Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2020

La France chrétienne ou païenne ?

#Sondage
Doit-on inscrire les racines chrétiennes de la France dans la Constitution ? Pour ou contre ?

La réponse est "Contre", mais avec un minimum d'explications.

Avant d'être chrétienne, la Gaule était d'abord païenne.
Le Paganisme est mille fois plus tolérant que le monothéisme, il accepte les Dieux des autres, les croyances des autres, ce que le monothéisme ne fait pas. Le monothéisme n'a qu'une vérité absolue, intangible.
Après, nous avons vécu disons 15 siècles, avec cette variante de la religion juive qu'était le Christianisme (les premiers Chrétiens étaient tous Juifs); ça nous a donné une culture, un héritage, qui deviennent avec leur ancienneté, comme des racines, mais ça n'est pas intrinsèquement l'ADN du peuple français.
En l'an 497, nous sommes Païens, en, l'an 499, nous sommes Chrétiens, pourtant en 3 ans, le peuple n'a pas changé. aujourd'hui, beaucoup de Français de souche sont athées, d'autres encore très minoritaires, reviennent au paganisme, par exemple par le néo-druidisme, donc... Non, la religion Chrétienne, si elle a façonné la France n'est pas dans l'ADN de notre peuple. Donc, on ne peut pas dire que les racines de la France soit chrétiennes.
Maintenant, je ne suis pas naïf et je comprends bien que beaucoup brandissent cette conclusion sans la comprendre, juste pour massacrer le Christianisme, et installer l'Islam. Ce n'est pas mon but, ce n'est pas ma pensée, mais je ne peux pas cautionner une contre-vérité : que le Christianisme est la racine de la France, juste parce que ça arrange notre camp.

Vaste débat en tout cas.

Prenez un autre exemple : le peuple grec, ou le peuple arménien, que je connais un peu. Leur histoire démarre bien avant le Christianisme, donc leur racine ne sont pas chrétiennes, même s'ils sont porteurs d'un immense héritage chrétien. Pour la France, c'est pareil, même si on a moins écrit qu'eux, avant de devenir chrétiens!

Frédéric Malmartel

Ce que vous dites EST factuel, mais pas seulement ...Alors lorsque vous écrivez: " on ne peut pas dire que les racines de la France soit chrétiennes" ce n'est plus factuel ! Pour ma part je préfère l’expression : la France est un pays de culture gréco-romaine, judéo-chrétienne, matinée des lumières...alors je dis OUI car effectivement dans un sondage (toujours manichéen) un choix en noir et blanc nous est demandé !
Enfin dernière remarque, le contexte est d'une telle importance qu'il est bon de "choisir son camp" et ce camp s'il est composite EST Occidental !

Je suis donc pour et c’est « factuel ».

29 01 20

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/

28/01/2020

La guerre d'Algérie n’est pas finie

Jamais un Chef d'Etat n'avait à ce point méprisé son pays : la comparaison entre la Shoah et la guerre d'Algérie est à la fois stupide et criminelle.
La guerre d'Algérie a été menée par la République, c'est-à-dire par l'Etat légitime, et non par une dictature sous occupation étrangère imposée par un pays qui était le véritable organisateur de la Shoah.
La France doit être fière de ce qu'elle a réalisé en Algérie. Ce sont les rebelles algériens qui ont déclenché la guerre avec une cruauté inouïe.
Il y avait un million de Français d'origine européenne ou de confession juive en Algérie qui n'ont été sauvés du massacre qu'en quittant le sol de leur pays, de même que les musulmans qui, comme les Harkis, avaient choisi la France.
Le fait que les Juifs aient été des victimes dans cette affaire suffit à souligner le crétinisme de la comparaison. Si cet imbécile sans expérience ni véritable culture avait lu Malika Sorel, il saurait que la repentance, c'est-à-dire la dépréciation du pays d'accueil est le meilleur moyen d'empêcher l'intégration et d'exacerber les tensions avec les immigrés d'origine algérienne.
Le bilan de la présence de la France en Algérie est suffisamment positif pour que les immigrés d'origine algérienne soient heureux de vivre en France plutôt que sous le régime dictatorial et corrompu que subit leur pays depuis son indépendance.

Christian Vanneste
28 01 20

 

https://www.valeursactuelles.com/…/macron-veut-le-meme-st...

27/01/2020

Des enfants !

Isabelle de la Perrière Pas un mot sur une politique intelligente concernant la natalité, pas un mot pour aider les familles à accueillir plusieurs enfants, ce qui est fait en Hongrie et qui a déjà un franc succès ! Non ! bien sûr ! L’idéologie multiculturaliste sévit et le merveilleux "vivre ensemble " nous est servi sur un plateau d’argent (sale) comme le comble du bonheur absolu !

Francis-claude Neri 230000 petits français à naitre exécutés chaque année dans le ventre de leur mère (neuf millions depuis la loi Veil !), et on nous rabâche qu’on a besoin d’immigrés pour « combler » une natalité déficiente et parer à une population vieillissante.
Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes; alors commençons par nous poser les bonnes questions…
Faisons des enfants OUI ...mais de bonne qualité et si nous voulons le nombre surtout avec des migrants, aurons nous la qualité avec une France au 26 eme rang mondial pour la qualité de son éducation et de sa socialisation ?

Daniel Schall Francis-claude Neri OUI aux enfants "Label Rouge" élevés au Grain en plein Air ! Du Local en quelque sorte ?

Frédéric D'Aubert Francis-claude Neri "on nous rabâche qu’on a besoin d’immigrés pour « combler » une natalité déficiente et parer à une population vieillissante."
Eh, ce n’est pas le même "on". Et avec un revenu décent, pas mal de ces femmes l'auraient gardé, leur gosse, puisque les familles disent en moyenne en vouloir 3 dans les sondages mais n'en ont en fin de compte que 2 dans les faits.
Il faut dire que les prestations sociales des immigrés qui enrichissent les patrons du BTP sont ponctionnées sur les revenus de ceux qui les SUBISSENT et non ceux qui en profitent.

Francis-claude Neri Frédéric D'Aubert  Tu fais bien de le signaler c’est peut être toute la différente du moins dans certaines classes sociales que je ne qualifierai pas, pour qui le travail peut être plus qualifiant que d'élever un enfant de plus Ou alors une question de moyens
Vivez sans entraves qu'elles disaient en mai 68 !

Frédéric D'Aubert C'est plus simplement parce que beaucoup de parents doivent choisir entre avoir deux enfants et les voir, ou trois et devoir habiter plus loin et de ce fait les voir moins.

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/
27 01 20