Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2017

Macron ennemi de la nation

La notion de bien et de mal est un non sens ...çà n'existe que dans la tête de ceux qui disent ceci EST bien, ceci EST mal.
La guerre est la poursuite de la politique par un autre moyen; et en guerre il n'y a pas de notion de bien ou de mal ...on la fait où on ne la fait pas.
Macron est un danger pour la France car lui parle de crime contre l'humanité; ce petit imbécile ne sait pas ce qu'il dit.
J'ai fait 28 mois en Algérie et je SAIS ce qu'il s'y est passé, si il y a crime contre l'humanité c'est bien les Musulmans qui s'y sont livrés en massacrant les leurs qui ne voulaient pas se ranger de leur coté ...d'où les Harkis.
Et que l'on ne me parle pas de guerre d'indépendance pour un motif "social" ou « économique », ou de « discrimination ».
Ce sont les islamistes qui étaient derrière; et Ben Bella cet espèce d'idiot utile des islamistes s'en est vite rendu compte quand ces Islamistes ont pris le pouvoir avec Boumediene.
Nous n'avons de cadeaux à faire à personne et surtout pas aux Algériens.

Que ceux qui sont chez nous, y compris leurs enfants, comme des coqs en pâte se méfient, s’ils continuent dans cette voie, nous allons leur raconter comme on fait sa valise pour éviter le cercueil, Français de papier compris !

Francis-claude Neri

19 02 17

11/02/2017

Théo

La vidéo prise par les racailles elles-mêmes montrait bien que le fameux Théo se débattait et vociférait des insultes aux policiers ; le viol est une pure invention, et comme les "socialauds" sont morts de trouilles car l'heure du bilan approche et qu'ils n'ont rien de concret à montrer, il leur faut à toutes forces dévier l'attention des citoyens vers des scandales montés de toutes pièces. Les Français ont donné depuis 40 ans maintes preuves de leur aveuglément, mais je suis persuadée que la donne est différente aujourd'hui car il y a trop de preuves des saloperies commises par les imposteurs !

Il n'est plus temps de jouer la division, prenons exemple sur nos aïeux et sauvons notre pays des griffes de ces crapules.

Josiane Filio

Excellent Josiane vous mettez l'accent sur un point important que l'on rencontre de plus en plus souvent : celui de l'inversion des causes et surtout des valeurs.
Et oui, il ne faut pas se laisser aveugler et nous avons à rechercher en amont la "cause des causes" et à quoi cela fait écho en NOUS concernant NOS valeurs
Nous en avons eu un exemple au cours de l’émission avec Marine lorsqu'elle fut mise en présence avec cette personne en formation de cuisine et où les organisateurs de l’émission voulait l'apitoyer et la mettre en défaut sur la préférence nationale.
J'ai apprécié que Marine ne soit pas tombée dans le panneau et soit restée ferme sur NOS valeurs et fasse entendre que c'était l’intérêt des enfants de cette femme qu'elle recherchait car Français, pas les siens en tant qu'émigrée.
Quand à la cause des causes Marine a bien fait de ne pas la citer : celle de l'invasion migratoire et l'explosion démographique en Afrique.
C'est donc à nous sur les réseaux sociaux de mettre l'accent la dessus et de rétablir NOTRE réalité.

Francis-claude Neri
Sympathisant FN et ami d'Israël

 

24/12/2016

La mondialisation en échec ?

Quelles qu’aient pu être les intentions initiales mises en avant par les dirigeants américains depuis le 11 septembre, la guerre dites « contre le terrorisme » est destinée à protéger l’accès au pétrole, notamment dans le Golfe et dans le bassin de la mer Caspienne.

Depuis que le roi Fahd, d’Arabie saoudite, a décidé après l’invasion du Koweit par l’Irak  en 1990 d’autoriser les Américains à utiliser son pays comme base pour attaquer l’Irak, nous avons eu une réplique immédiate des extrémistes saoudiens dirigés par Ben Laden qui voulurent renverser la monarchie et à chasser les Américains du pays.
La « suite » n’est tout au plus que des répliques, comme la volonté américaine de détruire le réseau Al-Qaida en Afghanistan, motivée également par la nécessité de protéger la famille royale saoudienne afin de garantir l’accès américain au pétrole de ce pays.

La Libye, la Syrie, le Mali, y compris les « printemps arabes » ne sont que des conséquences de cette « cause des causes ».
Mais c’est surtout l’invasion de l’Irak qui étendit le désordre et la violence à travers tout le Proche Orient et au delà …et pourtant ce ne fut pas les mises en garde qui ont manquées ce qui n’affecta pas le moins du monde les dirigeants Américains. 


Il est temps que ceux ci cessent de jouer aux apprentis sorciers. Le Président TRUMP semble l’avoir compris …espérons le, car la rétroaction contre les USA et leurs alliés risque d’être encore plus violente que ce à quoi nous assistons aujourd’hui.

Francis-claude Neri

24 12 16