Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2021

Le journal du Cygne Noir N°40

Le journal du Cygne Noir

http://www.cygnenoir.ovh/
« Des Signaux faibles qui peuvent devenir signifiants »

N°40
Lundi 05 juillet 2021

01- L’appel de Martin Moisan
Ligue du midi.

Marine Le Pen vient de perdre toute crédibilité pour porter les espoirs de notre camp en 2022. Je lis ce matin sous la plume de Nicolas Gauthier sur Boulevard Voltaire que le RN aurait perdu 71 % de son électorat. Je n’ai pas de moyen de vérifier ce chiffre, mais quoi qu’il en soit, l’hémorragie est particulièrement significative. La personne et la ligne politique de Marine Le Pen viennent d’être sévèrement sanctionnées. Marine Le Pen vient d’être sèchement disqualifiée par son propre électorat.

Pas de second Tour Macron/Le Pen. Voilà le message très clair qu’ont envoyé les électeurs à l’issue de ce scrutin. On ne leur refera pas le coup de 2017. Supporteurs indéfectibles de Marine Le Pen, n’y comptez pas !
Militants, cadres et élus du RN, sortez Marine Le Pen, ou bien sortez du RN groupés et en bloc.

Débarrassé de Marine Le Pen, le RN pourra enfin trouver un jeu d’alliances dans notre camp et s’associer à la victoire.
Il ne s’en cache pas, le plan d’Éric Zemmour c’est de rassembler notre camp comme l’avait fait Mitterrand de la gauche en 81.

Préparez-vous à suivre l’électorat de notre camp qu’Éric Zemmour va fédérer et faire sortir de l’abstention pour lui donner la victoire.

02- Il faut que Z s'engage

Sinon on est morts ! Et la France avec nous.
On fait quoi, on attend qu'un progressiste soit élu ? Et après, on pleure sur la destruction de nos valeurs, de l'héritage de nos aïeux ?
On laisse à nos enfants un pays dans lequel ils seront étrangers et juste tolérés ?
Mon dieu réveillons nous, retrouvons notre dignité, rappelons nous que nous sommes un grand peuple !!!

Corinne Montjaux

03- Philippe de Villiers
Il quitte Albin Michel en soutien à Éric Zemmour

L'éditeur Albin Michel, avec qui Éric Zemmour collabore depuis une dizaine d’années, a décidé de ne pas publier son prochain livre.

Mardi soir, Éric Zemmour a reçu le soutien de Philippe de Villiers qui, sur Twitter, annonce mettre fin à sa propre collaboration avec Albin Michel. « J'apprends que le contrat d'édition d'Éric Zemmour a été rompu pour son nouvel essai, écrit-il. Ayant le même éditeur que lui, je suis stupéfait qu'un auteur d'une telle qualité soit censuré. Par solidarité avec Éric Zemmour, j'ai décidé de quitter Albin Michel pour mon prochain livre. » Philippe de Villiers se sépare lui aussi de son éditeur historique avec qui il collabore depuis 1989 avec la publication d'une vingtaine d'ouvrages.

Par LePoint.fr (avec AFP)

04- Une civilisation en décadence ?

Une civilisation rentre en décadence à partir du moment où elle demande aux barbares de l'envahir et de la saccager.

Elle a passé le stade de la crainte et même de la lâcheté. Elle en est au stade masochiste où elle invite elle-même à se faire piétiner. Nous y sommes.

Parviendrons-nous à inverser ce courant mortifère ? Il faut s'attendre à ce que cela soit extrêmement difficile. Dans la plupart des cas, remonter la pente de la décadence est aussi impossible que d'inverser la flèche du temps.

Certaines civilisations n'auraient jamais pu se refonder et renaître, simplement parce que leur heure était venue, parce que leur décadence était inscrite implacablement dans le principe d'entropie. Leur destructuration les avait privées de toute énergie utile, comme un organisme épuisé, un homme en état de burn-out.

