Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Populisme Nationalisme Souverainisme

  • N’est pas Zemmour qui veut !

    Que les électeurs LR fans de Ciotti ne se fassent aucune illusion. Pécresse mènera une politique centriste. C’est une mondialiste immigrationniste et islamophile. Elle n’a pas de convictions nationales et aucune empathie pour le peuple de France. Comme Chirac, elle a de l’ambition, mais pour elle, pour son clan, pas pour la France.

    N’est pas Zemmour qui veut ! Si les ciottistes veulent rester fidèles à leurs convictions, ils doivent rallier Reconquête.

    https://ripostelaique.com/zemmour-a-dimmenses-reserves-il-va-siphonner-lelectorat-de-ses-rivales.html

  • Le moment du Cygne Noir

    La théorie du cygne noir est une théorie selon laquelle on appelle cygne noir un certain événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler (appelé « événement rare » en théorie des probabilités) et qui, s'il se réalise, a des conséquences d'une portée considérable et exceptionnelle.

    C’est ce que nous avons théorisé et c’est ce qui est en mesure d’advenir avec Eric Zemmour, un événement inattendu mais qui pourtant advient. Un événement en mesure de rebattre les cartes et faire dérailler la machine à reproduire le 2eme tout vécu en 2017 entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

    Après l’élection de Mr Macron nous avons mis en place le dispositif de recherche et dés 2019 nous avions repéré Eric Zemmour comme en capacité d’être le Cygne Noir attendu et nous avons constitué le réseau actuel afin de promouvoir sa candidature. Une candidature en mesure de refaire s’enthousiasmer les Français, et en particulier les abstentionnistes  qui désertaient la politique.

    Pour ce qui nous concerne, en lisant Michel Houellebecq « Soumission » nous avions compris la nature et l’importance de l’enjeu, du quitte ou double pour l’avenir de la France, des Français et la nécessité d’agir avant qu’il ne soit trop tard.
    C’est lui qui affirma que MLP pouvait à la rigueur réduire l’immigration, mais en aucun cas arrêter l’islamisation.
    Le développement des réseaux sociaux a évidemment marqué un tournant quant au rapport avec la politique. On privilégie désormais le militantisme sur Facebook ou Twitter plutôt que les réunions publiques. La politique se désocialise et s’individualise, délégitimant le rôle des partis politiques.  
    Ensuite il y eu après Houellebecq Jean Messiha,  et enfin Philippe De Villiers les trois mousquetaires sont toujours quatre, tout le monde le sait

    A mon sens une cinquième personne est sur la route avec les Mousquetaires, Marion Maréchal, et enfin nous ne parlerons plus de MLP pour le second tour en 2022.       

    Francis-Claude Neri
    Cygne Noir
    www.facebook.com/groups/horizon2022/

     

  • L’islam n’est que le miroir de nos démissions

    Le monde ancien est de retour ! L’Histoire EST faites de cycles et nous revenons pour effacer Cohn Bendit ! Il nous faut sortir de la société du vide.
    Si l’intelligence est, on pourrait récupérer ce qui est encore récupérable du patrimoine chrétien et des valeurs de la chrétienté française avant que ce nouvel ordre mondial, que "l'élite de l'ombre" veut nous imposer avec ce fameux "big reset", soit installé définitivement ! Et il n'est pas trop tard !
    - Ce n’est probablement pas pour rien qu’Eric Zemmour s’associe avec De Villiers (note de FCN) -
    « C'était mieux avant. » Mais de quel « avant » parlons-nous ? Celui de la société de consommation triomphante des années 1960-1975 ou de la société chrétienne millénaire qui l'a précédée ?
    Tout change en effet au cours de ces « quinze piteuses » qui voient la destruction méthodique de l'art de vivre et de la culture populaire, la remise en cause du monde vertical de l'autorité et l'effondrement des vieilles croyances.
    La petite-bourgeoisie éduquée, soucieuse de se démarquer du moule dans lequel elle avait été formée a imposé l'hégémonie du progressisme. Patrick Buisson nous confronte à nos contradictions. Avec La fin d'un monde, il nous éclaire sur ces passions françaises dont il s'est fait le décrypteur et nous donne le grand livre contemporain des objecteurs de modernité.
    https://www.youtube.com/watch?v=unn_Pl323Hw&t=8s