Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2021

Une invasion migratoire incontrôlable

Toute à ses combats d'arrière garde contre un nazisme fantasmé, détruit militairement, discrédité moralement, une horde de « politichiens » depuis au moins Giscard en 1974 a encouragé une invasion migratoire incontrôlable, par idéologie, par calcul électoral, les résultats épouvantables sont là.

En fait, je crois qu'Eric Zemmour sert d'exutoire à tout un système pourri jusqu'au fond de l'âme pour fuir des responsabilités criminelles qui durent depuis trop longtemps pour ne pas s'interroger sur la complaisance suspecte d'un peuple devenu avachi. Il ne saurait exister de coupables sans complices actifs ou passifs, peu importe.

On va en voir de belles dans les mois prochains, mais le pire reste à venir car on ne redressera pas la France par des demi-mesures, des décennies seront indispensables, s'il est encore temps...

Edgar Quinet (1803 - 1875) : " Le véritable exil n'est pas d'être arraché de son pays, c'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer. "

Francis Hérault

Cygne Noir

www.facebook.com/groups/horizon2022/

27/10/2021

Le journal du Cygne Noir n° 127

01-Eric Zemmour provoque le malaise chez certains Français juifs
Le président du CRIF, un « homme de gauche » a lancé un appel pour qu’il n’y ait « pas une voix juive » pour le potentiel candidat à la présidentielle dont les prises de position ont heurté. Une mise en garde qui peine à trouver écho dans une partie de la base.
Francis Kalifat, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) nous dit : « Pas une voix juive ne doit aller au candidat potentiel Zemmour », a estimé, mi-septembre sur Radio J, en qualifiant Eric Zemmour de « juif utile ».
Ce dernier avait rétorqué que M. Kalifat était « l’idiot utile des derniers antisémites ».
Soyons sérieux Mr Khalifat vous ne représentez plus rien, le sujet est le « conflit de civilisations » avec un islam menaçant la République, dont Eric Zemmour est le seul à comprendre l’ampleur. A propos du terrorisme islamiste : « On ne crie pas “Heil Hitler”, on crie “Allahou akbar”. ».
 
02-Et pour enfoncer le CRIF.
Faire imploser l'UE !
« Si mettre fin à cette guerre politique qui ne dit pas son nom paraît utopique, il n'est par contre pas impossible de combattre en toute lucidité cette tendance hostile usant de la possibilité historique du moment présent pour affaiblir et mieux encore faire imploser l'UE au profit d'états nations souveraines avec lesquelles Israël pourrait plus sereinement agir dans le cadre d'accords bilatéraux.
Pour cette raison bien que ce ne soit pas la seule, loin de là, à la différence du CRIF nous exploiterons cette possibilité au slogan "pas une voix juive ne doit manquer à Eric Zemmour ».
 
03 L'UE, Israël et Zemmour :
C'est une lutte à mort qui va bientôt se dérouler en Europe, pour la survie de l'UE dans sa conception actuelle.
Celle que cette institution veut imposer aux nations qui ne la supportent plus.
Le très social démocrate Danemark,- non encore soupçonné de fasciste, mais qui sait, venant de la gauche française- vient également de mettre fin par des mesures idoines -préconisées par Eric Zemmour- à cette immigration folle, emboitant le pas à la Hongrie, la Pologne et l'Autriche.
Les lignes de clivage sont claires, connues, débattues franchement alors qu'elles étaient quasiment étouffées pour cause d'abus d'élixir bien pensant, sorte de liqueur écœurante aujourd'hui au goût de vinaigre.
Ce n'est pas une simple opposition politique qui se traduit par des « mesurettes » démagogiques ou des compromis boiteux à la "LR-Macron" en sauce "socialo-humanisto-démagogique" pour encore gagner du temps alors que les échéances brûlent.
 
04. Encore 4 ans de perdus et ce sera trop tard.
Les titulaires du pouvoir politique, médiatique et financier ont trop à perdre en cas de Frexit direct ... ou indirect sous le poids des antagonismes.
Ils ne resteront pas les bras croisés s'agissant de voir leurs privilèges s'amoindrir.
Pour la France par exemple, rien que de penser comme en ex-Union Soviétique le danger pour sa presse subventionnée et autres média télévisés de voire leurs allocations prélevées sur les impôts des français disparaitre, combien ne doivent pas en dormir la nuit, imaginant le séisme qui se profile à l'horizon des élections présidentielles.
Encore 4 ans de perdus et ce sera trop tard.
Parce que le prix à payer pour en sortir-si tant est que ce soit possible- sera bien plus élevé.
Autre volet du chambardement possible concernant Israël :
La satisfaction immense d'un effondrement de l'UE.
La politique de ce bloc uni par la volonté de fonctionnaires internationaux non élus se manifeste depuis plusieurs années par une constante allant crescendo :
Le soutien financier par millions d'Euros aux organisations palestiniennes-y compris à Gaza par le biais d'associations prétendument humanitaires, une autre partie des fonds étant destinés à la construction arabe illégale en Judée-Samarie pourtant légalement sous le controle exclusif d'Israël.
D'incessantes interventions auprès des organismes internationaux en compagnie des pires dictatures se traduisant en votes par la délégitimassions territoriale, cultuelle et culturelle d’Israël.
 
