Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2017

Quelle soirée !

Brave Marine qui fit face avec courage à un technocrate sans âme et sans compétence autre que technique...les Français ne s'y tromperont pas.
Si le robot avait eu Jean Mésiha en face de lui il en aurait été tout autrement, du moins sur le plan économique et sur la question de l'UE et de l'Euro.
Mais on ne demande pas à un(e) président(e) d'être compétent(e) dans tous les domaines et le peuple lui ne s'y est pas trompé, Marine a hier au soir gagné son cœur.
Il sait à présent que Marine est entourée de gens à la hauteur, et que c'est d'une femme avec une âme dont NOUS avons besoin.
Nous savons TOUS à présent quel est l'enjeu et qu'il s'agit bien d'un combat sans merci entre une oligarchie mondialiste soutenue par une minorité privilégiée, en particulier confortablement installée dans les grands centres villes, et une large MAJORITE de Français qui souffrent et meurent dans l'autre France, l'oubliée, celle du peuple, celle que l'Islam envahie et assassine.
"ON" va gagner car "ON" est chez NOUS au pays, dans lequel NOUS voulons habiter, vivre, travailler et bouter l'ennemi islamo-mondialiste hors de France.

Francis-claude Neri
04 05 17

02/05/2017

Avertissement sans frais

Je lance un avertissement solennel à ceux qui s’apprêtent à voter pour Macron, membre de l’oligarchie mondialiste économico-financière qui met à feu et à sang la planète depuis les années 70.

Comme le rappelle Malika Sorrel Sutter (Décomposition Française), nous ne sommes plus dans une république des égaux en droits, mais dans un système ou l’inégalité est instituée par un état qui avait pourtant pour mission de veiller au respect de l’égalité républicaine.

Les gouvernements successifs et l’Etat ont agi comme si la France leurs appartenait.
Les décisions, même légales, furent le plus souvent illégitimes aux yeux du peuple systématiquement trahi par ses élites.

Nous ne sommes plus dans un régime d’égalité et de solidarité nationale, mais dans celui, imposé par le haut d’une « société internationale » qui écrase tous les fondamentaux du peuple Français dans une politique du dernier arrivé premier servi qui délocalise tout, y compris les Français eux mêmes.

Nous ne sommes plus dans une situation d’intégration culturelle, mais dans une situation de désintégration minutieuse de la nation par un Etat qui préfère poursuivre une politique qui correspond à une fuite en avant.

L’Etat a renoncé aux fondamentaux culturels du peuple Français. Il s’est même engagé à les changer pour en substituer d’autres qui nous sont hostiles.
« La France n’a nullement besoins d’être refondée. Elle possède ses propres fondations »

En raison d’une folle facilité de recours à l’endettement, véritable « opium du peuple » le réel n’a pu imposer sa loi aux hommes et la dette publique est en mesure de détruire à présent la nation et nous livrer pieds et poings liés à Macron et ses maitres.

La France ne se confond pas avec son Etat et encore moins avec ses gouvernements successifs.
Elle ne peut non plus être réduite à sa République qui ne joue plus son rôle de pare-feu.

Prenez garde, car en faisant élire Macron vous ferez perdurer illusions et lâchetés et nous combattants de la justice et de la liberté, de cette France qui n’a pas démérité, il n’est pas question que nous le pardonnions à ceux qui nous ont trahis, pas plus que nous laisserions au pouvoir l’Etat voyou que Macron veut faire perdurer.

Francis-claude Neri
02 05 17

01/05/2017

Il reste 5 jours pour sauver la France !

Nous pouvons affirmer sans trop nous tromper que sur NOS réseaux, NOUS aurons été la plus fiable composante et la plus efficace de la « communication » Mariniste, des souverainistes et de la « droite hors les murs » chère à notre ami Robert Menard.
Il reste peu de temps à ceux des électeurs qui n’ont toujours pas compris à quel point la trahison de Fillon et de ses amis est totale, pour se réveiller et nous rejoindre …il faut faire vite car la « droite » de Fillon et de ses amis est morte, et les législatives de Juin ne la sauveront pas.
Cette droite est agonisante depuis 1990. Dirigée à l’époque par Alain Juppé, elle promettait la suppression du regroupement familial, du droit du sol, l’immigration zéro et affirmait que l’islam était incompatible avec la République.
Bien entendu « ils » ont TOUS trahis leurs promesses et ont fait le contraire à l’exception de quelques uns comme Seguin et Pasqua, hostiles à Mastricht et à l’invasion de l’islam.
C’est Seguin qui disait : « la droite et la gauche vont devenir des détaillants qui se fourniront au même grossiste : l’Europe et s’en sera terminé de la France »
La fausse droite actuelle est morte.
L’électorat populaire l’a bien compris et il est parti rejoindre les Bleu-marine, les souverainistes, et ce qu’il reste des amis de Seguin qui ne l’ont pas trahis comme Henri Guaino, Patrick Buisson entre autres.


Décidez-vous vite Mesdames et Messieurs au delà du 7 mai votre ticket ne sera plus valable pour le peuple de France qui vous fera payer cher vos trahisons et vos renoncements.

 

Francis-claude Neri

01 05 17