Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2016

Nouvel Ordre Marchand

Les USA par leur poids démographique, leurs forces économique et militaire jouent un rôle déterminant dans la vie politique internationale.

Cette primauté accordée à l’État US n’est pas exclusive, car les firmes transnationales, les organisations non-gouvernementales, les institutions financières, les médias ou même les individus interviennent sur le cours des relations internationales : le Nouvel Ordre Marchand.

Cet ordre nouveau  entend, par sa puissance sur la scène internationale, imposer sa volonté à l’état US et bien entendu, à travers lui, sa domination sur la scène internationale.
Il s’agit d’obtenir l’assentiment des autres acteurs soit par le recours à la force ou la menace d’y recourir, soit par l’influence ou la persuasion de ces derniers.

L’effet recherché est d’obtenir le consentement des acteurs même quand ceux-là n’ont rien à y gagner.
C’est le cas de la France qui se soumet au N.O.M par l’intermédiaire de l’U.E.

L’effondrement de la puissance rivale que fut l’URSS a redonné pour un temps l’illusion d’un monde unipolaire…çà n’a pas duré !

La crise de 2008 dites des « subprime », qui est en fait une crise systémique car elle touche par rétroactions TOUS les supports (financiers, économiques, culturels, écologique etc.),  a démontrée la faiblesse structurelle et organisationnelle de l’Etat US qui ne doit sa survie que par le maintien de sa puissance militaro-industrielle et la course aux armements.

Le monde redevient donc multipolaire, la « mondialisation heureuse » a lamentablement échouée a unifier les nations et les peuples autour du Dieu « consommation ».

Il est temps de se retrouver entre nations souveraines et de rétablir nos indépendances commerciales, industrielles, financières, stratégiques etc. et reprendre le court de la négociation et de l’échange entre Etats souverains conscients des intérêts de leurs peuples.        

C’est la raison pour laquelle en ce qui concerne la France, nous devons soutenir la venue au pouvoir de TRUMP aux USA et de Marine en France.

C’est notre seule chance de retrouver une marge de manœuvre suffisante pour réaliser NOTRE destinée d’Européen et pas celle du N.O.M.

Francis-claude Neri
11 10 16 

18/10/2015

Les Turcs

Reconfiguration stratégique du moyen orient nous dit une amie !!
Faisons plus d’enfants nous dit une autre !

Reconfiguration oui, stratégique je ne sais pas ...je vois là au contraire de dangereuses improvisations. Alors oui il y a probablement un "projet" global, déjà décrit par Yvan Illich dans les années 70 qui considérait la planète comme un village en cours d'uniformisation.
Mais je ne crois pas à un PLAN concerté car si cela était, nous serions déjà chez Orwell et depuis 84…dans le meilleur des mondes.

Par contre ils opèrent de plus en plus en cohérence et se tapent de moins en moins dessus et au final, l’oligarchie mondialiste s’arrange toujours sur notre dos.

C'est exactement cela qu'il faut signaler et combattre. Et c'est exactement cela que nos "zélites" font semblant d'ignorer et pourquoi ? Parce que la Turquie c'est 78 millions de consommateurs dociles et de travailleurs qui le sont également. De plus ils peuvent occuper le terrain, se préparer tranquillement au djihad et faire concurrence aux travailleurs Européens qui le sont beaucoup moins...dociles.

Faire trop d'enfants nous tue et tue la planète ...c'est tout ET si les peuples civilisés font moins d'enfants ce n'est pas pour être envahis par les enfants des barbares, qu'on se le dise.

Bientôt 78 millions de Turcs pourront entrer chez nous sans visa ? Autant dire qu’ils sont donc de plein pied en Europe …et le reste suivra …les 2 millions de réfugiés syriens pour lesquels nous allons payer trois milliards pour qu’ils restent en Turquie ; c’est du délire !

Ce qui démontre à l'évidence que Les pays de l'Union Européenne sont bien à la solde des multinationales et des financiers A-nationaux.

Mais « ils » sont devenus fous … il faut les arrêter et vite !

Francis NERI
18 10 15