Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2021

Covid 19

L’étincelle avant le Grand Reset ?

Le Covid-19 est l'élément déclencheur et VOULU pour procéder à la bascule aboutissant à un nouveau monde d'essence totalitaire". Voilà comment le spécialiste de l'idéologie mondialiste, Pierre Hillard, voit les choses.
Pour appuyer sa théorie, l'invité de "Politique & Eco" s'appuie sur des faits : la leçon de numérologie de Christine Lagarde, l'étrange Une du magazine The Economist de janvier 2019, les nanoparticules dans le vaccin de la fondation Bill Gates ou encore la prochaine réunion du Forum de Davos intitulée :

Le temps de la grande remise à zéro est arrivé.

https://www.youtube.com/watch?v=a4qOjtd7WPM&t=383s

L’objectif final des mondialistes est l'avènement d'une gouvernance et d'une monnaie mondiale encadrant une humanité réduite, surveillée, tyrannisée et asservie au bon fonctionnement de la machine économique...

Pierre Hillard

Francis-claude Neri

Certains comme Jean François Revel hier  (1988) et aujourd’hui des individus comme Mr Mélenchon souhaitent encore l’avènement d’une société socialiste en France mais :
Le socialisme avec l'islamisme et le mondialisme sont responsables et coupables de nos problèmes actuels (la triplice de l’horreur).

Les expériences de sociétés socialistes ont échoué partout où elles ont eu lieu.

Il est à remarquer qu'il existe « du » socialisme uniquement dans les pays capitalistes. Et à propos des totalitaires qui brandissent très haut les imperfections des sociétés démocratiques (on pourrait penser aujourd’hui davantage à la Chine, notamment), J.F.R. écrit ceci : « La société démocratique est défectueuse, mais elle existe. La société socialiste possède au plus haut degré l’idée de la perfection, j’en conviens, mais pas l’existence. »

Un moyen de montrer que, malgré la plus que foisonnante littérature sur le sujet, le socialisme n’a pas de réalité et l’échec de François Mitterrand le démontre amplement.  
La liberté est une valeur par elle-même, dont l’exercice comporte nécessairement un bon et un mauvais pôle : la Chine est une société socialiste …du moins elle le dit ; ce n'est donc pas le "meilleur des pôles".

Et les USA vont probablement redevenir une société "socialiste"

Alors que vive la France avec ses imperfections que NOUS sommes à même de corriger ! Et que vienne le "Cygne Noir" pour la faire vivre !

Didier Fogel à  Francis-claude Neri

Qui est donc ce Jean François Revel dont vous parlez ?
Certainement pas cet excellent intellectuel auquel je pense, un pourfendeur du socialisme de Mélenchon.

Revel était anti communiste et la société française est faisandée par une imposition, taxation et dette publique entretenue par le systême bancaire

Ça fait plaisir de voir des gens qui connaissent ou n'ont pas oublié qui est Jean François Revel.

JFR "rêvait" d'une société socialiste mais il reconnaissait que c'était une utopie i-réaliste
Quand à Mr Melenchon ce n'est ni un communiste ni un socialiste je considère qu'il n'est RIEN

Je recommande un des livres de JFR sorti en 88 "la connaissance inutile" que je relis de temps en temps Il fait le point sur la connaissance qu’il considère comme "inutile".

Il écrit : La démocratie et la liberté d'expression çà va ensemble ou çà ne va pas.
Il y a ceux qui agissent, ou du moins qui devraient le faire et ceux qui subissent et ces derniers devraient cesser de subir.

Et encore : Au XXI eme siècle, viendra le moment ou l'information-communication constituera l'élément central de la civilisation Occidentale.

Donnons lui raison faisons de "Cygne Noir" un élément du "changement civilisationnel" avec comme objectif premier la dissémination de l'information et de la connaissance dans le plus large public possible.

Et espérons en finir avec ce Covid 19 qui n'est qu'un moyen comme un autre utilisé afin de détourner NOTRE attention et de nous priver de nos libertés.

03 01 21

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

20/12/2020

La question de la triplice de l’horreur

 « L’islam est le glaive réorganisateur de la mondialisation libérale. Le gauchisme culturel (qui est à l’orthodoxie marxienne ce que sont les Témoins de Jéhovah au concile de Chalcédoine) est le prescripteur spirituel (inverseur des valeurs vertueuses) de cet attelage ; alliance contre-nature du sabre islamique et du goupillon sans dieu (cléricature gaucho-libéralo-anomiste). »

Jacques Philarchein

Qui saura, pour 2022, individu ou groupe, construire une coalition d’électeurs suffisamment forte, transcendant les lignes de parti traditionnelles, pour être capable de les amener avec eux afin d’ériger un nouveau « mouvement », en commençant par sa base ? 

