Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2021

Le moment du Cygne Noir

La théorie du cygne noir est une théorie selon laquelle on appelle cygne noir un certain événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler (appelé « événement rare » en théorie des probabilités) et qui, s'il se réalise, a des conséquences d'une portée considérable et exceptionnelle.

C’est ce que nous avons théorisé et c’est ce qui est en mesure d’advenir avec Eric Zemmour, un événement inattendu mais qui pourtant advient. Un événement en mesure de rebattre les cartes et faire dérailler la machine à reproduire le 2eme tout vécu en 2017 entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Après l’élection de Mr Macron nous avons mis en place le dispositif de recherche et dés 2019 nous avions repéré Eric Zemmour comme en capacité d’être le Cygne Noir attendu et nous avons constitué le réseau actuel afin de promouvoir sa candidature. Une candidature en mesure de refaire s’enthousiasmer les Français, et en particulier les abstentionnistes  qui désertaient la politique.

Pour ce qui nous concerne, en lisant Michel Houellebecq « Soumission » nous avions compris la nature et l’importance de l’enjeu, du quitte ou double pour l’avenir de la France, des Français et la nécessité d’agir avant qu’il ne soit trop tard.
C’est lui qui affirma que MLP pouvait à la rigueur réduire l’immigration, mais en aucun cas arrêter l’islamisation.
Le développement des réseaux sociaux a évidemment marqué un tournant quant au rapport avec la politique. On privilégie désormais le militantisme sur Facebook ou Twitter plutôt que les réunions publiques. La politique se désocialise et s’individualise, délégitimant le rôle des partis politiques.  
Ensuite il y eu après Houellebecq Jean Messiha,  et enfin Philippe De Villiers les trois mousquetaires sont toujours quatre, tout le monde le sait

A mon sens une cinquième personne est sur la route avec les Mousquetaires, Marion Maréchal, et enfin nous ne parlerons plus de MLP pour le second tour en 2022.       

Francis-Claude Neri
Cygne Noir
www.facebook.com/groups/horizon2022/

 

29/09/2021

L’islam n’est que le miroir de nos démissions

Le monde ancien est de retour ! L’Histoire EST faites de cycles et nous revenons pour effacer Cohn Bendit ! Il nous faut sortir de la société du vide.
Si l’intelligence est, on pourrait récupérer ce qui est encore récupérable du patrimoine chrétien et des valeurs de la chrétienté française avant que ce nouvel ordre mondial, que "l'élite de l'ombre" veut nous imposer avec ce fameux "big reset", soit installé définitivement ! Et il n'est pas trop tard !
- Ce n’est probablement pas pour rien qu’Eric Zemmour s’associe avec De Villiers (note de FCN) -
« C'était mieux avant. » Mais de quel « avant » parlons-nous ? Celui de la société de consommation triomphante des années 1960-1975 ou de la société chrétienne millénaire qui l'a précédée ?
Tout change en effet au cours de ces « quinze piteuses » qui voient la destruction méthodique de l'art de vivre et de la culture populaire, la remise en cause du monde vertical de l'autorité et l'effondrement des vieilles croyances.
La petite-bourgeoisie éduquée, soucieuse de se démarquer du moule dans lequel elle avait été formée a imposé l'hégémonie du progressisme. Patrick Buisson nous confronte à nos contradictions. Avec La fin d'un monde, il nous éclaire sur ces passions françaises dont il s'est fait le décrypteur et nous donne le grand livre contemporain des objecteurs de modernité.
https://www.youtube.com/watch?v=unn_Pl323Hw&t=8s

