Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2016

Démographie

Le problème, le VRAI problème c'est que quand les "blancs", de culture et de religion Occidentale, font un enfant, les noirs et les ararabomusulmans (qu'ils soient noirs, jaunes ou blancs d'ailleurs) en font au minimum 4...ce n'est donc PAS un problème de couleur, voire de race, mais bien un problème à la fois culturel, cultuel, et enfin économico-financier.

Car il faut bien le dire, ce sont avant tout les grands groupes économico-financiers qui veulent que nous fabriquions toujours plus d'enfants pour pouvoir fabriquer et consommer toujours plus de produits de moins en moins bons ...

Nous ne sommes pas sorti de l'auberge car pour résoudre ce problème "global" il va falloir changer de monde ou éliminer environ 50 % de la population mondiale pour enfin "vivre mieux".
Et "nous" Occidentaux avons intérêt à faire en sorte que ce soient chez eux, du coté de l'Afrique de l'Ouest et dans les pays musulmans que la réduction de population s'effectue au plus vite avant que le grand remplacement ait définitivement gagné la partie.


Francis NERI

11 05 16

04/05/2016

Logique écologique

"La logique écologique efface les espèces qui détruisent la diversité des autres espèces, et l’homme est cette verrue qui devra disparaitre ou grandir enfin en apprenant à se soumettre aux lois naturelles".

Alain Persat 

Qu'il DOIVE grandir je suis d'accord et, que l'on soit croyant ou athée nous serons TOUS d'accord sur cette FINALITE Mais pour quelles raisons se SOUMETTRE aux lois qui seraient "naturelles" ?

Francis Neri

Quand l’homme comprend une loi naturelle telle que la gravité, il sait alors s’en servir, il ne la subit plus il l’accepte et peut jouer avec pour réussir à s’envoler.
Les lois de l’écologie sont connues depuis peu, elle nous montre comment des animaux pourtant extrêmement différents ont réussi à cohabiter sans trop de dégâts malgré des inégalités flagrantes.
Si l’homme accepte enfin de les écouter au lieu de vouloir soumettre la nature et briser des règles qui ont pourtant fait leur preuve, il pourra alors profiter pleinement de son rôle sur cette terre qui est de fait son vaisseau son spatial dans un univers fort hostile.
Il ne faut plus soumettre la nature à notre égoïsme mais comprendre ses lois naturelles pour profiter de notre part mais que de notre part dans cette aventure biologique car ces lois contiennent beaucoup de solutions à nos problèmes et ‘accepter nous ferait le plus grand bien.

Quelques exemples avec des interprétations possibles:
• Nul animal ne mange plus qu’à sa faim : Limitons la propriété privée et l’accumulation de l’argent ou du pouvoir.
• Les échanges biologiques sont toujours à la recherche de l’équilibre : Arrêtons l’économie fondée sur la recherche de maximalisation des profits pour une économie fondée sur la recherche de l‘équilibre des échanges.
• Il existe des écosystèmes locaux ayant leurs propres logiques : Créons des lois adaptées à chaque situation.
• Le mélange des gènes apporte la réussite biologique : Favorisons donc la variété des idées et les rencontres entre cultures et évitons l’isolement, la censure et le secret doivent être totalement bannie.
• La diversité est un élément essentiel de l’équilibre : Favorisons donc les multiples idées et les variétés de production arrêtons la normalisation et la monoculture !
• Tout animal a un prédateur : Favorisons toujours l’émergence de contre pouvoirs efficace.
• Les espèces sont solidaires entre elles, aucune ne dirige l’autre. Chacune se crée ses propres règles internes.

Alain Persat

 "Mais pour quelles raisons se SOUMETTRE aux lois qui seraient "naturelles" ?"

Se soumettre à une loi, c'est accepter le réel. De cette acceptation dépend notre attitude à le domestiquer pour faire autre chose. Les lois de Newton font tomber les pommes et la Lune, mais quand on les a comprises et sans les changer d'un iota, on les utilise pour envoyer dans la Lune des hommes qui hélas n'y font pas le ménage derrière eux. On aurait dû envoyer des femmes !

Le déni des musulmans depuis 800 ans, tu peux constater qu'il ne les a pas conduits à inventer grand chose.

François Paganel

François et Alain vous jouez sur les mots ! Je suis d'accord sur ce que vous énoncez, mais la CONNAISSANCE d'une loi, sa compréhension, son utilisation ce n'est plus de la soumission ...faut trouver un autre mot mes amis !
Moi je dirais : prise en charge et maîtrise de la complexité, régulation et contrôle etc..

Francis Neri

 

Et pan dans la clé !

A suivre …..

04 05 16

01/05/2016

Migrants

Il est certain qu’ils ne se gêneront pas pour faire des amalgames d'ordures et transformer nos pays européens en poubelles géantes.

Nous pouvons avancer, sans risque de nous faire traiter de racistes, que cette pratique porcine est chez eux élevée au stade institutionnel. Á quoi bon refuser de manger du cochon pour en définitive se conduire pire que des porcs !...

Cela ne sera jamais qu'une facette de plus à ajouter à la longue liste de leurs coutumes barbares, préhistoriques et répugnantes, toutes franchement  inassimilables pour nous.

Ce ne sera pas non-plus, une brochette de "suidés" enturbannés et parfumés, qui remontera le niveau de ces nullités. Vautrés dans les palais dorés du golfe Persique,  traînant devant eux des panses rebondies en attendant, entre deux siestes, que nos commandes de pétrole arrivent pour s’enrichir comme des gorets. Pétrole qui sans nous  serait encore enfoui sous le sable des déserts.

Sans honte et avec arrogance, ils  se prélassent au soleil comme de gros lézards visqueux, Incapables  aussi de concevoir et de produire cette technologie de pointe qu'ils adorent exhiber dans le luxe  tapageur des villes somptueuses de modernité.

Villes que nous leur  concevons et construisons, car pour beaucoup d'entre eux, l’art architectural de la cité se bornerait à une tente de Bédouin en peau de dromadaire, avec une poignée de chèvres attachées à l'entrée, à proximité d'un pot de lait caillé.

Quand on pense que c'est cette civilisation que nos gouvernants souhaitent implanter à notre place...Ça fait froid dans le dos !...

Claude Allard
A Béziers !
01 05 16