D'autres - plus rarement - ont su renouer avec ce qui les structurait et leur redonnait leur énergie. Cela passe nécessairement par une redécouverte de leur identité et une reconstruction de leur estime de soi.

C'est en cela que le patriotisme est le fait par excellence de l'homme civilisé, de l'Athénien. Ceux qui dénigrent le patriotisme en se prétendant civilisés, progressistes et mondialistes, ne sont que des décadents qui s'ignorent.

Sommes-nous en capacité de remonter le courant ou condamnés à la déliquescence de la fin de vie ? Dans un cas comme dans l'autre, je me battrai pour ce qu'est la France jusqu'à mon dernier souffle, comme pourront le faire tous mes frères d'armes conscients de la situation.

Si cela échoue, cela signifie que l'heure de la France était venue, ce qui n'empêche nullement de lutter jusqu'au bout, de ne jamais rendre les armes. Mais dans ce cas, ce seront d'autres civilisations, peut-être la chinoise, qui auront été appelées par l'histoire à se dresser contre la barbarie et à la mater.

C'est à cela qu'il faut nous préparer. Si nous ne sommes pas aussi durs et implacables que la Chine vis-à-vis des barbares, nous disparaîtrons.

Marc Rameaux

03 07 21

05- Le patriotisme économique

Ainsi que la souveraineté, voilà des principes que l'Allemagne aime défendre et elle a raison. Beaucoup de nos politiques, au plus haut sommet de l'Etat pour certains, beaucoup de nos décideurs, devraient prendre cela comme exemple chez nos voisins et non continuer à croire à ce couple bancal franco-allemand ...

Sur l'ensemble des programmes lancés en coopération en 2017 lors d'un conseil franco-allemand, seuls l'Eurodrone et le SCAF ont obtenu le feu vert du Bundestag. Les autres restent à quai : Tigre Mark 3, missile MAST-F, MAWS, et MGCS..
L'Allemagne préfère financer les programmes nationaux à ceux réalisés en coopération.
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/ae...
latribune.fr

David Saforcada

Le journal du Cygne Noir
Francis-Claude Neri
http://www.cygnenoir.ovh/

06/05/2021

Un an pour gagner !

Un an pour gagner !

par Francis-Claude Neri

7 mai 2021

Eric Zemmour Jean Messiha, Philippe De Villiers, Robert Menard, Marion Maréchal, Michel Onfray, le Général Antoine Martinez

Dans un contexte de dépolitisation voulu à la fois par la droite et par la gauche, les appareils partisans déconsidérés tentent une nouvelle fois de simplifier l’enjeu dans un combat « gauche » contre « droite » clivé d’un coté par l’extrême gauche et de l’autre par l’extrême droite.

Ils ne veulent surtout pas voir que leur stratégie est contestée par l’ensemble des électeurs qui veut le rassemblement en dehors du « clivage « droite -gauche » sur la seule base des intérêts et des valeurs de la France.

La question n° 1 est : quels sont ces intérêts et qu’elles sont ces valeurs ?    

A Cygne Noir, nous avons résumé notre approche à partir de  quelques impératifs :

 –La sortie de l’UE et……le Brexit à court ou moyen terme !

– L’arrêt de l’immigration arabo-musulmane et d’Afrique Noire ;

– La lutte contre l’islamisation de la France ;

– La remise en question de certains accords de libre échange avec les USA, le Canada ;

– De nouveaux accords de partenariats avec la Russie et Israël.


Ce n'est tout de même pas trop demander que je sache !

Avec 37 % de satisfaits E. Macron termine son quinquennat avec un des plus faible taux de popularité des présidents sortants.

Nicolas Sarkozy 36 % et 17 % pour François Hollande. Avant eux, Charles de Gaulle obtenait en novembre 1965 54% de taux de satisfaction, Valérie Giscard d’Estaing 40% en avril 1981, François Mitterrand 54% en avril 1988 et Jacques Chirac 47% en avril 2002.

