Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2021

L’UE n'est pas l'Europe

Le dossier "sortir de l'UE" et non pas de l'Europe progresse …la confusion entre UE et Europe EST dramatique et cette confusion EST voulue.

Mais l'UE n'est pas l'Europe ...loin s'en faut Il faut sortir de l'UE car cette UE n'est PAS réformable et cela aussi c'est voulu.
Le fameux "effet cliquet" dont parlait Jean Monnet et Robert Schumann, la politique du « fait accompli. Les soi disant pères de l'Europe qui ne furent que des "soldats" à la solde de l'Amérique.

Ils  passèrent leur temps à TRAHIR De Gaulle et la France pour la jeter avec l'Europe dans les bras de la mondialisation économique, financière, culturelle, gauchiste, multiculturaliste, islamiste …etc.

 

De Gaulle et Adenauer ont combattus jusqu'au bout, en vain.

 

Après la mort d'Adenauer De Gaulle était seul et en 1969 en faisant tomber De Gaulle les agents américains comme Pompidou et VGE avaient quartier libre, ce qui explique parfaitement pour quelles raisons la France DEPUIS est dans cet état !

 

Alors oui notre premier devoir une fois au pouvoir c’est de sortir de l'UE ...de l'UE pas de l'Europe c'est pour la France une question de vie ou de mort !

 

11 04 21

Francis-Claude Neri

Cygne Noir

https://cygnenoir.vienouvelle.fr/

 

 

26/03/2021

La bataille des idées

Alors qu’approche le moment ou se profile une élection présidentielle et législative décisives pour l’avenir de la France et des Français, il faut se poser la question première : qui va gagner la bataille des idées ?

-Une droite ayant renouvelé avec ses valeurs ?
-La gauche ne sachant plus quelles sont les siennes ?
-L’atlantisme et le libéralisme mondialiste ?

-L’islamisme de la Oumma qui gagne chaque jour des « parts de ce marché »
-Une société civile culpabilisé qui ne sait ni les mettre en forme ni les exprimer ?  

Jusqu’ici la droite empruntait ses valeurs à la gauche - ce fut le cas de Chirac- au grand dam des « vrais » gaullistes, comme Pasqua, qui criaient au scandale mais sans succès.
La gauche elle, empruntait ses méthodes à la droite, comme Delors.

Un de ces groupes peut il nous dire comment fermer la parenthèse de mai 68 ?  Au retour du principe de réalité qui conduit à dire aux Français que ce sera dur, que c’est le crépuscule d’une génération, celle des baby-boomers. Une génération qui a profité de la prospérité des Trente glorieuses pour son plaisir à elle.
Le parfait exemple en étant Cohn Bendit, DSK etc. voulant « vivre sans entraves », nous faisant oublier que la vieille garde avait ses mérites !

Moi je parie sur la « société civile «  car que faire de cette droite et de cette gauche des partis qui depuis 1969 se passent le relais pour nous écraser et nous livrer pieds et poings liées au « mondialistes » et aux « islamistes ».

Alors quoi, la Révolution ? Il ne faut pas rêver ! Je fais mienne l’analyse de Gramsci (théoricien marxiste italien) Le pouvoir se gagne par les idées et le peuple de France doit en avoir s’il veut survivre. 

« Comme si la "misère" débouchait sur la révolution. Mais la misère, même la faim, ça peut provoquer des soubresauts, sûrement pas détruire le système capitaliste. Car l'adversaire est de taille. Il a une longue expérience du pouvoir, il s'appuie sur une bureaucratie spécialisée, sur de puissants canaux de propagande, sur des appareils militaires, policiers, judiciaires très bien rôdés, bref, il détient quasiment tous les "bastions".
Croire qu'une secousse suffira à vaincre pareil ennemi, je vais vous dire : ce n'est pas seulement du délire, c'est une manifestation d'impuissance, c'est l'espoir placé en un deus ex machina qui tomberait du ciel. »

Antonio Gramsci

C’est en grande partie dans les textes de Jean François Revel que nous pouvons trouver les idées, le processus et mobiliser l’énergie pour nous hisser hors du trou noir dans lequel « ils » nous poussent inexorablement.
Et, comme les amateurs de Science Fiction le savent bien, dans un trou noir il n’est possible d’en sortir que si l’on se trouve à la marge. Au delà d’une certaine limite, l’attraction est si forte que cela devient impossible et le vaisseau spatial France s’y engloutirait définitivement.

