Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2019

Organisation d’une société fractale et subsidiaire

« L’administration centrale de l’État ne tire pas sa légitimité de l’autorité hiérarchique, exercée par l’édiction de normes générales, mais de son aptitude à animer un travail en réseau où sont impliquées différentes catégories d’acteurs. »

Didier Fiot Michel Menneson le système qui existait il y a 30 ans ne demandait que des ajustements en évolution avec la société. Mais comme la voie choisie est devenue la marchandisation des biens et des corps en opposition au bien être humain dans une civilisation donnée, c'est le profit pour quelques uns au détriment de la masse. Il nous faut revenir au fondamentaux qui ont fait la France.

Michel Menneson Didier Fiot Tout à fait d'accord

Daniel Schall Michel Menneson évidemment , et ça tombe sous le bon sens , il faut stopper cette ridicule course à l'échalote....du "toujours plus" de F.DE CLOSET.......

C’est très juste et la référence à De Closet nous rappelle que çà, ne date pas d’hier ! C’est la raison pour laquelle il nous faut prendre au sérieux la notion de l’agir local (localisme) et que les concepts d’organisation sous forme fractale (qui réplique sa structure de base à TOUS les niveaux de la « nation » et au delà)  et de « subsidiarité active » sont indissociable du « localisme » 

Subsidiarité active     
La « subsidiarité active » est une pratique de la gouvernance qui part d’une nécessité essentielle du monde moderne : concilier l’unité et la diversité.

À l’heure où l’interdépendance nous unit, la gestion de la complexité du monde moderne, notamment du point de vue de l’action publique, est le fait d’une combinaison de « milieux » et de « réseaux » dont aucun n’est clos. Si aucun problème important ne trouve de solution satisfaisante à une seule échelle, à l’avenir, le partage des compétences sera l’exception et l’articulation des compétences, la règle. Cette double exigence d’unité et de diversité constitue un défi théorique et pratique auquel prétend répondre la notion de subsidiarité active.

D’après la définition de Pierre Calame

 

Définition développée

Subsidiarité parce que l’on affirme fermement que la pertinence de l’action publique ne se trouve qu’à la base, dans une appréhension globale et partenariale d’une réalité elle-même globale et systémique et que c’est à travers la pratique de projets partagés que peuvent se constituer des « milieux » dynamiques et se tisser la trame d’une société où les individus ne soient pas atomisés.
Active parce que l’on reconnaît que dans un monde interdépendant l’articulation des échelles est la règle et que, au rebours des blocs de compétence, les niveaux de formulation des stratégies sont variés et dissociés des niveaux de la gestion quotidienne.
Active aussi parce que l’on ne croit pas que les logiques des niveaux supérieurs peuvent se résumer par des obligations de moyens ou des règles juridiques mais se traduisent à la base par une négociation permanente et des partenariats. Active parce que l’expression des intérêts dont sont garants les « niveaux supérieurs » ne se fait pas par la mise en œuvre de règles uniformes s’appliquant à des individus isolés, mais par la formulation d’obligations de résultats.

Ces obligations de résultat s’adressent à la communauté des partenaires (fonctionnaires d’État et territoriaux, acteurs privés économiques et associatifs), contraignent à une pratique partenariale et créent un apprentissage permanent de la pertinence et de la recherche de sens : l’action n’est plus jaugée en référence à ses formes extérieures mais à la manière dont elle a été définie et mise en oeuvre localement, en double référence aux finalités poursuivies et aux réalités spécifiques de chaque contexte. Ces obligations de résultat se construisent à la lumière de la mise en commun des expériences locales.
La subsidiarité active implique par conséquent une élaboration collective et continue des obligations de résultat. Élaboration collective parce que c’est la confrontation d’acteurs engagés dans l’action concrète qui permet de dégager une philosophie générale de l’action. Élaboration Continue parce que cette philosophie est en perpétuelle révision à la lumière de l’expérience. Dans une telle dynamique, l’administration centrale de l’État ne tire pas sa légitimité de l’autorité hiérarchique, exercée par l’édiction de normes générales, mais de son aptitude à animer un travail en réseau où sont impliquées différentes catégories d’acteurs.

