Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2017

66 contre 34 !

Un vrai désastre qui nous confirme qu’il n’y aucun espoir de changement dans le système actuel. La voie démocratique est obstruée.

Depuis 1981 j'avais l’espoir fou que le Front National aille renverser l'ordre établi ...mais Jean Marie lui n'avait pas cet objectif ...il s’est contenté de servir de boute feu et de provocateur au service de Mitterrand.

J'ai rencontré Marine lors de sa candidature à la présidence du parti à Colmar qui nous fit cette promesse de renverser la table ...j'y ai encore cru ...mais cette fois ci seulement en son programme qui me convenait à 80 %.
Pour moi Marine n'était que le meilleur outil possible, rien d'autre... c’est la raison pour laquelle j’ai adopté le positionnement de Robert Menard et de la droite hors les murs.

Marine Le Pen s'est finalement comportée comme son père un mauvais, très mauvais outil ...elle l'a démontré sans appel lors de son débat contre Macron...
Toute sa campagne fut un désastre...de trahisons en trahisons de NOS fondamentaux, elle NOUS a conduit à l'échec.

En aucun moment elle n’a voulu entendre NOS avertissements et encore moins écouter nos propositions de bon sens, comme de ne pas s’obstiner sur la sortie de l’UE et de l’Euro.
Elle a passé tout son temps à Bruxelles au lieu de structurer et d’animer le parti …funeste erreur !
Enfin elle nous a fait comprendre qu’elle s’accommodait de la présence de l’islamisme en France allant jusqu’à exclure ceux et celles pour qui il représentait un danger.
De véritables purges staliniennes ont suivies.

Quand à sa communication …elle fut de bout en bout incompréhensible sans queue ni tête, disant tout et son contraire, allant systématiquement contre l’avis de ceux, comme sa nièce Marion, qui doutait de sa stratégie et de sa tactique

C'est donc SON échec, pas le notre et pour ma part, puisqu'elle a la prétention de rester à la tête du parti, je ferai TOUT ce qui est en mon pouvoir pour qu'elle et SON parti disparaisse du paysage électoral Français.

Grace à elle, il apparaît donc que le système à bout de souffle se reconstitue à l’identique pour durer un peu plus longtemps …rien de bon pour nous, mais tout pour la classe « supérieure » dont Marine fait partie bien entendu !

Il n’y a pas, il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de dynamique Marine Le Pen

Nous avons à, présent à nous organiser pour présenter une alternative de combat aux législatives, pour commencer, et qui ne soit pas la sienne.

Francis-claude Neri
08 05 17

06/05/2017

Un coup d'état

Je rejoins une fois de plus l'analyse de David. L'élection de demain ne sera pas une élection banale en désignant l'adversaire comme fasciste, en utilisant les méthodes du fascisme ; çà ne laisse rien présager de bon. Je pense même que cette élection est un coup d'état, par les urnes certes mais un coup d'état tout de même.
Jean-Pierre Guéguen

Là nous commençons à entrer dans du réel...nous allons commencer à comprendre que les élites de cette civilisation agonisante vont tenter de sauver leur rêve, initialement fait pour toute l'humanité.
Elles ont compris que c'était impossible, que la croissance fictive par l’endettement était suicidaire, et en conséquence, vont le réduire, le restreindre à elles seules et, disons, à une minorité qui leurs sera (qui leur est déjà) associée. ...ceux qui par exemple un Jacques Attali appelle les "hypernomades" et que moi j'appelle les individus "hors sol" et qui peuplent les grands centres des grandes métropoles, sont à l’aise à Paris, Londres ou New York
Les couches populaires vont souffrir ...ils n'ont plus besoin de vous les ami(e)s.
Ils sont entre eux et ils vont vous laissez « crever » : « Tous ensemble …tous ensemble tous comme le dit Mélenchon »

Allez demain votez pour eux ...pauvres innocents ! Après demain vous aurez la gueule de bois, mais ce sera trop tard !

Francis-claude Neri
06 05 17

04/05/2017

Quelle soirée !

Brave Marine qui fit face avec courage à un technocrate sans âme et sans compétence autre que technique...les Français ne s'y tromperont pas.
Si le robot avait eu Jean Mésiha en face de lui il en aurait été tout autrement, du moins sur le plan économique et sur la question de l'UE et de l'Euro.
Mais on ne demande pas à un(e) président(e) d'être compétent(e) dans tous les domaines et le peuple lui ne s'y est pas trompé, Marine a hier au soir gagné son cœur.
Il sait à présent que Marine est entourée de gens à la hauteur, et que c'est d'une femme avec une âme dont NOUS avons besoin.
Nous savons TOUS à présent quel est l'enjeu et qu'il s'agit bien d'un combat sans merci entre une oligarchie mondialiste soutenue par une minorité privilégiée, en particulier confortablement installée dans les grands centres villes, et une large MAJORITE de Français qui souffrent et meurent dans l'autre France, l'oubliée, celle du peuple, celle que l'Islam envahie et assassine.
"ON" va gagner car "ON" est chez NOUS au pays, dans lequel NOUS voulons habiter, vivre, travailler et bouter l'ennemi islamo-mondialiste hors de France.

Francis-claude Neri
04 05 17