Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2017

Egrégore

(Pouvoir de la pensée collective focalisée.)

A quelques jours de l’échéance capitale que représente l’élection présidentielle de 2017, je me demande si l’énergie positive et créatrice de la population sera suffisante pour renverser toutes les prédictions pessimistes de ceux qui vivent en troupeau et veulent conserver encore et toujours sa protection.

Saurons nous comme Jonathan le Goéland nous élever au dessus de la mêlée et regarder venir avec méfiance et colère ceux qui participent au génocide du peuple français.
Saurons nous ne plus faire confiance à ceux qui nous ont livré pieds et poings liés à l’invasion arabo-musulmane et africaine ?
Saurons nous rejeter ceux qui nous proposent encore et toujours plus d’Europe, plus d’union européenne, plus de mondialisation, donc plus de souffrances et plus d’humiliations pour le peuple de France.
Saurons nous enfin en finir avec ces apprentis sorciers de la gauche bien pensante  qui veulent nous obliger à accepter l’idée folle que nous sommes responsables de la misère des autres et à la porter sur nos épaules au détriment de notre peuple ?

Préparons nous à les recevoir mes amis, spirituellement et matériellement, si votre liberté, l’amour de votre pays et l’avenir de vos enfants vous tient à cœur.

Se préparer, c’est accepter que nous vivions dans un monde où les paramètres sont incalculables, où l’infiniment grand et l’infiniment petit n’est pas seulement une théorie, mais une définition de ce que l’homme ne parviendra probablement jamais à comprendre et à contrôler.

Puisque nous ne pouvons ni comprendre, ni contrôler l’avenir, alors soyons sur nos gardes et soyons prêts. Renonçons à la « pensée magique » qui nous fait dire que tout va s’arranger.
Faisons confiance à notre instinct, à ce qui est inscrit en nous, que nous ressentons de tous nos sens. Faisons appel à notre libre choix lequel est modulé par nos croyances et nos expériences.
Faisons appel à la raison, qui vient de ce que l’on entend, que l’on choisit d’entendre, qui distingue et sélectionne.

Les enjeux planétaires qui comportent le potentiel de bouleverser complètement nos vies sont nombreux : crash économique et financier mondial, guerre au moyen orient qui peut devenir une 3eme guerre mondiale, nouveaux actes terroristes, invasion non seulement économique, due aux guerres, mais aussi en raison des bouleversements climatiques en cours, pandémies mortelles.

Dans ces conditions le 23 avril notre bulletin de vote sera responsable ou coupable. Sachons bien choisir le guerrier ou la guerrière qui va nous conduire au combat.

Pour ma part, mon choix est fait, ce sera Marine. Elle a l’énergie, la compétence et l’amour de la France chevillé au corps. Enfin, je considère que ceux qui sont responsables du problème ne peuvent faire partie de la solution…et ceci exclut tous les autres.   

Francis-claude Neri
10 04 17

18/11/2016

Pas de quartiers

Il fut un temps où l ’Europe se faisait la guerre. Le dernier conflit, sanglant mais conventionnel contre un ennemi connu, identifié, se déroulait selon les lois de la guerre.
Aujourd’hui, l’ennemi est en dehors et à l’intérieur de nos frontières. Il a souvent notre visage, il peut être un étranger venant nous demander asile, mais il est aussi notre voisin de palier, notre cousin, voire notre fils ou notre fille.

Aujourd’hui, il y a tout lieu de penser que cet ennemi longtemps invisible sur notre territoire car volontairement ignoré par ceux que nous pouvons sans crainte de nous tromper qualifier de collabos, prend ses ordres de la nébuleuse islamiste et islamique de pays comme l’Arabie Saoudite, le Qatar etc.

Nous pouvons affirmer clairement sans crainte de nous tromper que l’islam EST notre ennemi et donc que tous ceux qui le pratiquent le sont.
Tous ceux qui le pratiquent et tous ceux qui collaborent avec lui.

En conséquence je déclare ici et maintenant que :

Je suis en guerre contre Juppe, Sarkozy et toute la bande de LR, toute la bande de la gauche actuelle d’où qu’elle vienne et où qu’elle aille.
Je suis en guerre contre l’establishment mondialiste oligarchique qui vendit les pays occidentaux aux émirs pour quelques barils de pétrole

Je déclare ici et maintenant que seule Marine Le PEN, comme le fit Donald Trump aux USA est en mesure de relever le défi.
A la condition qu’elle désigne clairement NOS ennemis et quelles qu’en soient les conséquences à court terme, s’engage à en libérer la France, y compris en leur faisant la guerre et qu’elle ne fasse pas de quartiers.

Les Français alors la soutiendront et la porteront au pouvoir .

Francis-claude Neri
17 11 16

07/10/2016

Science fiction

Tout juste bonne à rassasier l’imagination des naïfs et des jobards pensent certains.

Pour moi, elle est « la voie royale conciliant l’imaginaire et la raison, vers une appréhension critique d’un futur impossible à prévoir en toute rigueur. »


C’est en lisant un livre de science fiction (le monde des Non-Aristotéliciens) que je découvrir la sémantique générale, l’approche systémique et l’école de Palo Alto. Et ce ne fut qu’un commencement.  

Lisez de la science fiction, vous découvrirez que les fondements les plus surs de notre existence sont en définitive aléatoires et fragiles et…également comment le « principe de Carnot » nous laisse beaucoup, mais alors beaucoup de temps pour nous en sortir en tant qu’individu, groupe et espèce.

Francis-claude Neri

07 10 16