09/02/2014

Pragmatisme et immigration

Soyons pragmatique et ignorons un instant le côté humain :

Une population humaine ou animale se développe tant qu'elle à manger.

Les chasseurs vous expliquent cela dans le cas des sangliers par exemple. Ce qui fait l'envahissement incontrôlé c’est l'appel de la nourriture, l’absence de prédateurs et les avantages trouvés, c’est naturel.

Supprimons cela, le flot s'arrête de lui-même et le grand remplacement aussi . Il n’y aucune autre solution.

Mais supprimer les conditions d’accueil ne me semble pas assez efficace.  De toute façon elles seront très vite insuffisantes et « ils » ne s’arrêteront, comme les sauterelles en Afrique, qu’après avoir TOUT dévoré.
La seule solution, outre le blocage hermétique des frontières, pour commencer, sera d’intervenir sur leur propre sol. De les nourrir oui, mais de mettre en place un contrôle strict des naissances et se substituer à eux pour leur gouvernance.

Bref d’introduire une autorité supérieure aux nations capable d’instaurer de la régulation, du contrôle et de la sanction sur : l’économie et la finance mondiale, la démographie, sur la production et l’affectation des richesses, y compris les matières premières
Tout le reste ne sera que des hypothèses fumeuses et mortelles pour le monde entier.

Francis NERI

09 02 14

 

RI

09 02 14

 

08/02/2014

Changer la réalité

C’est démontré une fois de plus, la gauche est incapable de changer la réalité et, comme toujours, comme au pire moment de l’histoire communiste, elle décide alors qu’il faut changer l’homme.

L’intégration est un échec, c’est la faute des Français ces fameux « sous-chiens » qui entravent la réussite des immigrés et de leurs descendants.

Que faire se disent alors les socialistes et leurs alliés de la droite, sinon les culpabiliser ces Français afin que plein de remords pour leurs « exactions » passées ils acceptent d’être mis de coté et de faire de la place aux populations extra européennes nécessairement plus dociles, taillables et corvéables à merci ?

Discrimination positive voilà la solution ! La  méthode est éprouvée en Amérique parait il !

Les Français de souche Européenne ne sont pas de la bonne ascendance qu’on se le dise.

Ce pouvoir et ce gouvernement indignes pour lequel 51 % de Français inconscients ou complices ont voté est en train d’enterrer le modèle républicain d’intégration au profit d’un modèle « multiculturaliste » : « Il ne doit plus y avoir de confusion entre intégration et immigration » est il écrit sur la « feuille de route » du Haut conseil à l’intégration.

Plus clairement dit, il s’agit de faire en sorte que les droits des migrants soient supérieurs à ceux des autochtones et leurs besoins prioritaires. Les derniers n’ayant que des devoirs et des moyens. C’en est fini de la préférence nationale, ç’en est fini de l’identité culturelle Française !

Il faut rééduquer les Français, leur inculquer la nouvelle pensée multiculturaliste, les « bonnes » pratiques universalistes et mondialistes, bref déconstruire et changer les attitudes et les comportements du peuple en changeant sa culture, en niant son identité, en rejetant ses représentations du monde jugées racistes et discriminatoires.

Peuple de France veux tu vraiment disparaître ? Veux-tu vraiment renoncer à ton identité, à tes valeurs, à ton histoire au profit d’un A VENIR au sein duquel TU n’existeras plus ?

NO FUTUR pour toi !

Si tu ne veux pas cela LIBÈRE TOI et vite !

 

Francis NERI           

08 02 14

06/02/2014

Les trois échecs



Les trois échecs essentiels de François Hollande et de son gouvernement d’incapables sont également les trois préoccupations majeures des Français de droite, de gauche et d’ailleurs. 
La sécurité, l’emploi, la baisse de la fiscalité.
La gauche a bien tenté de faire oublier son incurie en prenant le risque de faire diversion sur les sujets sociétaux comme le mariage pour tous, la quenelle de Dieudonné et de Soral et autres GPA/ PMA.
L’UMP est tombée dans le piège et a étalé ses divergences sur le sujet et se divise chaque fois que ces problèmes sont mis sur la table.
Seule Marine Le Pen a eu l’intelligence de traiter par le mépris ces « agitations » en assurant qu’une fois au pouvoir toutes ces « balivernes sociétales de gauche » seront effacées et qu’on n’entendra plus parler d’elles une fois l’Etat repris en main.
Si les Français ont enfin compris que l’UMPS veut, par ses pratiques et son idéologie faire des Français des robots pieds et poings liés à l’internationalisme mondialiste, ils doivent avec lucidité comprendre que seule Marine Le Pen peut les en délivrer. 
Le FN/RBM s’est exprimé fortement sur la famille, en défendant ses valeurs première, en retissant les liens entre Français. 
Dans ces domaines sensibles que sont les questions sociétales, Marine renvoie aux trois pôles de l’éducation : la Famille, l’Ecole, les institutions du temps libre qui devront travailler en cohérence. Le reste c’est de la littérature pour psychosociologues Marxistes Léninistes ou encore Trotskystes.

Francis NERI
05 02 14