Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2019

L’Europe, c’est la paix !

L’Europe, c’est la paix ! l’Europe, c’est la paix ! l’Europe, c’est la paix !
Les menâtes eurobéates et autres petits « oiseaux » écervelés de cette campagne ont beau sortir leur vieux disques rayés du siècle dernier, la pétition de principe ne résiste pas à l’examen. On a beau répéter que la construction européenne protège la paix, l’assertion n’en est pas moins fausse et archi fausse.

1: la Suisse n’est pas dans l’UE et aucune guerre n’est pensable contre ce pays avec lequel nous partageons une large frontière. Pourquoi ? Évidemment car, au-delà des différences de psychologies et de langues, nous partageons les mêmes valeurs politiques démocratiques et humanistes… (et même quelques intérêts).

2: tant que les anciens régimes voulurent agresser et soumettre les démocraties sur le vieux continent, il y eu guerre.

3: la guerre est née de la sortie de l’All de la démocratie (mais sa population n’y était pas vraiment entrée).

4: c’est la férocité des combattants de l’armée rouge et les 300 000 tonnes de bombes incendiaires qui ont converti les Allemands à la démocratie, conversion sincère qui n’a RIEN à voir avec l’unification de l’Europe.

5: Si le ressentiment nationaliste allemand n’a pas pu renaître de ses cendres, c’est que l’occupant américain a eu l’intelligence d’ouvrir les yeux de la population sur la cruauté du régime mais aussi que les vainqueurs ont cette fois démembré l’Allemagne (suivant le mot d’un écrivain français qui aimait tellement l’Allemagne qu’il en voulait plusieurs !). Ici toujours aucun rapport avec l’UE ou Monnet, Schuman.

6: ce qui encouragé le rapprochement des peuples allemands et français, ce n’est pas Erasmus qui n’existait pas en 1963 (date du traité de l’Elysée) mais évidemment la main tendue française et la profonde réconciliation entre les deux peuples voulue par de Gaulle et reçue par Adenauer. Aucun rapport avec l’UE, la CEE ou la CECA.

7: autre facteur vital celui-ci ayant favorisé la paix et qui n’a strictement aucun rapport avec la construction européenne, c’est la dissuasion nucléaire qui a maintenu la paix sur le vieux continent voire entre grandes puissances mondiales jusqu’ici.

8: la psychologie de l’UE, sa tentation permanente à finasser, à couper les cheveux en quatre. Son réflexe pavlovien en cas de conflits, comme l’écrivait Albert Cohen à propos de la SDN, à créer une commission, à rédiger un rapport, à publier un communiqué pour protester et si les atteintes aux droits humains persistent à recommencer est typique de toute les institutions internationales. Car la CEE comme l’UE, a beau avoir une monnaie et la prétention ridicule à monter sur ses ergots pour jouer aux États, elle ne dispose d’aucun outil militaire ni aucune volonté politique ferme et commune. Et c’est heureux.

9: lorsque la guerre, la vraie fut de retour en Europe, en 1991, de quoi la CEE a telle protégée les civils yougoslaves massacrés et déplacés par des combats fratricides ?

Alors, vous avez bien sûr le droit d’être favorable au dépassement de la démocratie et de la nation par la construction européenne mais, de grâce, épargnez nous vos bobards.
Ce que l’on appelle aujourd’hui vos fake news.

Guillaume Bigot

20 05 19

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
http://semanticien.blogspirit.com/


Patricia Biegel La paix résulte de la lassitude des peuples européens et des guerres de décolonisation. L'UE n'a jamais engendré la PAIX. Encore un bobard des spécialistes des « fôsses » nouvelles!

Daniel Besson L’Europe c'est la paix! Mais ou? Pour l'heure je ne vois que la guerre - civile- car avec l'immigration je ne vois rien d'autre en vue, surtout que ces envahisseurs sont très hargneux et se donnent des droits qu'ils n'ont pas
Le rappeur Castaner parle mais sera impuissant vu les positions de la magistrature qui protège les migrants...

 

19/05/2019

Vote utile

Certains disent que le « vote utile » ne sert à rien.

