Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2018

Gilets jaunes, Europe et immigration

Il y a deux dangers mortels, deux priorités absolues : l’Europe et l’immigration. Éviter ces deux sujets, c'est parler dans le vide.

L'Europe paralyse la France de l'extérieur pendant que l'immigration la détruit de l'intérieur.

Sortir de l'Europe pour retrouver la maîtrise de notre destin en période de tempête, et stopper l'immigration pour rétablir la cohésion nationale sans se payer de mots sont les conditions du salut de la France. Tout le reste est secondaire, et quiconque détourne l’attention de ces enjeux vitaux, quiconque est européiste, immigrationniste ou les deux à la fois, est soit un crétin soit un traître. C'est maintenant qu'il faut réagir.
A différer, il risque de ne plus rien y avoir à sauver.

Gilet jaune et CGT

La CGT a peut-être d’autres priorités que le mouvement social le plus important qu’ait connu la France depuis longtemps : le syndicat a organisé une « Marche pour la journée internationale des migrant.e.s » (sic) le 18 décembre à Strasbourg. Avec eux, le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) et le Parti Communiste Français (PCF), entre autres.

Un communiqué a été publié : cette marche se fera contre « la montée des nationalismes » et « contre l’idée que l’immigration crée du dumping social », mais aussi  « pour la régularisation des sans-papiers et pour l’égalité des droits. » Des revendications qui vont complètement à l’encontre de celles des gilets jaunes, assez mobilisés sur la question migratoire et de la souveraineté du pays. Peut-être est-ce la raison de la distance de la CGT vis-à-vis de la révolte en cours.

Que les choses soient claires les fameux « corps intermédiaires » sont très probablement de connivence avec le pourvoir pour récupérer les Gilets Jaunes, leur faire une aumône et passer outre à leurs revendications de fond.

La prochaine « manifestation des gilets Jaunes devrait se faire à Strasbourg et avoir pour « cibles » l’UE et l’immigration     

Louis Michel Saint Jean
Francis-claude Neri

12 12 18

 

27/11/2018

GJ récupération à gauche

Je pense que la gauche, celle de Mélenchon, et l’extrême gauche, après avoir dit pis que pendre des Gilets jaunes et les avoir accusés d’être manipulés par l’extrême droite, ont noyauté le mouvement.

Mais ils n’ont pas compris que çà va durer…sous d’autres formes, mais que çà va rebondir et durer.

C’est pour cette raison qu’ils proposent l’idée d’un référendum, espérant détourner le mouvement des problèmes qu’ils ne veulent surtout pas aborder; l’immigration, l’islamisation, l’UE etc.
Pour eux c’est du domaine exclusif du politique et la rue ne doit pas s’en mêler…en çà ils ont la complicité des partis politiques.

Ce fut perceptible dés le début …et je l’ai a maintes reprises signalé. De plus çà fait le jeu du Président et de ses amis mondialistes qui peuvent pendant ce temps signer tranquillement le pacte des migrations de l’ONU et importer encore plus de migrants.

Lorsque les bonnets jaunes en auront fini avec le carburant ils étendront l'affaire aux autres problématiques et là çà va sérieusement chauffer ...

Et çà va durer, car le grand périurbain est en crise par rapport à la puissance nouvelle des métropoles...çà c'est fondamental à comprendre.

Les "gens" de la classe travailleuse pensaient encore hier qu'ils étaient les gagnants; ils constatent qu'ils sont les grands perdants et commencent, enfin, à porter leurs regards coléreux vers l'UE et les mondialistes du CAC 40 ...en passant par les migrants qui bénéficient d'avantages qui leur étaient jusqu'ici réservés.

Et comme le Macron EST à leur service (de l'oligarchie)...il ne peut modifier la trajectoire ; il ne fera rien car il ne peut rien faire ...si ce n'est pas lui qui fait le travail ils en prendront un autre ...Jacques Attali ne se gène pas pour le dire et de menacer.

Je considère pour ma part que ce qui se met en place c'est un système comparable à celui du mouvement 5 étoiles en Italie, c'est à dire : protestataire, territorial, politique et social ...le territoire HIER réservé au FN !
Ce dernier (RN) s’il veut perdurer doit se dépêcher de construire des alliances sans réclamer la suprématie.

Dans une France coupée en deux, il faut s’attendre à présent à des rapports en continu de violence, car le gouvernement n'a AUCUNE réponse à proposer à la révolte anti système et les partis d’opposition n’ont plus aucune influence sur la « conduite » du peuple.

A mon avis Noël sera chaud cette année !

http://semanticien.blogspirit.com/

Francis-claude Neri
27 11 18

22/11/2018

Partis et appareils politiques

Il n'y a aucun consensus démocratique au sein des paris …il faut avoir les doigts sur la couture du pantalon et obéir aux ordres... dans tous les partis ....il y a combien de temps que nous ne voyons plus un délégué département élu par les adhérents locaux ...la réalité c'est que les partis ont fait leur temps ...place à la démocratie directe des GJ !

Pour rompre avec les partis et leurs appareils nous avons BESOIN de promouvoir la vision d'un futur OUVERT en rupture avec la conception passée selon laquelle NOTRE futur serait déterminé par le prolongement des tendances passées et encore actuelles.
Nous devons choisir pour un processus PARTAGE de choix et de construction de l'avenir mais pour cela nous devons SORTIR de l'enfermement des partis et de leurs appareils ...

Il faut être aveugle pour ne pas VOIR que les perspectives nationales et sectorielles sont dans l’impasse faute d'une vision complexe et d'une articulation entre les différents systèmes (et non pas partis) constituants...c'est vers eux qu'il faut mettre en œuvre ...le processus GJ !

"Nos élites, politiques et médiatiques, ont dépassé depuis longtemps le seuil critique de l'incompétence individuelle et collective, alliée à une arrogance et une morgue sans limite qui les rendent aveugles à la situation réelle de la France, situation qu'ils ont créée de leurs mains et dont ils portent l'entière responsabilité".

Ils ont atteint leur niveau d'incompétence...et leur retour en arrière est impensable Le balayage de ces incompétents et de ces vendus à l'islam ainsi qu'à l'oligarchie mondialiste est une nécessité vitale qu’il ne faut pas différer plus longtemps !

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/
22 11 18