Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2019

Marine Le PEN

Certains me reprochent de ne plus faire confiance en MLP en tant que leader au sein du projet présidentiel du R.N. et de ne pas soutenir sa candidature en 2022.
Vous constaterez en lisant le texte ci joint que j’ai mes raisons et que çà ne date pas d’hier !

Collectif 2012 Alsace

Les grands médias osent enfin l’avouer : les sondages ne veulent rien dire car 47 % des citoyens n’ont pas encore fait définitivement leur choix …disent-ils, et je suis de ceux là ! Alors !!!!
Eh bien, le meeting de MLP à Strasbourg m'a favorablement impressionné. Il remet les pendules à l’heure car elle a laissé de coté les problèmes économiques qui se résument finalement a une stratégie toute simple : il s’agit de se désendetter et de redevenir compétitifs en faisant des économies et en allégeant les charges, tout en préservant la paix sociale.
Et bien entendu l’objectif est de sortir au plus vite de la prison européenne qu’est l’UE ; revenir au principe de l’agir local tout en pensant global.

Pas une mince affaire pour ce qui concerne les deux autres candidats qui s’opposent à elle et qui sont conjointement responsables du drame.
Nicolas et François n’ont que des différences de méthode pour la mise en œuvre et ne sont crédibles ni l’un ni l’autre, enfin nous pouvons nous demander pour quelles raisons ils n’ont pas fait plus tôt ce qu’ils proposent aujourd’hui sans trop y croire eux mêmes.

Marine Le Pen, quoi qu’en disent ses adversaires, est bien la seule à proposer une démarche économique antisystème innovante et de rupture avec 40 ans de laxisme, de pillage et de malversations.
J’ai été frappé par l’énergie dégagée, son empathie avec le public, l’enthousiasme de ses jeunes supporters. Je sens qu’elle a déjà la force morale et la compétence, je pense qu’elle trouvera très vite le chemin de la légitimité, surtout si elle s’engage résolument sur le terrain des valeurs sur lequel elle peut rassembler toutes les droites.

J’ai été très sensible aux thèmes développés ayant trait à l’identité, mais il faut aller plus loin : le rappel à NOTRE mémoire, à une forme « naturelle » d’organisation sociale plus « locale » plus « subsidiaire », moins globalisante. Une certaine mentalité jacobine et centralisatrice me fait craindre que ce ne soit pas dans les « fondamentaux » de Marine.

Enfin il faut rappeler que c’est l’évolution culturelle qui nous façonne, qui produit des différences à la fois psychologiques et biologiques entre populations et que par conséquence l’immigration et l’islamisation sans contrôle et sans régulation est un non sens absolu qui nous conduit tout droit vers la guerre civile ethnique et religieuse.

Je ne comprendrais pas la moindre faiblesse de la part du FN sur ce thème.

Je suis à 60% en accord avec le projet et le programme du FN pour ces présidentielles ; c’est largement suffisant pour soutenir sa candidate et pour peu qu’elle tienne compte de nos remarques, NOUS devrions l’emporter sans difficultés !

Bonne chance à la France et à l’Alsace…

Francis NERI
http://semanticien.blogspirit.com
10/02/12

15/09/2017

Reconstruire ses rêves

Regardez donc où sont les intérêts personnels, de notre chère Marine Le Pen? Comment continuer à démolir un système européen qui est sa principale source de revenus?

Vous n'avez pas compris que l'argent de votre encartage lui sert uniquement d'argent de poche? MLP est comme tous les autres qui se sont autodétruits, une marionnette du système qui gagne sa vie en jouant une mauvaise pièce de théâtre.

Et qui, comme les autres, s'est allongée devant Macron, le sacro-saint désigné par leur grand patron commun. Tous les partis sont tombés aux abîmes....et il y a pourtant encore des gens qui s'accrochent à l'idée que leur parti reviendra en force pour les sauver...ce n'est plus de la naïveté, c'est du déni.

Quand un immeuble s'effondre, on ne le reconstruit pas en commençant par la toiture, on repart des fondations...et en France, les fondations ce sont le peuple.

A lui de reconstruire ses rêves en partant sur de nouvelles bases, pas avec des vestiges qui les a manipulé et trahi...le FN, comme le PS, les RP et le Centre est mort...fantasmer sur leurs dépouilles c'est risquer de s'enterrer avec eux...

Pascal Dondon

15 09 17

13/09/2017

Les fautes de Marine le Pen

C’était une erreur de penser, comme Mr Philippot, qu’électorat populaire et électorat de gauche se confondent. Bien au contraire : les ouvriers et les employés, les retraités qui basculaient vers le Front national le faisaient d’abord par rejet de l’immigration,  pour la conservation de notre identité, la défense de nos valeurs, pour continuer à vivre et travailler au pays, mais aussi par refus de la société d’assistance et de la permissivité. Non pour un discours socialisant. 

Si elle avait suivie NOS conseils nous aurions évités ces résultats catastrophiques  à l’élection présidentielle et aux législatives. Résultats qui à présent compromettent gravement l’avenir et la sécurité des Français.

Marine Le Pen aurait été bien inspirée de prendre en compte nos avertissements et les clignotants qui s’allumaient, et à présent passent au rouge vif, compromettant définitivement nos chances pour 2022. De revenir aux fondamentaux de ses électeurs : l’identité, l’arrêt de l’immigration, la lutte contre l’islamisation, la défense des valeurs. 

Elle aurait du modifier une communication détestable, virer ses communicants, mettre Philippot au placard, Marion et Jean Mésiha en avant.

L’avenir politique de Marine Le Pen est derrière elle. Monsieur Philippot peut encore faire illusion quelques temps car il ne renonce pas à sortir de l’Euro et de l’UE. 
Ce que les Français souhaitent à présent massivement, tant il est évident que l’UE est un piège pour la France et la mondialisation heureuse une bombe à fragmentation.
Mais Mr Philippot est un technocrate froid et compassé incapable de dégager une quelconque chaleur empathique il sera rejeté de toutes parts. Enfin, il n’a pas compris que le grand remplacement était l’inquiétude majeure des électeurs du front, comme ils sont généralement hostiles à De Gaulle en raison du souvenir de l’abandon de l’Algérie.
Son échec dans l’EST de la France est signifiant de ce constat.

Les Français semblent, cette fois, avoir compris ; et le rejet des « politiques » est si fort qu’ils ont fini par élire par défaut et sans aucune légitimité un Président chargé de nettoyer les restes de cette civilisation pour adapter la France à la globalisation et à la faire applaudir par les monoculturistes-multiculturalistes.

Nous pouvons encore rêver redonner vie à la France, revenir à un idéal français pour lequel autant d’hommes sont morts, lui redonner une forme moderne en usant des technologies au service du peuple, pour grandir chacun et non pour enrichir quelques patrons de multinationales « hors sol ».

Mais ce rêve, il nous faut prendre conscience que nous seuls pouvons lui faire passer au delà du statut d’utopie et plus vite nous l’aurons compris, plus vite il aura des chances de se réaliser….sans Marine Le Pen ni quelqu’un d’autre, de quelque parti que ce soit.

Le pouvoir appartient au peuple, reprenons-le !

Francis-claude Neri
Info-groupe 67
13 09 17