05 -Distinguer entre les bons et les "mauvais" juifs ?
L'imposition du label des produits israéliens fabriqués en Judée-Samarie, émanation moderne d'une bonne vieille idée européenne de distinguer entre les bons et les "mauvais" juifs, usant d'un droit de poursuite dans la continuité historique puisque le phénomène "gênant" s'est déplacé sur la terre de leurs ancêtres.
Si mettre fin à cette guerre politique qui ne dit pas son nom paraît utopique, il n'est par contre pas impossible de combattre en toute lucidité cette tendance hostile usant de la possibilité historique du moment présent pour affaiblir et mieux encore faire imploser l'UE au profit d'états nations souveraines avec lesquelles Israël pourrait plus sereinement agir dans le cadre d'accords bilatéraux.
Pour cette raison bien que ce ne soit pas la seule, loin de là-, à la différence du CRIF nous exploiterons cette possibilité au slogan "pas une voix juive ne doit manquer à Eric Zemmour".
 
Cygne Noir
……………………………………………………………………………………
 
 
 

08/08/2021

Le système et nous

approche  systémique,décroissance,club de rome,démondialisationL’analyse systémique traite des problèmes dont nous faisons l’expérience quotidienne et qui concernent notre vécu concret.

Il s’agit des déficiences et des carences de notre civilisation et par là même de nos besoins et de nos aspirations qui ne sont pas seulement monétaires, économiques, culturelles, cultuelles ou sanitaires.
Sous cet angle de vue, la crise du Covid 19 est un événement parmi d’autres.

Il s’agit, considérant que nos systèmes sont des éléments en interactions dynamiques orientées vers un but, d’établir des corrélations correctes entre ces interactions et la production d’évènements.

Un bon ordinateur peut faire çà. Il ferait et rejetterait autant de corrélations en une journée qu’un homme puisse faire en une vie. Le Club de Rome dans les années 60 avait un bon ordinateur. Ceux qui l’avaient programmé prévoyaient l’effondrement pour les années 2050. Nous n’en serions pas loin semble t’il ?
De plus, il travaillerait au hasard alors qu’un homme aurait au départ des préjugés, des idées préconçues fondées- basées - sur ses croyances.
C’est la méthode - artisanale - que nous avons développée sur Cygne Noir c’est à dire projeter - prospective- un événement improbable mais qui arrive tout de même.
L’approche est incertaine, aléatoire, on ne sait pas ce qu’on cherche et ce que nous allons trouver…Nous avons cherché et nous avons trouvé Eric Zemmour pour répondre à notre attente sur UN événement : l’élection présidentielle de 2022.

Dans cette démarche, discriminer- c’est à dire distinguer un événement - un résultat- important d’un inutile est pour le moins crucial.
Par exemple : l’événement qui consiste à manifester chaque samedi contre le  passe-sanitaire  est il signifiant et utile ?
Peut-on le « corréler » avec un autre événement et lequel ?
Peut-on en tirer des conclusions appropriées ?
Peut-on tomber sur la bonne réponse par intuition ?
Peut-on en tirer une « prospective » pour l’élection présidentielle de 2022 ?  

Nous avons besoin de procéder à des corrélations de hasard à grande  vitesse ainsi que d’un quotient élevé de discriminations des choses d’importance majeure- signaux faibles compris- et approche  systémique,décroissance,club de rome,démondialisationrapprocher des événements insolites qui semblent n’avoir aucun rapport entre eux !

La France et l’Europe sont à une heure de vérité. L’enjeu est colossal et la dégradation de l’environnement économique, financier, social, sécuritaire, sanitaire, écologique au sens littéral de l’écosystémique, la pression mise par le pouvoir sur la liberté d’expression, ne nous permettent pas de renoncer au débat médiatique sur les réseaux sociaux comme dans la rue.
Surtout dans la rue …dans laquelle il faut peut être renoncer à descendre sous l’injonction  des éternels protagonistes de la CGT, de Monsieur Mélenchon ou des agents du pouvoir actuel qui mènent la danse.

