Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2019

La colère des légions

La mort de deux soldats des forces spéciales a suscité chez moi une colère qui gronde et ne cesse de s’amplifier… Deux soldats d’élite tués en échange de la vie de deux pédales qui n’avaient rien à faire dans cette partie du globe déconseillée et infestée de terroristes islamistes… N’y-a-t-il pas là une disproportion inconvenante dans le dénombrement et le choix des victimes ? Macron voulait réaliser un coup d’éclat afin de redorer son blason et assurer, ainsi, la victoire de ses acolytes... Cela s’est traduit pas un tragique fiasco qui va, assurément, marquer à jamais le moral de nos troupes en OPEX… Mourir pour défendre la Patrie : OUI ! Mourir pour sauver deux hurluberlus en vacances qui n’ont que faire du patriotisme : NON ! Jamais !

Monsieur Macron, vous spéculez sur l’héroïsme et la vie de nos soldats : prenez garde à la colère des Légions !

José CASTANO

Lettre de Marcus Flavinius, centurion à la 2ème cohorte de la légion Augusta adressée à son cousin Tertullus à Rome :

« On nous avait dit, lorsque nous avons quitté le sol natal, que nous partions défendre les droits sacrés que nous confèrent tant de citoyens installés là-bas, tant d’années de présence, tant de bienfaits apportés à des populations qui ont besoin de notre aide et de notre civilisation.

            Nous avons pu vérifier que tout était vrai et, parce que c’était vrai, nous n’avons pas hésité à verser l’impôt du sang, à sacrifier notre jeunesse, nos espoirs. Nous ne regrettons rien mais, alors qu’ici cet état d’esprit nous anime, on me dit que dans Rome se succèdent cabales et complots, que fleurit la trahison et que beaucoup, hésitants, troublés, prêtent des oreilles complaisantes aux pires tentations de l’abandon et vilipendent notre action.

            Je ne puis croire que tout cela soit vrai et, pourtant, des guerres récentes ont montré à quel point pouvait être pernicieux un tel état d’âme et où il pouvait mener.

            Je t’en prie, rassure-moi au plus vite et dis-moi que nos concitoyens nous comprennent, nous soutiennent, nous protègent comme nous protégeons, nous-mêmes, la grandeur de l’Empire.

            S’il devait en être autrement, si nous devions laisser en vain nos os blanchis sur les pistes du désert, alors que l’on prenne garde à LA COLERE DES LEGIONS ».

 

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
http://semanticien.blogspirit.com/

13 05 19

 

 

27/06/2018

La guerre d'Algérie

La guerre d'Algérie n'est pas terminée...Les derniers champs de bataille se tiendront sur le territoire national... L'Hexagone devra galérer dur pour conserver tous ses pans quand déjà Marseille et le 93 sont en voie de devenir des Colonies du Maghreb musulman... Jamais rien n'est perdu d'avance les amis... Ne laissons surtout rien aux LaRem alors qu'ils ont déjà vendu leur âme à un envahisseur qui n'en est pas à sa première sur nos terres...

Charles Martel après une première bataille de Poitiers gagnée les en avait chassés non pas par réaction face à l'envahisseur, mais parce que le Duc d'Aquitaine l'avait appelé à l'aide lui et ses troupes réputées pour leur violence...

Il semble que le prochain épisode puisse prendre cette tournure face à l'inertie d'une classe politique plus intéressée par ses petits intérêts personnels que ceux de la Nation dont ils se contrefichent...En quoi la fameuse loi de 1905 tant mise en avant quand elle arrange, permet-elle à un "Chef d'Etat et son Premier Ministre" de participer à des cérémonies de musulmans à caractère religieux... ?

Bien sûr ma vision des choses ne sera sans doute pas celle de tous, mais quand je vois les derniers sondages que les chaînes TV tentent de dissimuler en ne les repassant pas deux fois, 56% des Français sont contre l'accostage de l'Aquarius sur nos côtes (Sans doute Pas le show bizz), 68% sont d'accord avec les décisions de l'Italie et de Malte pour leur rejet de l'Aquarius, 75% estiment que nous avons trop de Musulmans chez nous...

Je veux bien rester calme...mais je ne garantis rien pour les années à venir... Pendant que j'y suis je rappelle à tous mes amis actuels et futurs que l'an prochain nous allons voter pour les Européennes, n'ayons pas peur....

N'ayons pas peur de voter pour ceux que le Guignol actuel de l'Elysée nous avait présenté comme un danger pour La France...Notre Danger c'est Macron et ses LaRem, parole de Français d'origine immigrée non musulmane d'une famille exterminée dans les camps...

Max Rosen

27 06 2018

05/06/2017

La trahison des élites

Nous constatons, une fois de plus, que nos élites politiques, administratives, éducatives, socialisantes et bien entendu économico-financières rejoignent massivement « le Nouvel Ordre  (s’affichant ouvertement) Mondial »

Ne nous faisons aucune illusion ; nous avons « pensé » autrement, et comme l’écrivait déjà en 1927 Julien Benda : «  Le rôle de l’Etat – organisation politique – est de promouvoir ses valeurs, pouvoir, efficacité, ordre  et de poursuivre ses intérêts d’Etat qui sont autres que ceux de l’Esprit. Le rôle de l’esprit est de servir ses valeurs propres et d’accepter les conséquences de cette position, qui est que l’Etat sévisse contre lui s’il le dérange par l’exercice de la raison. »

Nous dérangeons fortement le nouveau Président, et celui ci ne se contentera pas d’avoir une majorité – qui sera très certainement absolue en raison des « ralliements » nombreux de ses ex adversaires ; il voudra aussi la soumission de ceux qui avaient pour valeurs celles du peuple, et pour objectifs ses intérêts, l’exercice de la raison et la recherche de la vérité.

Notre liberté d’expression sera, est déjà, la première cible du système oligarchique. Les réseaux sociaux seront vidés progressivement de toute pensée non conforme. Les médias étant tous sous contrôle, une chape de plomb va recouvrir la France de la pensée non conforme.       
« J’appelle pensée - disait encore Julien Benda – une vue enrichissante prise par l’esprit sur la réalité. La pensée est une affirmation, une action de l’esprit. L’esprit qui pense, réagit au donné…L’homme qui ne pense pas ou qui pense peu, subit les données sans leur opposer de réactions applicables. Dans sa majorité, l’homme moderne subit. »

Mais la connaissance, la recherche de la complexité ont, pour NOTRE peuple, une valeur éducative, par sa méthode, qui oblige à un constant examen, à une constante remise en question, à un constant renoncement aux erreurs, à un continuel combat contre des entraînements passionnels.

Nous devons poursuivre d’une manière ou d’une autre cette forme de « communication » qui traite un ensemble de concepts et de problèmes.
Une « communication » qui   favorise l’exercice de la raison et la recherche de la « vérité », de la connaissance, fruits de la confrontation de l’expérience et de la raison.
Une « communication »  associées avec une volonté « morale », « éthique » c’est à dire une chose qui n’a rien de « pratique » et encore moins de politique.

La France des élites politico–médiatiques et des traders a gagné…elle est homogène dans ses intérêts comme dans ses représentations.
Elle sera probablement majoritaire à la chambre… « L’opposition législative » ira à la soupe !
La France dite « périphérique » est encore fragmentée.

Il lui faut au plus vite une « famille »  idéologique et un camp politique …çà urge !

A nous de construire cette alternative !   

Francis Neri
05 06 17