2022 est NOTRE dernier espoir.

A partir de nos 7 problématique, les soldats du Cygne Noir peuvent s’en inspirer :

- la solidarité intergénérationnelle
- la réhabilitation du travail contre "travailler moins"

- la faillite du système éducatif
- l’angélisme du pouvoir sur la question "sécuritaire"
- le relativisme moral et la repentance
- l’identité nationale
- le politiquement correct
- La relation islamisation-immigration


Ce qui vient de se passer aux derniers Césars devrait nous alerter et nous DEVONS nous dire que nous avons le dos au mur !
Le temps de la RUPTURE est venu ainsi que la fin de la « pensée unique ».
Le scandale doit arriver, celui de la revanche de "l’Homme sans qualité" et la fin de la "Connaissance inutile" .

Francis-claude Neri

Cygne Noir

http://semanticien.blogspirit.com/
http://www.cygnenoir.ovh/

https://cygnenoir.vienouvelle.fr/wp

19/03/2021

Le temps des Cygnes noirs !

Bonjour mes ami(e)s

C’était au départ un projet un peu fou, en quelque sorte imaginer l’avenir et si possible le construire
L’idée était de prendre acte du « basculement du monde » et d’y faire face au mieux de nos intérêts, de notre place dans le monde et de nos possibilités.
Nous pensions qu’il était possible de rassembler, autour de cette idée, des « penseurs et chercheurs » de tous niveaux, de tous âges, de toutes disciplines, qu’ils s’intéressent à la politique, à la mondialisation, à l’écologie, aux religions, aux migrations, à l’islamisation, au populisme, à la culture, à l’avenir de la France et des Français et aux Cygnes Noirs qui font parfois dérailler le train de l’Histoire.
Nous convenions tous qu’en France, le premier objectif était de remplacer TOUTE la structure du pouvoir en place ainsi que les hommes qui y participent.

Nous avions en mémoire le terrible échec de Marine le PEN et nous savions que l’avenir  imaginable ne serait pas possible avec elle.
Il nous fallait donc imaginer un projet, le développer et trouver les personnes capables de le conduire.
C’est ce que nous avons entreprit et c’est ce qui est en cours à partir de nos réseaux, de nos sites, nos blogs, nos pages, nos groupes, nos journaux en ligne, sachant que si nous voulons un accès démocratique au pouvoir, les élections de 2022 ne se dérouleraient pas comme d’habitude.

Il n’y aurait pas de grandes manifestations, des rassemblements, des collages d’affiches, des conférences Tout allait se passer sur les réseaux si çà se passe.

Car avec le Covid il n’est pas certain que ceux au pouvoir acceptent le changement en 2022 ce serait LE prétexte pour ne rien faire, continuer comme « avant et toujours ».
Alors ceux qui, parmi nous, pensent qu’il va falloir en découdre dans la rue ont peut être raison…s’y préparer donc éventuellement !
Nous ne voudrons pas que comme pour Mr Trump notre victoire nous soit volée.

Bien entendu nous avons fait école et d’autres « Cygnes Noirs » apparaissent ici et là. Ce ne sont pas nos ennemis, au contraire, nous devons avec eux établir des liens car nous avons globalement la même finalité et les mêmes objectifs. Et nous devons les mettre à la portée du plus large public possible.

Plusieurs événements ces dernières années ont concouru au basculement de notre univers politique.  Le Covid 19 ainsi que l’éviction de Trump ne sont que les prémices du grand effondrement systémique déjà en cours et probablement, sinon organisé, du moins utilisé par nos adversaires de la Triplice.[1]
Nous ne serons donc jamais assez nombreux pour y faire face, c’est ensemble que nous devons faire gagner NOS idées en 2022.

 

19 03 21

Cygne Noir

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

       

 

[1] Triplice : Alliance objective entre mondialisme-gauchisme-islamisme !