Donc un sortant des plus mal aimé. Et à 40%, Giscard d'Estaing n'avait pas été réélu. Alors à 37%, c'est mission impossible.

Il faut dire qu’E. Macron connait un total de mécontent record : 60% ….sauf événement ou circonstance imprévus il a perdu, la question numéro 2 c’est : sera t’il au second tour et contre QUI ?

Aujourd’hui, le plan médiatique est dominant.  Compte tenu du contexte Covid et des circonstances économiques, sociales, culturelles, de l’immigration et de l’islamisation de la France Eric Zemmour, Jean Messiha, Philippe De Villeurs sont  des « candidats naturels », du nouveau système médiatique polariseur: le tout-info et les réseaux sociaux.  

Si Eric Zemmour souhaite être candidat à la présidentielle 2022 il doit déclarer sa candidature sans plus tarder car il a un programme à exposer, une équipe à réunir, prête à gouverner.  

Le dit "progressisme social-libéral" de Mr Macron est de moins en moins social, de moins en moins libéral, et de moins en moins progressiste, puisqu'il tend à être débordé par des idéologies de gauche radicales, intolérantes, violentes et même racistes !

Présidentielle 2022 une recomposition majeure autour du clivage entre libertaires et conservateurs.

Marine Le Pen pâtit d'un fardeau qui n'est plus idéologique, mais relatif à sa capacité à gouverner comme elle souffre d'un préjudice patronymique. Il aurait fallu à Le Pen l'astucieux courage de ne pas se rendre au débat d'entre deux tours en 2017, dont les images diffusées en boucle pourraient parasiter sa campagne de second tour. On sait qu'en 1988, Charles Pasqua exhorta Jacques Chirac à ne pas débattre avec François Mitterrand. Le candidat Chirac suivit les conseils inverses d'Édouard Balladur, et le résultat ne se fit pas attendre.

A Cygne Noir, nous souhaitons que les recommandations formulées et réunies sur le site  fassent l'objet d'un débat dont l'issue n'est pas déterminée à l'avance et dont le champ d'application n'est pas limité à des domaines d'action prédéfinis (les 7 problématiques).

Francis-claude Neri

Cygne Noir

https://cygnenoir.vienouvelle.fr/wp  

06 05 21

 

07/11/2020

Jean Messiha quitte le RN

Des réactions …

« Je ne connais pas la nature du différent mais Jean faisait probablement de l’ombre à la patronne et çà elle ne le supporte pas »

« J’estime que c est une faute lourde (encore une) de Marine le Pen, car Jean Messiha est, a mes yeux, un des meilleurs hommes politiques actuels, droit, honnête sans langue de bois. »

« Il fallait virer MLP qui confisque 15-20 points aux élections. Se liguer contre elle en interne et lui faire subir le sort qu’elle réserva à son père et nombre d’anciens adhérents »

« La liste de ceux qui prirent le large du FN puis du RN est fort longue Il semble que ce soit la fin des partis politiques « classiques » et le RN ne fait que confirmer la tendance. La question est : comment s’organiser autrement politiquement ? » 

« Au moins c’est clair et il y a de plus en plus urgence à ce qu’une droite regroupant les hommes et femmes de valeur, se concerte, s’organise, se structure à partir du local »

« Il y a une autoroute pour un grand mouvement conservateur et « globaliste » qui agisse au plus proche du terrain.
Malheureusement Marine Le Pen a préféré prendre, seule, une départementale qui s’avère être une impasse locale, nationale et Européenne.

« Ni de droite, ni de gauche, mais surtout de nulle part, elle s'est noyée avec son politiquement correct, ses concessions à gauche, sa stratégie inaudible, incompréhensible  Elle est le meilleur atout de Mr Macron. »

 

07 11 20

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/