Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le systémicien - Page 6

  • L’empathie dernier rempart ?

    Intelligence artificielle

    Certains dirons que le médecin l’emportera toujours pour l’empathie, mais c’est une qualité qu’une infirmière peut maîtriser tout aussi bien, voire mieux.

    Et par ailleurs, il n’est pas dit que l’IA ne puisse pas en faire preuve également. Une étude de 2023 montre que ChatGPT est parvenu à répondre à des questions de patients avec autant de précision, mais plus d’empathie que des médecins.

    Et le New York Times rapportait en juin 2023 que « des médecins demandaient à ChatGPT de les aider à communiquer avec les patients de manière plus compatissante ».

    Il y a aussi ces exemples de personnes âgées en maison de retraite qui préfèrent se confier à un robot humanoïde qui ne les jugera pas plutôt qu’au personnel, ces étudiants qui préfèrent interagir avec un tuteur virtuel à la patience infinie plutôt que de prendre le risque de poser des questions bêtes à un humain, ou encore cette étude qui montre que « 60 % des répondants en France préfèreraient parler de leurs problèmes de stress et d’anxiété au travail à un robot plutôt qu’à leur manager ». Sans oublier ces utilisateurs qui confiaient au chatbot Replika leurs fantasmes sexuels, et ont basculé dans la déprime quand la startup a désactivé ces sujets de conversation.

    On aurait ainsi pu penser que l’IA permettrait aux meilleurs d’un domaine de capter une part encore plus grande des revenus, mais peut-être qu’au contraire, elle permettra un rééquilibrage. Ce sera sans doute tranché au cas par cas, secteur par secteur, domaine par domaine.

  • Non axiomes

    - Ne pas se mentir
    - Accepter ses limites
    - Être honnête avec les autres

    Nous avons à méditer là-dessus afin de neutraliser les forces contraires qui veulent nous éloigner de notre EGREGORE en construction.

    Nous devons maintenir en nous l'état d'un lac calme. C'est le chemin qui nous conduit à mettre de l'ordre en nous, à nous renforcer, à apprendre à vivre de chaque instant présent.

    A aller vers les autres !
    A progresser ensemble sur nos projets communs.

    Chacune de nos actions même les plus simples entrent dans ce cadre dès lors qu’elles sont faites avec le sentiment que nous les vivons en pleine conscience, avec toute notre acuité d'esprit réunie dans chaque instant.

    C'est ainsi que nous pouvons donner une hiérarchie par ordre d'importance à NOS problèmes, puis à maîtriser les situations pour les intégrer dans notre vie qui en sera facilitée.

    Plus est en nous

    Francis-claude Neri

  • La mentalité des bien-pensants

    Dans la série Meurtre à ... d'hier soir, on voit un policier faire passer des migrants visiblement irréguliers sur notre sol..... Effectivement, j'ai commencé à regarder hier soir ce téléfilm car j'aime bien ces séries pour les raisonnements qui permettent de remonter et de dénoncer le ou la criminel(le)...
    Si les premiers films, comme pour toutes les séries d'ailleurs, étaient uniquement à l'esprit d'enquête sans essayer de faire passer un message, on s'aperçoit, depuis un an surtout, que TOUTES les séries et particulièrement les policières ont une "information" à faire passer.
    Message des "biens pensants" que ce soit sur la sexualité, la génétique, la mixité raciale, l'avortement ou la GPA, l'immigration invasive, voire tout cela ensemble.

    On ne peut plus regarder une série pour se détendre uniquement, elles sont toutes devenues un bon moyen de propagande et d'endoctrinement.
    Lavage de cerveau plus ou moins subliminal d'ailleurs, pour faire passer les messages de tous ces politiques, associations, etc qui voudraient imposer leurs idéologies et utopies d'un "nouveau monde" tels qu'ils le rêvent en détruisant tout le passé...!
    Dès que j'ai vu ce policier et les migrants, - où d'ailleurs on nous montraient, bien sur, de nombreux enfants, ce que l'on ne voit jamais en réalité, pour apitoyer le spectateur. C'est bien connu la manipulation marche mieux avec la sensiblerie. Du coup, je ferme mon téléviseur et vais faire des mots croisés, ce qui en fait est bien plus reposant avant de s'endormir...
    Mais oui, il faut réellement dénoncer cette télévision digne des dictatures qui ne sert plus qu'à l'endoctrinement des populations; car que ce soit les pubs, les films, les séries, mais également bien souvent les magazines et les "variétés", tous ont les mêmes messages à faire passer par des allusions et des images qui impriment le cerveau.
    Hélas ! Trois fois hélas !