Pas d'accord j'ai une autre version !
A Bruxelles, ils tiennent pour acquis que LREM et LR rejoindront les partis européens qui gouvernent – et vont gouverner ! – ensemble pour toujours plus d’Europe; c'est probable mais pas certain
Il y a un fort sens politique interne à vouloir que la liste RN « gagne » devant celle de LREM, cela changera la situation politique en France, cela changera moins, hélas, les rapports de force au sein du Parlement européen.
Selon les sondages et les résultats des dernières élections dans les pays de l’Union européenne, les trois partis qui se sont entendus pour diriger l’Europe, à savoir le PPE, S&D et ALDE, seront de nouveau majoritaires, le 27 mai et ils continueront probablement à le faire, le camp des eurosceptiques augmentera le nombre de ses députés mais restera divisé, c’est dans l’air.
Compte tenu du fonctionnement totalitaire de ce Parlement, autant dire qu’ils feront de la figuration avec, de temps en temps, des coups de gueule salutaires ; rien de plus, rien de mieux, mais cela nous donnerai l’occasion de préparer la chute du Président Macron.
Alors oui faisons gagner largement la liste RN et rien n’empêche qu’il y ait 5 ou 6 élus pour DLF çà ne ferait que renforcer la force des patriotes au parlement.
Enfin il n'est pas dit que Bellamy ne se joigne pas aux votes RN, sur certains points, et non des moindres, ils sont parfaitement en phase ...

 

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
http://semanticien.blogspirit.com/

19 05 19 

 

13/05/2019

La colère des légions

La mort de deux soldats des forces spéciales a suscité chez moi une colère qui gronde et ne cesse de s’amplifier… Deux soldats d’élite tués en échange de la vie de deux pédales qui n’avaient rien à faire dans cette partie du globe déconseillée et infestée de terroristes islamistes… N’y-a-t-il pas là une disproportion inconvenante dans le dénombrement et le choix des victimes ? Macron voulait réaliser un coup d’éclat afin de redorer son blason et assurer, ainsi, la victoire de ses acolytes... Cela s’est traduit pas un tragique fiasco qui va, assurément, marquer à jamais le moral de nos troupes en OPEX… Mourir pour défendre la Patrie : OUI ! Mourir pour sauver deux hurluberlus en vacances qui n’ont que faire du patriotisme : NON ! Jamais !

Monsieur Macron, vous spéculez sur l’héroïsme et la vie de nos soldats : prenez garde à la colère des Légions !

José CASTANO

Lettre de Marcus Flavinius, centurion à la 2ème cohorte de la légion Augusta adressée à son cousin Tertullus à Rome :

« On nous avait dit, lorsque nous avons quitté le sol natal, que nous partions défendre les droits sacrés que nous confèrent tant de citoyens installés là-bas, tant d’années de présence, tant de bienfaits apportés à des populations qui ont besoin de notre aide et de notre civilisation.

            Nous avons pu vérifier que tout était vrai et, parce que c’était vrai, nous n’avons pas hésité à verser l’impôt du sang, à sacrifier notre jeunesse, nos espoirs. Nous ne regrettons rien mais, alors qu’ici cet état d’esprit nous anime, on me dit que dans Rome se succèdent cabales et complots, que fleurit la trahison et que beaucoup, hésitants, troublés, prêtent des oreilles complaisantes aux pires tentations de l’abandon et vilipendent notre action.

            Je ne puis croire que tout cela soit vrai et, pourtant, des guerres récentes ont montré à quel point pouvait être pernicieux un tel état d’âme et où il pouvait mener.

            Je t’en prie, rassure-moi au plus vite et dis-moi que nos concitoyens nous comprennent, nous soutiennent, nous protègent comme nous protégeons, nous-mêmes, la grandeur de l’Empire.

            S’il devait en être autrement, si nous devions laisser en vain nos os blanchis sur les pistes du désert, alors que l’on prenne garde à LA COLERE DES LEGIONS ».

 

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
http://semanticien.blogspirit.com/

13 05 19