Une société fractale

«  Mais non, la nature n’est pas analytique, lisse dérivable, elle est fractale » 
Mandelbrot

Quel est le lien entre un flocon de neige, une société d’abeille et  une entreprise ou une société humaine qui serait fractale ?  C’est à dire qu’on y retrouverait des éléments, une structure semblables quelle que soit l’échelle ?
Elle répond à ces caractéristiques :
1- Irrégularité : Sa forme est fragmentée et le reste à toutes les échelles
2- Cohérence : Ses parties ont la même structure que le tout, à ceci prés qu’elles le sont à une échelle différente.
3- Réplicabilité :  Elle contient des éléments discernables dans une large gamme d’échelles

Ses spécificités :
- Une structure simple qui sont ses fondamentaux identitaires

- Qui se retrouve à chaque niveau d’organisation du local au global

Une organisation fractale est extrêmement complexe, et pourtant son organisation simple est reproduite partout. Les seuls paramètres qui changent sont l’échelle et les orientations internes spécifiques à l’environnement et aux problématiques locales.
Dans une « société » fractale, le cadre des fondamentaux locaux est prioritaire. Tout le « reste » est mis en cohérence avec les autres niveaux d’organisation.
C’est ce qu’il faut rechercher pour mettre en phase le local, le régional, le national, le global qui sont imbriqués l’un dans l’autre comme les poupées gigognes. Ils peuvent croitre et se développer indépendamment à partir du principe de subsidiarité.   

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

05 12 19

 

14/11/2019

La sinistre manifestation du 10 novembre

CE NAUFRAGE POURTANT RECONFORTANT ET SALUTAIRE REND TRISTES LES POLITICIENS DE TOUS BORDS
CE N'EST PAS VRAIMENT UNE SURPRISE... COMMENT NE PAS PLEURER UN GRAND HOMME SEULEMENT ÉGARÉ MAIS CONDENSANT SELON EUX LE GÉNIE DE " GAUCHE " DE CAMUS, JAURÈS, HUGO ?

Après cette manifestation qui a vu des politiciens français jeter par-dessus bord les liens les plus sacrés qui font qu'un peuple fait sens, on aurait pu au moins se réjouir du fait que la confusion qui faisait qu'une mouvance totalitaire, l'ultra-gauche qui berne les citoyens à coups d'escroqueries idéologiques, d'idées folles, de manipulations historiques, de menaces soit démasquée, pas du tout !

Il faut aller sur les réseaux sociaux, lire les réactions de faux-culs ou pire d'inconscients pour saisir l'ampleur de l'aveuglement intellectuel, de la lâcheté veule qui sont le fait de tout le spectre politique.
Tout est invraisemblable...

Rien n'étant innocent dans une France perdue, voyons les calculs politiciens de tout le spectre politique, c’est à vomir !

Macron et ses amis de la " droiche " qui ne sont pas pour rien dans l'escalade de nos malheurs sont d'un côté désolés de voir que le croquemitaine de substitution dont ils rêvaient en cas de dévissage de Marine Le Pen s'écroule électoralement mais espèrent bien que le fameux " pas une voix à l'extrême droite " traditionnel fonctionnera en 2022, histoire d'assurer une réélection à 55 /45 du polichinelle du système.
On peut compter sur Philippe le mou du genou pour donner du " monsieur le président " à Mélenchon, mais il faut préciser, il s'agit de son titre de président de son groupuscule LFI à l'Assemblée, ce qui doit ravir le cœur de notre paon totalitaire, prêt à tout non pour gagner électoralement mais pour contribuer à donner le pouvoir à nos ennemis, sans jamais le dire bien sûr.
Estrosi, Bertrand, Bayrou, Baroin, Pécresse y compris les Wauquiez, Ciotti, Morano à qui on mettra un pistolet sur la tempe rejoindront aussi les larmes aux yeux, les trémolos dans la voix, la main sur le cœur le continuateur de nos malheurs, les hebdos de la droite champagne comme de la gauche des beaux quartiers ne seront pas en reste, Plenel non plus, question de temps...

Les Français du moins ceux qui ouvrent les yeux sur le péril mortel qui nous menace songent-ils à cela au-delà de leurs indignations tardives les plus légitimes ?
Je n'en suis pas certain...

La gauche dite républicaine ou centriste révolutionnaire, du moins ce qu'il en reste c'est à dire pas grand chose, normal après tant de trahisons et d'analyses tragiquement fausses de la France et du monde contemporain, dont le torchon Marianne est le porte parole, se désole de la " trahison " de Mélenchon, " " on nous l'a changé " clame Polony qui plus faux-cul que jamais clame à tue-tête Ni Macron ni Orban pour endormir les gogos alors qu'elle a voté Macron, alors que le vétéran libéral-libertaire qui a son rond de serviette au Figaro - le journal de la droite Macron-compatible - un symbole ! - Julliard Rocard d'Estaing se positionne déjà pour le second tour de 2022 en faveur de Macron, idem pour le farfelu anti-national JF-Kahn, partisan jadis de Mitterrand, Chirac, Jospin, Royal, des fossoyeurs de première bourre.
Et les Faure, Glucksman, Montebourg, Hollande le revenant pathétique feront de même, ils rejoindront la coalition antinationale, qui peut en douter ?

