Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2018

Non axiomes III

Le prénom
« Le prénom choisi souligne une intention : pour des immigrés par exemple celle de s’assimiler à la nation au sein de laquelle ils souhaitent vivre ou au contraire de persévérer dans l’allégeance au groupe d’origine voire de manifester un rejet de la terre d’accueil »

Le prochain

« Le prochain est l’autre qui est proche, qui fait partie du groupe, ou qui vient vivre en son sein en se conformant à ses règles. Ce n’est pas le lointain, l’autre en tant qu’autre qu’on aime, non malgré, mais en raison de sa différence. Car cet attrait pour l’altérité risque bien de cacher une détestation de soi et de l’identité issue de la tradition du groupe auquel on appartient parce qu’on lui doit sa culture. »

Le sionisme
«  Le sionisme, mouvement millénaire du peuple juif au centre de la vision juive a enclenché un mouvement historique de retour vers la terre ancestrale, ce mouvement est irrésistible et supplante l amour réel des juifs français pour leur patrie mais ne l annule pas, il suffit de questionner ces nouveaux israéliens qui portent la France au cœur de la nation juive renaissante »

Christian Vanneste

03 10 18

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

28/09/2018

Le peuple

Pierre Basset MACRON permet ça : les nantis toujours nantis, aux dépens des Français lambda qui souffrent de sa politique usurière !!!

Philippe Lodyn Ce n'est pas Macron qui permet cela mais les Français qui laissent faire, nuance ... Cet escroc n'est pas arrivé seul au pouvoir, il a bien été aidé par les couillons qui ont mis un bulletin dans l'urne et surtout ceux qui n'ont pas voté!!!!

Pierre Basset Bien évidemment , une nuance maline , néanmoins le malfaisant est bien notre petit monarque autoritaire !!!

Francis-claude Neri Pierre Basset OUI cessons de mettre tout sur le dos du peuple ...un peuple que le système MANIPULE depuis une éternité ...tachons de l'éclairer si il lui arrive de "penser" contre son intérêt et ne pas l’accabler.

Ce n'est tout de même pas de sa faute si l'opposition et en particulier Marine Le Pen ne fut pas à la hauteur du peuple justement.

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

28 09 18

23/09/2018

Medine déprogrammé

Les gardiens du politiquement correct ont perdu une bataille, mais ils ne renonceront pas à se faire les chevaliers de la vertu en expliquant que Medine était la victime d’un petit esprit au premier degré ; qu’il fallait comprendre qu’il luttait, en fait contre la dérive islamiste et qu’il était le symbole de la liberté d’expression…

Pour eux, Medine nous obligerait  à honorer nos propres valeurs. …et de dénoncer au plus vite l’extrême droite … Ce n’est pas l’islamisme qui pose problème, mais le refus de le banaliser.

L’islamisme est le gardien de la société libérale …ce sont les libéraux qui sont les ennemis de la France …

En fait il s’agit chaque fois de maquiller une revendication communautariste comme relevant  de la liberté d’expression et des « droits de l’homme ».

C’est chaque fois la même chose : l’islamisme instrumentalise les droits de l’homme en les retournant contre la civilisation qui les a élaborés. Et çà fonctionne à tous les coups ; il condamne à l’impuissance ceux qui voudraient réagir contre lui.

Le danger, pour nous Français en particulier,  c’est le multiculturalisme qui ne voit dans l’islamisme qu’un élément de la diversité alors que dans les faits, l’islamisme entend soumettre le monde occidental, et l’Europe en particulier, à ses ambitions.

Alors oui nous avons remporté une victoire, mais ils furent peu nombreux dans le monde politico-médiatique  et intellectuel à mener avec nous cette bataille du combat frontal contre l’islamisme.
Nous nous garderons bien de l’oublier et de le leur rappeler aux prochaines élections.

Pour ce qui nous concerne, la lutte ne fait que commencer pour défendre notre langue, notre mémoire, notre culture nos codes sociaux, nos lois …et l’avenir de nos enfants.

23 09 18
Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/