L’exemple des Gilets Jaunes devrait nous éclairer sur le sens et l’utilité de l’action et sur ceux qui veulent nous manipuler afin de servir leurs intérêts.

approche  systémique,décroissance,club de rome,démondialisationDescendre dans la rue d’accord, mais alors dire pour quoi faire, comment et surtout y rester !

Enfin, il m’apparaît que si chacun des « leaders d’opinions » peut se spécialiser sur une entrée - le passe sanitaire par exemple- ou encore -l’immigration- il faut approcher une vision globale tout en localisant l’action et, il me semble que cela nous ne pouvons le réaliser qu’à partir de nos réseaux sociaux ou à l’air libre, dans la rue, mais certainement pas au sein de l’UE comme certains peuvent encore l'espérer.

Si nous ne résistons pas, nous allons être submergés par la vague bien pensante et à mon sens c’est en cours ! Alors occupons autant que nous le pouvons le terrain médiatique et le moment venu, la rue. C’est le moins que nous puissions faire !

Notre prise de position au Cygne Noir a le mérite de satisfaire toutes les exigences :

 - le bon sens 
 - la physique : la Terre n’est pas infinie 
 - les mathématiques : une croissance exponentielle est dangereuse 
 - la cybernétique : tout - ou presque- est régulé sur la planète sauf la fonction démographie humaine, ce qui est une grave erreur car tout système à croissance exponentielle est condamné à mort.

Nous partageons l’analyse écosystémique de la surexploitation de la Terre qui est l'expression de la liberté de l'homme mais aussi de son incapacité à gérer l'avenir de la planète.
Les crises actuelles qui se succèdent seraient dues au manque de régulation et de contrôle et donc au développement excessif du libéralisme financier, économique ET social qui favorise par tous les moyens le développement démographique pour avoir des bras pour faire tourner ses usines et des consommateurs pour écouler ses produits.
Le résultat serait l'accumulation de capital qui doit se faire sur le dos des travailleurs, des consommateurs et de l'environnement. Le visage actuel du « libéralisme »  et de la « mondialisation » c’est la génération de profits fussent au détriment de tous les moyens et des ressources.

Ainsi va la vie, avec son cortège de souffrances des salariés pressés comme des citrons, des consommateurs volés par des produits souvent inutiles (création du besoin),  trop chers, non adaptés, dangereux, (produits chinois, par exemple) et un environnement méprisé par une dégradation continue.
Le moment est venu de calmer le jeu, de réfléchir à une autre croissance en harmonie avec les réelles possibilités de la planète. Il s'agit de se comporter en vrais gestionnaires du vivant c'est-à-dire de toutes les espèces animales y compris l'homme qui devra cesser de s'arroger le droit de se comporter en saccageur irresponsable.

Pour contrer un problème, il faut s'attaquer à la cause racine, la cause des causes.
La cause racine c'est la surpopulation. La Terre est un système fermé. La croissance démographique obéit à une règle de boucle ouverte. Il n'y a aucune régulation. Un système qui fonctionne en boucle ouverte est condamné à une auto destruction à plus ou moins court terme. Imaginons le corps humain qui arrête de réguler sa température. Le résultat serait une montée de fièvre progressive avec la mort du sujet.

La solution à CE problème :

-réduire drastiquement la population mondiale
-réduire la population s’il le faut par la contrainte dans les pays ne disposant pas de ressources pour nourrir leurs enfants
-mettre les adultes de ces pays en face de leurs responsabilités et leur « expliquer » que faire des enfants condamnés à mourir de faim est une attitude criminelle.
-sanctionner durement  ces attitudes criminelles selon les us et coutumes de ces pays.

En appliquant cette solution décrite plus haut, la faim dans le monde devrait être éradiquée en moins de 10 ans.
J’ajouterai que la seconde cause « racine » est la surconsommation des pays riches. Il n’y aura pas de régulation systémique et globale et par conséquence de paix sociale sans égalité de contrainte ou si vous préférez sans justice sociale, c'est-à-dire sans que les Occidentaux ne réduisent pas leur consommation, en particulier alimentaire.

En plus, cela leur ferait énormément de bien, ils sont trop bien nourris et par conséquence ils en deviennent malades. Un peu de sobriété ne peut leur faire de mal et réduira nos dépenses de santé.

La réponse à la crise écosystémique globale se résume donc à deux formules :
Moins de monde pour l’orient, le monde arabo-musulman et Africain et plus de frugalité pour l’occident !
Il n’y a plus qu’à !
Ah si nous avions un super ordinateur à notre disposition !

Francis-Claude Neri
Cygne Noir
www.facebook.com/groups/horizon2022/

07 08 21