Les écolos rouges -verts pleurent des larmes de crocodiles, se bornant à dire que non le sort des musulmans dans la France de 2019 n'est pas comparable au sort des juifs dans les années d'occupation, mais Mélenchon est si brillant orateur ( pour qui ? ), si brillant intellectuellement, même s'il débite des contre-vérités sur son mentor Mitterrand, des escroqueries historiques sur le communisme, des analyses fausses sur l'islam, des erreurs historiques sur les actuelles frontières européennes nées de la seconde guerre ( je reviendrai sur tout cela bientôt ) qu'il mérite le purgatoire mais pas l'enfer que pourtant beaucoup de Français légitimement indignés par son indécence lui souhaitent bien tard et un peu naïvement car l'agenda idéologique de Mélenchon un marxiste-léniniste conséquent n'est pas électoral loin de là, il est plus terrifiant car spéculant sur une mise à genoux morale, politique, voire militaire de la France devant la nouvelle religion messianique l'islam réglant son compte aux mécréants, au colonialisme, vengeresse du communisme.

Le rassemblement national n'est pas en reste dans cette farce grossière, que celles et ceux qui me liront lisent et écoutent les propos hallucinants de Marine Le Pen, Jordan Bardella, Gilbert Collard, derrière les désolations sincères ces jeunes-vieux et leurs émules prenant la propagande passée pour des actes parlent eux aussi de " trahisons ", admettant ainsi implicitement et follement que Mélenchon ait pu voici encore peu de temps défendre dans sa vie un quelconque intérêt national.
Ces gros balourds à la mémoire courte, Bardella vu son âge est plus excusable ne se souviennent plus du Mélenchon de 1984 pas un bambin à l'époque aux premiers rangs de ceux qui voulaient détruire l'école libre, partisan de recettes économiques ayant fait faillite toujours et partout, se retournant même toujours le plus durement contre les plus démunis, insulteur du grand Soljenitsyne le jour de sa disparition, admirateur de toutes les tyrannies, parlant récemment d'annexion de l'Allemagne de l'Est donc nostalgique du paradis soviétique comme il le fut du bon en avant chinois, de l'espoir ( sic ! ) algérien, de l'illusion vietnamienne.
En fait, le rassemblement national fait le pari selon moi dangereux de récupérer les brebis égarés de la gauche Mélenchon
, attention de ne pas sacrifier les options de fond, car franchement le " en même temps " ça suffit, on a déjà Macron pour cela.

Avec de tels ennemis, Mélenchon n'a pas besoin de beaucoup d'amis, un vrai scandale !
A l'instar du grand Alain Delon, ce pays la France me fait horreur, je ne le reconnais plus du tout même si j'ai 22 ans de moins que notre sublime acteur.
Tout devient pourri pensions-nous déjà avec mes complices aixois voici 30 ans, on vient d'arriver au bout du bout.

Reste l'épanouissement personnel Dieu merci, à condition que la santé suive, je n'ai pas de crainte de ce côté là.

Toujours un peu long avec moi, mais que ça fait du bien de vider longuement son sac !

Francis Ponsonnaille

14 11 19

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
http://semanticien.blogspirit.com/

 

13/11/2019

Le protocole de Barcelone

Emma Prudhomme tout comme les pages qui expliquaient le devoir des musulmans qui s'installaient sur les terres non islamiques de ne jamais adopter les us et coutumes des autochtones, en particulier sur les pages de l'ISESCO que j'avais pu voir il y a quelques temps et dont j'avais donné le lien !!! Accès supprimé apparemment.....mais il y a aussi ceux de l'EURABIA / http://transparenceverite.over-blog.com/.../1973-le...

1973 : Le protocole de Barcelone - Ou comment les Socialistes et les Républicains ont bradé notre France ! Ils ont tout simplement « en catimini » signé la colonisation de l'Europe par l'islam après la première crise pétrolière. Voici en tre

"C'est la course de l'islam pour essayer d'islamiser l'Europe et le reste du monde !! UNE seule raison; l'islam ne supporterait pas de religion concurrente surtout quand elle parle d'humanité, d'amour et de pardon !!
D'autre part et surtout l'évolution des médias et autres réseaux sociaux où les jeunes musulmans apprennent les "valeurs" de l'occident judéo-chrétien mâtiné des lumières : Amour, compassion, liberté de pensée et d'expression, liberté de la femme et de l'intégrité physique .....
Et cela la secte ne peut le supporter car elle craint la dé-soumission de ceux qu'elle considère comme ses choses (quitter l'islam vaut une fatwa de mort) or l'islam se résume en un mot: soumission totale et vie d'esclave (au profit du "calife") contre une vie d'orgie au paradis !!! (Demain on rase gratis).
Au fur et à mesure des avancées de la science et des moyens de communication on voit de  nombreux musulmans réfléchis rejeter la secte pour intégrer « l’humanité !! »

Si seulement ils étaient plus nombreux !

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
http://semanticien.blogspirit.com/
13 11 19