Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2020

Le libéralisme etc.

Définir le globalisme, le localisme, le mondialisme, le libéralisme et le souverainisme en décrire la complexité et démêler les interactions  n’est certainement pas chose aisée. Certains s’y essayent, sans être pour autant entendus. On peut aussi essayer d’engager le débat par l’approche systémique et en combattant les idées reçues.

Par exemple le Libéralisme

La règle libérale intervient en tant qu’éthique de l’action : je m’interdis de te contraindre à agir comme je crois que tu devrais le faire, quelles que soient mes raisons de le croire. Je m’interdis aussi de t’empêcher par la force d’agir comme tu crois devoir le faire, que ce soit directement ou en demandant l’intervention d’un tiers (par exemple l’État), et j’estime que tu as les mêmes obligations envers moi. La règle libérale bannit la violence et la contrainte des moyens acceptables, quelles que soient les fins visées et les intermédiaires éventuellement utilisés.

Bref il semble que ce que nous vivons actuellement est tout sauf du « libéralisme » !

La règle libérale interviendrait en tant qu’éthique de l’action  !
Est-ce factuel et vérifiable ?
Le libéralisme n'est il pas victime du "sentiment" qu'il est comme le renard libre dans un poulailler qui ne l'est que fort peu ?

https://www.contrepoints.org/2020/01/23/362814-pourquoi-l...

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

28 12 20

 

 

27/12/2020

Le Rassemblement National

Je quitte le RN…pour rejoindre Philippot

Instinctivement, nous savions que 2017 était notre dernière chance d’accéder au pouvoir sans devoir composer. Nous l’avions dit tout au long de la campagne de terrain « 2017 ou jamais ». J’ai été traumatisée par les démonstrations joyeuses de fin de campagne alors que l’heure était grave et méritait solennité.

La France est depuis en deuil. En deuil d’alternative valable.

Une des raisons :

Avoir la prétention de réformer l’UE, c’est penser que les compromissions ne sont le fait que de nos ennemis.

L’UE est irréformable car les êtres humains sont ce qu’ils sont. Des êtres inconstants. La sortie de la France de L’UE est la garantie de reconstruire des rapports européens sains, extirpés de tout intermédiaire non élu. Défendre l’inverse, c’est nous prendre pour des idiots.

Françoise Coolzaet
Conseillère régionale RN du Nord Pas-de-Calais

Bravo Françoise …mais rejoindre Mr Philippot est ce bien une vraie réponse ou alors faire simplement un peu plus de la même chose ? (UE excepté).

Il faut se poser la question de la VRAIE réponse ...il est grand temps 2022 n'est pas loin.

https://ripostelaique.com/crise-sanitaire-je-quitte-le-rn...

27 12 20

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

11/12/2020

A certain(s) de mes ami(e)s

Ce qui m'ennuie chez vous, mais sans plus, c'est que le plus souvent vous nous décrivez un monde apocalyptique en cours et à venir en nous disant ensuite qu'il ne sert à rien de lutter contre son avènement définitif ...tout est joué, et pour vous il faut penser à profiter de l'instant présent qui nous reste et cultiver notre jardin.

Ceci pourrait ressembler (je mets le conditionnel) à une tentative de démobilisation visant à installer l'ordre mondialiste nouveau avec le minimum de risques.

Seriez vous les discrets partisans des "puritains- dualistes-conservateurs" d'une France fécondée par la "triplice" (le mondialisme, le gauchisme et leur outil de prédilection l’islamisme) ?

Vous avez un certain talent pour exprimer des idées vous devriez vous efforcer de comprendre (prendre avec) et faire comprendre à d'autres où EST situé le véritable enjeu, à la fois local, national et international que porte la "Triplice"

Faire comprendre qu'il est important de ne pas confondre le contact d'opposition à la fois régénérateur et meurtrier, interne à une forme de civilisation : l'Amérique un temps, la Russie, avec une autre forme de civilisation de type complètement opposé comme l'islamisme, surtout en l'état de faiblesse comme l'est la France et au delà l'Occident.

La France risque d'être engloutie par cet "égrégore " puissant qu'est l'islamisme de la Oumma, au risque de disparaitre sans laisser de traces.

Il y aurait beaucoup à dire sur ce que l'Occident a perdu, et continue à perdre, avec le développement de sa technique et de ses conquêtes scientifiques, le sens de l'effort, de la difficulté, de la peine et des conflits, bref de ces qualités viriles au masculin (que cite volontiers Zemmour)

Qualités qui ont fait place à un excès de sensibilité, de soif de vivre et de gout des plaisirs qui sont (mais pas toujours hélas) les facultés typiques du féminisme, moins grossières et moins abstraites à la fois mais plus vulnérables, plus fragiles, terriblement fragiles.

Dans une civilisation dualiste où l'un des deux pôles (masculin et féminin) disparait au profit de l'autre, la société tombe en décadence et disparait sans laisser de remplaçante.

Si c'est le féminin qui triomphe exclusivement (ce qui est à mon sens en cours aux USA) la société meurt sans combattre, avalée par un ennemi puissant (l'islamiste requinqué par les hydrocarbures par exemple) qui l'assimile, ce qui fait le jeu des adversaires de Trump (la triplice donc).

Si c'est le masculin qui l'emporte sans contrepartie la société meurt de ses luttes intestines, se déchire elle même (ce qui est le cas en France) et périt à terme sous un monceau de ruines.

Conclusion : le dualisme c'est la mort, seule la synthèse entre les systèmes et la lutte sans merci représente le triomphe de la vie.

Je vous invite donc à promouvoir la lutte au lieu de prédire à l'avance NOTRE défaite

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

11 12 20