Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marine le pen

  • Éric Zemmour et Marine Le Pen

    Eric  a largement essuyé les balles dirigées contre le camp souverainiste  accusé de penchant, voire de fascination pour le maître du Kremlin.

    Lire la suite

  • Et si c'était la raison ?

    J'ai assisté à la deuxième conférence d'Éric Zemmour à Nice alors qu'il n'était pas candidat : déjà sa candidature était inéluctable bien qu'il n'eut pas encore prit la stature d'un Président mais il nous donnait déjà le frisson. 

    J'ai suivi son meeting de Villepinte, le fameux meeting qui en a surpris plus d'un,  jusqu'à son ami de toujours, Philippe de Villiers, absent ce jour-là !
    Ce dernier a reconnu, quelques semaines plus tard, que ce rassemblement autour d'Eric Zemmour, sa fougue, sa verve et sa déclaration d'amour publique à cette France qu'il chérit tant lui-même, l'ont convaincu de l'accompagner tout au long de ce parcours périlleux que représente une campagne électorale, pire... une élection présidentielle !

    Eric Zemmour a tant à y perdre...

    Au meeting de Cannes auquel j'ai réussi à me fondre au milieu d'une foule de plus en plus enthousiaste, de plus en plus présente (plus d'un kilomètre de file d'attente : impressionnant !), Eric Zemmour avait décidément enfilé un costume de Président. En plus des frissons, j'en avais les larmes aux yeux...

    Aujourd'hui, j'ai assisté devant mon écran de télévision, au meeting de Lille, avec l'angoisse de voir une salle à moitié pleine (des amis lillois m'ayant annoncé qu'ils avaient dû renoncer à se présenter au Palais des Congrès car des axes routiers étaient bloqués par les manifestants !).

    Fort heureusement, nous avons eu la satisfaction de suivre ce meeting qui, une nouvelle fois, nous a convaincus  de notre choix, renouvelant nos émotions partagées par bon nombre d'entre nous. 

    Suite à cette diffusion sur Youtube, j'ai été prise par la curiosité d'écouter le meeting de Marine Le Pen de Reims, retransmis successivement. 

    Étais-je encore sous l'émotion de tout ce que je venais d'assimiler durant le discours d'Eric Zemmour ? E.Z. a-t-il communiqué  ses notes à Marine Le Pen ??

    J'ai eu l'impression d'entendre un "copié-collé", à quelques idées ou expressions près, de ce que je venais d'entendre juste auparavant !!

    Ce serait tellement simple, tellement plus républicain que MLP se rallie à E.Z. : ils sont tellement sur la même ligne ! Il est tellement plus puissant qu'elle !

    Alors il m'est venu une réflexion...

    Et si les sondages maintenaient Marine Le Pen au-dessus d'Eric Zemmour justement pour éviter ce ralliement ??

    Là encore, le gouvernement, aidé par ses médias corrompus, est le maître d'œuvre de cette zizanie qui règne entre les partis. 

    "Ils" divisent encore et toujours pour mieux régner et atteindre leurs buts machiavéliques.

    C'est certain, je voterai pour Notre candidat :   "ERIC ZEMMOUR"  parce qu'il le vaut bien et que  "TOUT EST POSSIBLE" !

    Nicole Held
    06 2 22

    nicole.held@neuf.fr

    https://lalettrepatriote.com/enorme-meeting-deric-zemmour-a-lille/

  • Zemmour Un programme fort.

    1 417 sympathisants LR expliquent pourquoi ils ont choisi Zemmour

    Dans une tribune publiée jeudi 13 janvier par L’Opinion, ces élus, cadres ou simples sympathisants disent ne pas se retrouver dans le programme « tiède » de Valérie Pécresse.

    Par valeursactuelles.com

    Publié le 13 janvier 2022

    L’arrivée de Guillaume Peltier dans l’équipe d’Eric Zemmour a acté l’attrait de ses propositions pour une partie de l’électorat Les Républicains. Dans une tribune publiée jeudi 13 janvier par L’Opinion, 804 adhérents et 613 sympathisants LR affirment apporter leur soutien à Eric Zemmour et expliquent ce choix. Ils évoquent notamment leur déception quant à l’issue de la primaire des Républicains, jugeant que Valérie Pécresse ne représente pas leurs idées.
    Candidat de l’union ?

    Se revendiquant pour la majorité d’entre eux anciens soutiens d’Eric Ciotti lors de cette précampagne, les signataires jugent dans L’Opinion que « la ligne centriste portée par Valérie Pécresse ne répond pas aux aspirations réelles du peuple de droite ». Face à cette « tiédeur », ils préfèrent « le discours franc et volontaire d’Eric Zemmour ». « Là où Eric Zemmour propose un programme fort et concret pour redresser notre pays, Valérie Pécresse ne propose que l’argument d’un “vote utile” », tancent-ils. Ils présentent leur champion comme le seul capable de l’emporter face à Emmanuel Macron et de « sauver la France ».

    Les sondages placent régulièrement Eric Zemmour, Marine Le Pen et Valérie Pécresse comme en mesure d’accéder au second tour face au président sortant. Après un « effet primaire », l’avance de Valérie Pécresse s’est tassée. Eric Zemmour rappelle régulièrement que, contrairement à Marine Le Pen, il attire une réelle part des sympathisants LR, se présentant ainsi comme le seul capable de réunir les droites.

    Cygne Noir

    http://semanticien.blogspirit.com/

    16 01 22