

Saluons la victoire de Geert Wilders et, encore une fois, la défaite des sondeurs d’opinion qui le donnaient vainqueur au score.
Décidément ces analystes et ces prévisionnistes ne comprennent rien à rien, ou alors ils ne veulent pas comprendre
Non seulement Wilders a progressé en voix, mais ses idées, nos idées, sur l’islam et l’islamisation, sur l’UE, sur l’Euro ont progressées également. La preuve son adversaire se maintient tout simplement parce qu’il les a en grande partie adoptées.
C’est d’ailleurs exactement ce qui se passe en France avec l’équipe Fillon « l’insoumis » écoutons ce que nous dit Laurent Wauquiez qui cible Macron :
« Son programme, c’est son ADN politique. Il vient de la gauche libérale-libertaire …il croit que la liberté et les droits individuel sont les valeurs cardinales de notre monde moderne…
L’autorité, la règle, la famille les FRONTIÈRES, la NATION, sont pour lui des mots barbares, dont il faut déconstruire-entendez détruire- les derniers vestiges…
Cette idéologie règne dans les sphères du pouvoir de gauche depuis 30 ans (moi je dirais de gauche et de droite depuis VGE)
C’est elle qui a détruit l’école de la République. C’est elle qui a nourri le communautarisme. C’est elle qui a désarmée la nation face au terrorisme et à l’islamisme.
C’est elle qui veut arracher chaque homme et chaque femme à ses racines.
Elle imbibe les esprits des biens pensants…ces gens là déconstruisent comme ils respirent …
Ils veulent faire ressembler la France à leur sinistre utopie : un monde de consommateurs nomades et interchangeables, un monde sans ancrage, sans histoire, sans limites…
La France de Macron s’ouvre à toutes les migrations et à toutes les revendications. Elle se repent de toute son histoire, de toutes ses actions, de tout son héritage. Elle se soumet à toutes
les multinationales, à toutes les places financières, à tous les vents commerciaux. Elle s’écrase devant la liberté des délinquants, des islamistes et des terroristes …."
Il conclut en appelant à la résistance et que la France à besoin de la droite …la sienne bien entendu !
Bref lui aussi, comme ses prédécesseurs et en particulier Sarkozy, veut récupérer les voix des patriotes qui soutiennent Marine.
Comme lui, et son karcher, il n’a bien entendu qu’un seul objectif : parvenir au pouvoir et faire à quelques variantes près exactement ce qu’il reproche à son adversaire.

Nous ne serons pas dupes ! Alors saluons la victoire idéologique absolue de notre ami Geert Wilders. Et admirons la manière dont il fera appliquer l’essentiel de SON programme à son adversaire qui sans lui n’a aucune chance d’exercer le pouvoir.

Francis-claude Neri
16 03 17