15/09/2021

Le journal du Cygne Noir N°100

Des Signaux faibles qui peuvent devenir signifiants
 
01-Enquête sur Ali Rabeh.
Les révélations de Valeurs actuelles suscitent l’émoi à la mairie de Trappes
Insulte, menace, intimidation… Des proches du maire déchu de gauche, dont l’élection a été invalidée par le Conseil d’Etat, ont pris à partie un employé municipal au cours d’une réunion.
Par Amaury Brelet
Publié le 6 septembre 2021 à 17h41 Mis à jour le 9 septembre 2021 à 20h34
Rien. Pas un mot. C’est toujours silence radio. Le maire déchu de Trappes, Ali Rabeh, dont l’élection a été invalidée par le Conseil d’Etat le 18 août dernier, n’a pas encore réagi aux révélations de notre enquête consacrée à sa gestion brutale et tumultueuse depuis un an, parue dans nos colonnes et dans une version allongée sur Internet, ce jeudi 2 septembre.
02- Eric Zemmour
Il n'est pas seul ...l'équipe qui l'entoure est constituée en grande partie par des "jeunes" issus de différents milieux. Mais pas seulement des jeunes de l’ex manif pour tous. Nombreux sont les ex RN jeunes ou pas, à l’avoir rejoint et Eric sait que c’est, par exemple, dans le Var, le sud de la France et auprès de personnalités et de militants comme Bompart ex RN qu’il trouvera ses meilleurs supporters.
Partir du local c’est la meilleure façon de se retrouver premier au National.
Zemmour s'approprie de nombreux points dans l'électorat du RN Mais il attire aussi ne nombreux sympathisants LR. Et enfin il aura avec lui les « abstentionnistes ».
Dans le scenario où Xavier Bertrand devient le candidat de la droite Eric séduit davantage les sympathisants LR que ceux du RN. 14 % des électeurs LR se disent prêts à voter pour Zemmour...et ce chiffre va progresser.
Ce n'est pas pour rien que le dernier sondage le donne à 19 %
Eric Ciotti l'un des candidats à droite vient de déclarer dimanche 5 septembre sur LCI qu'en cas de duel Zemmour- Macron, il voterait très clairement pour le premier...
Eric n'est ni seul, ni vulnérable
03- Un certain 16 septembre 2021
C’est donc demain la parution du livre « La France n’a pas dit son dernier mot » où nous pourrons avoir connaissance des premiers éléments programmatiques du candidat Zemmour, mais en réalité il en a déjà dévoilé les idées directrices. Contrairement à ce que pensent certains - voire parmi quelques jeunes de son entourage- il n’est pas contre la sortie de l’UE . Il critique par exemple les conséquences de la construction européenne sur l’industrie française. : « Au bénéfice du libre -échange, nous nous sommes privés de toutes nos armes : politique monétaire, politique industrielle, politique de change, concurrence fiscale avec le reste de l’UE. » Nous sommes corsetés par toutes les règles édictées depuis trente ans par la Commission de Bruxelles »
Je crois que c’est un langage que NOS industriels et hommes d’affaires comprendront !
04- Le principe de précaution
Méfions nous, il est contesté de plus en plus par des journaux de gauche comme le monde ou Marianne. Un certain Patrick Baudouin vient de publier un article dans Marianne le « journal » de Natacha Polony en nous disant que « nous sommes entrés dans l’ère de la peur avec pour pendant le principe de précaution et que les libertés publiques sont menacées par son application.
Il nous dit que depuis le 11 septembre les libertés publiques sur l’ensemble de la planète sont en danger en raison de cet événement…pas un mot bien entendu sur le Covid !
Il site la France a plusieurs reprise et se plains des lois promulguées contre le terrorisme et aux atteintes à la sécurité de l’Etat et d’un « patriote acte made in France qui serait venu s’ajouter en 2017
Il voudrait que la pensée dominante sécuritaire soit combattue …et trouve malsain et dangereux que les opinions publiques soient « acclimatées » avec autant de docilité aux restrictions de liberté…écœuré je ne suis pas allé au bout de l’article.
Mais que fait Polony dans ce T--c--- ?
05- Reconstruction
Permettez moi de vous conseiller la lecture d’un livre que personnellement je trouve fondateur.
Comme vous le savez peut être, je pratique l’approche systémique comme référence méthodologique de base. Cette approche vise à englober la totalité des évènements observés et/où vécu, ainsi que leurs interactions et leurs interdépendances.
Elle permet la prise de conscience de l’interdépendance entre les éléments d’un système, et notre place en son sein qui induit notre responsabilité pour tout acte posé.
C’est l’approche du « Nouveau Modèle français » de David Djaiz haut fonctionnaire et enseignant à Science-Po.
Ses idées se rapprochent de celles de Zemmour quand il dit « La crise politique et culturelle que nous traversons ainsi que la perspective d’un profond bouleversement en particulier écologique , déjà à l’œuvre, ne doivent pas nous cependant nous conduire au fatalisme.
Comme lui il pense que le système est d’autant plus déconnecté du réel que l’offre politique se fragmente sans cesse.
Pour lui, de nouvelles lignes de force apparaissent dans le paysage français : des manières novatrices d’entreprendre, de produire et de consommer, mais aussi de s’impliquer dans la citoyenneté. Il dit possible l’émergence d’un nouveau modèle où l’acteur n’est jamais dissocié du système et en fait partie intégrante, seul moyen de reprendre notre destin en main.
Comme Eric Zemmour il propose la reprise en main prioritaire de certains secteurs clés : l’agriculture, l’industrie, la santé et l’éducation. A croire qu’ils ont fait ensemble le projet de gouvernance d’Eric.
Cygne Noir