Une chose certaine, les mondialistes, les gauchistes et les islamistes, bref, la « Triplice »  n’ont aucune idée de ce qu’il peut alors se passer.

 Alors faut-il abattre la « Triplice » ?

En période de calme et avec notre « système » d’organisation sociale actuel, nous pouvions nous contenter de dirigeants tels que ceux qui sont à la tête du pays.

Ce n’est plus le cas. Les parasites de la « Triplice » ont lentement pénétrés l’organisme et l’organisation du pays, de l’Europe et pour tout dire de l’Occident Gréco-romain, judéo-chrétien et révolutionnaire.

TOUT est à reprendre à la base : l’éducation, la socialisation, la culture, la production et l’affectation des richesses.

Ce n’est pas une mince affaire et la Triplice n’est pas un adversaire qui nous laissera agir sans réagir. Le Président TRUMP en fait actuellement les frais.

Mais David contre Goliath a, paraît-il, trouvé la faille. Alors en cherchant bien, en pensant global et en agissant local « tous ensemble » les résistants arriveront bien à mettre Macron et son équipe au rencart ? NON ?

Et ce ne sera qu’un commencement !   

20 12 20

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

 

11/12/2020

A certain(s) de mes ami(e)s

Ce qui m'ennuie chez vous, mais sans plus, c'est que le plus souvent vous nous décrivez un monde apocalyptique en cours et à venir en nous disant ensuite qu'il ne sert à rien de lutter contre son avènement définitif ...tout est joué, et pour vous il faut penser à profiter de l'instant présent qui nous reste et cultiver notre jardin.

Ceci pourrait ressembler (je mets le conditionnel) à une tentative de démobilisation visant à installer l'ordre mondialiste nouveau avec le minimum de risques.

Seriez vous les discrets partisans des "puritains- dualistes-conservateurs" d'une France fécondée par la "triplice" (le mondialisme, le gauchisme et leur outil de prédilection l’islamisme) ?

Vous avez un certain talent pour exprimer des idées vous devriez vous efforcer de comprendre (prendre avec) et faire comprendre à d'autres où EST situé le véritable enjeu, à la fois local, national et international que porte la "Triplice"

Faire comprendre qu'il est important de ne pas confondre le contact d'opposition à la fois régénérateur et meurtrier, interne à une forme de civilisation : l'Amérique un temps, la Russie, avec une autre forme de civilisation de type complètement opposé comme l'islamisme, surtout en l'état de faiblesse comme l'est la France et au delà l'Occident.

La France risque d'être engloutie par cet "égrégore " puissant qu'est l'islamisme de la Oumma, au risque de disparaitre sans laisser de traces.

Il y aurait beaucoup à dire sur ce que l'Occident a perdu, et continue à perdre, avec le développement de sa technique et de ses conquêtes scientifiques, le sens de l'effort, de la difficulté, de la peine et des conflits, bref de ces qualités viriles au masculin (que cite volontiers Zemmour)

Qualités qui ont fait place à un excès de sensibilité, de soif de vivre et de gout des plaisirs qui sont (mais pas toujours hélas) les facultés typiques du féminisme, moins grossières et moins abstraites à la fois mais plus vulnérables, plus fragiles, terriblement fragiles.

Dans une civilisation dualiste où l'un des deux pôles (masculin et féminin) disparait au profit de l'autre, la société tombe en décadence et disparait sans laisser de remplaçante.

Si c'est le féminin qui triomphe exclusivement (ce qui est à mon sens en cours aux USA) la société meurt sans combattre, avalée par un ennemi puissant (l'islamiste requinqué par les hydrocarbures par exemple) qui l'assimile, ce qui fait le jeu des adversaires de Trump (la triplice donc).

Si c'est le masculin qui l'emporte sans contrepartie la société meurt de ses luttes intestines, se déchire elle même (ce qui est le cas en France) et périt à terme sous un monceau de ruines.

Conclusion : le dualisme c'est la mort, seule la synthèse entre les systèmes et la lutte sans merci représente le triomphe de la vie.

Je vous invite donc à promouvoir la lutte au lieu de prédire à l'avance NOTRE défaite

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

11 12 20