Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2020

Les racailles

Les racailles

Depuis 1981 (en gros) c'est la RACAILLE islamogauchiste qui tient LES leviers de commande -y compris le plus signifiant : le LEVIER culturel-  et la racaille de droite ne fit que suivre ...hélas !
Quand à la racaille issue du bled elle devrait y retourner puisque, pour la plupart, cette "racaille" conchie la France ...et JE ne fais pas d'amalgame avec les innocents ; je parle de RACAILLE... Pour moi l'altruisme EST réciproque et l'amour de l'autre à des limites, celles que lui même m'oppose.

Bientôt le deuxième tour des municipales. Le rétrovirus sera dans le rétroviseur. Ce sera le moment de voir si les Français  ont compris où se trouve leur(s) intérêt(s) et si ils sont enfin en mesure de commencer à faire le ménage au sein de la « racaille » politicienne, économique et médiatique.

Agir local, penser global ! L’aller retour entre les deux en les mettant en convergence c’est reprendre le pouvoir des mains de l’UE et des mondialistes.


C’est de la base que tout repartira, alors faisons confiance à des personnalités de notre bord, qui en sont conscients, à l’exemple de Robert MENARD et surtout faisons tout ce qui nous est possible pour éliminer la « racaille » au(x) pouvoir(s).  

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/
25 05 20

14/03/2020

Tout va de plus en plus mal.

L'intrication et la convergence des crises nous cernent : invasion migratoire à flux continu et maintenant commanditée depuis la Turquie, crise économique majeure liée à l’arrêt de l’activité, effondrement en cours de pays voisins, crise sanitaire que nos systèmes de santé sont incapables d’étaler, effondrement boursier, crise de la représentation, rejet des élites totalement discréditées.

Affronté aux crises majeures qui s’annoncent, aucun pouvoir issu des urnes ne pourra plus faire face. Manque de légitimité, manque de cohésion nationale, manque de volonté, abandon de souveraineté, impuissance politique, tous les ingrédients de la décomposition sont là.
Seul un pouvoir autoritaire délié de la recherche du consensus démocratique pourrait prendre les décisions de fond qui s’imposent et imposer la remise en ordre indispensable pour sauver le pays.
Qui peut sérieusement espérer que la convergence des crises n’aboutira pas tôt ou tard au chaos, à la faillite des pouvoirs libéraux et à la nécessité de l’ordre ?

https://ripostelaique.com/les-pouvoirs-issus-des-urnes-in...

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

14 03 20

 

29/01/2020

La France chrétienne ou païenne ?

#Sondage
Doit-on inscrire les racines chrétiennes de la France dans la Constitution ? Pour ou contre ?

La réponse est "Contre", mais avec un minimum d'explications.

Avant d'être chrétienne, la Gaule était d'abord païenne.
Le Paganisme est mille fois plus tolérant que le monothéisme, il accepte les Dieux des autres, les croyances des autres, ce que le monothéisme ne fait pas. Le monothéisme n'a qu'une vérité absolue, intangible.
Après, nous avons vécu disons 15 siècles, avec cette variante de la religion juive qu'était le Christianisme (les premiers Chrétiens étaient tous Juifs); ça nous a donné une culture, un héritage, qui deviennent avec leur ancienneté, comme des racines, mais ça n'est pas intrinsèquement l'ADN du peuple français.
En l'an 497, nous sommes Païens, en, l'an 499, nous sommes Chrétiens, pourtant en 3 ans, le peuple n'a pas changé. aujourd'hui, beaucoup de Français de souche sont athées, d'autres encore très minoritaires, reviennent au paganisme, par exemple par le néo-druidisme, donc... Non, la religion Chrétienne, si elle a façonné la France n'est pas dans l'ADN de notre peuple. Donc, on ne peut pas dire que les racines de la France soit chrétiennes.
Maintenant, je ne suis pas naïf et je comprends bien que beaucoup brandissent cette conclusion sans la comprendre, juste pour massacrer le Christianisme, et installer l'Islam. Ce n'est pas mon but, ce n'est pas ma pensée, mais je ne peux pas cautionner une contre-vérité : que le Christianisme est la racine de la France, juste parce que ça arrange notre camp.

Vaste débat en tout cas.

Prenez un autre exemple : le peuple grec, ou le peuple arménien, que je connais un peu. Leur histoire démarre bien avant le Christianisme, donc leur racine ne sont pas chrétiennes, même s'ils sont porteurs d'un immense héritage chrétien. Pour la France, c'est pareil, même si on a moins écrit qu'eux, avant de devenir chrétiens!

Frédéric Malmartel

Ce que vous dites EST factuel, mais pas seulement ...Alors lorsque vous écrivez: " on ne peut pas dire que les racines de la France soit chrétiennes" ce n'est plus factuel ! Pour ma part je préfère l’expression : la France est un pays de culture gréco-romaine, judéo-chrétienne, matinée des lumières...alors je dis OUI car effectivement dans un sondage (toujours manichéen) un choix en noir et blanc nous est demandé !
Enfin dernière remarque, le contexte est d'une telle importance qu'il est bon de "choisir son camp" et ce camp s'il est composite EST Occidental !

Je suis donc pour et c’est « factuel ».

29 01 20

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/