Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2017

Appliquer l’article 16

En 2005, j’avais échangé quelques mots avec mon père, ancien combattant d’Algérie, au sujet des émeutes. Je n’admettais pas que l’on n’envoie pas l’armée pour rétablir l’ordre, mais j’avoue qu’il su un peu me convaincre, à l’époque, en me rétorquant « qu’il y allait avoir des morts, et que c’est le cas quand on mobilise la troupe contre des civils, t’avais qu’à voir en Algérie… »

Oui très cher père, c’est vrai, la « troupe » postée rue d’Isly ne réprima pas les « mauvais » en effet. Mais quand les « fellouzes » fussent-ils des gamins endoctrinés par leurs parents ou grands-parents, détruisent la métropole alors il faut frapper, et frapper fort, et même si notre armée n’a pas toujours épousé la cause du peuple français, je reviens à mon idée initiale ; il fallait terroriser cette fange résiduelle du FLN.

Ils ont 12 ans de plus aujourd’hui, et certains sont même en responsabilité, mais rien, jamais rien ne les départira de cette haine recuite à l’infini, de n’avoir jamais eu des ancêtres capables de développer leur pays.

Nous avons été « les chances » de toutes nos colonies, les architectes de leur émancipation, et l’avenir a démontré ce qu’ils ont fait des infrastructures que nous leur avons léguées. La haine de la France se recuit dans l’ignorance et l’outrance dans de trop nombreux appartements de cités, et maintenant que « Alger la blanche » n’est plus à défendre, il est urgent de ne plus retenir nos coups.

Patrick Escudie

23 03 17

Attentats

Bon triste journée ...l'Angleterre se réveillera t'elle après ce nouveau drame ... rien n'est moins sur. "Ça devient d'un banal ma chère !"
Comme dans les rues d'Alger dans les années 50 -60, c'est terrible, mais on s'habitue
Il va falloir se frotter le cuir au gant de crin si on veut en sortir.

Oui Francis-claude Neri, comme en Algérie pendant cette foutue guerre ou aujourd'hui les héros Français sont mis au banc des accusés, ou le gouvernement Français se met a plat ventre devant des dirigeants Algériens, et qu'un « bâtard de race » ayant des prétentions à gouverner la France salit sans que personne ne réagisse des millions de Pieds Noirs de Harkis, d'Algériens fidèles a la France.
Oui tu a raison de comparer ces événements, car toi comme moi avons vécu sur le terrain cette période et tu sais que NOUS avons vraiment fait la guerre contre les ennemis de la France.

Ce n'est pas le sujet du jour, mais j'attends avec une grande inquiétude l'officialisation de la mort de Bouteflika le Président momie d’Algérie, mort qui va surement entraîner une nouvelle guerre (les Islamistes du FIS et associés n'attendant que cela pour prendre le pouvoir) dans ce pays.

Alors, suivra une invasion massive des Algériens qui viendront ce réfugier dans le pays de ces « sales colons » qu'ils vomissent et ou une grande partie de leurs frères déjà "installés" en France préparent leur arrivée pour étoffer leurs troupes!!!

Françis Fratre

22 03 17

13/02/2017

Votons Marine

C’est notre dernière chance et, quelques soient les résultats on ne fera pas l'économie de troubles surtout que l'état a laissé faire pour que ce soit irréversible, rien n'arrive par hasard et lorsqu'on voit un gouvernement, un président prendre partie pour un délinquant, les choses paraissent plus claires.
Il faut se préparer c'est même une question de survie.
Pierre Knout

Essayez d'imaginer la nuit d'une Présidentielle avec une victoire de Marine Lepen. Tous les islamogauchistes dans la rue. La guerre civile commencera là. Et ce n'est pas les battus qui s'y opposeront. Nous voyons bien ici aux US les protestataires prêts à tout. Et vous n'avez pas en France un Trump et l'équipe qui l'entoure.

 Amandine S. Bonnefond-Netscher

Mieux vaut se battre et gagner que de vivre encore et toujours asservis et à genoux devant des bandes de dégénérés.
Et Marine présidente, L’ ARMEE, la POLICE, les CRS auront le droit de nous défendre avec des armes contrairement à ce qui se passe en ce moment sous ce gouvernement socialiste complice. SOYONS SOLIDAIRES.

VIVE MARINE VIVE LA FRANCE
Josette Cadieu

...l’ennemi islamiste étudie notre culture «très soigneusement» et excelle à «identifier nos faiblesses», tandis que nous, en revanche, avons négligé d’exploiter les points faibles de son idéologie. Nous ressentons naïvement des pointes de culpabilité, si tout simplement nous les appelons par leur nom et les identifions comme des assassins fanatiques, agissant au nom d’une civilisation défaillante.

Lieutenant-général  Flynnt