Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2016

Le pire est à venir

Le peuple Anglais a bien voté ...il n'a pas voté contre l'Europe, il a voté avec le Peuple Européen et contre les Zélites Européenne ...c'est tout !
Et demain si nous en avions l'occasion NOUS ferions de même car pour nous aussi les problèmes  identitaires, de notre liberté, de l'invasion migratoire islamiste et d'Afrique noire nous posent plus de problèmes que les problèmes économiques, financiers qui ne sont finalement que les conséquences des tendances insoutenables de la globalisation dont le processus de convergence conduit à la catastrophe.

Le pire est donc à venir et les Anglais s'y préparent. Il y a une expression pour cela d'ailleurs : s'inscrire dans "le temps long"
Les plus malins s'y inscrivent eux et quittent le bateau de la "globalisation européenne" avant qu'il ne coule...et il va couler !

Non l'Europe n'est pas un désastre mais la construction Européenne en est un et le pire est à venir !
Alors sortons en et vite !

Francis Neri
04 07 16

01/06/2016

Sortir de l’euro

L’oligarchie européenne et mondialiste travaille sur la peur du retour en arrière, l’agenda du peuple n’est pas et ne devrait pas être le même.

Il est évident qu’une sortie de l’Euro, devrait s’établir sur la base d’1 € pour 1 franc, et il ne fait aucun doute que notre monnaie retrouvée subirait immédiatement une dévaluation sur Forex, temporaire et bien illusoire à terme.

Je suis un radical de sortie de l’UE, de l’euro, et de création monétaire par les banques privées. Beaucoup sont morts pour sortir de ce paradigme (Kennedy, Chavez, etc..), mais compte tenu de mon audience, je ne pense pas être menacé !!!

On nous enfume tellement économiquement, que j’en ai la nausée.

Après tout, même si je critique vertement le contrat social anglais, ils ont une livre sterling, et une banque centrale, qui leur a permis de nous surpasser…

Rétablissons les prérogatives de notre banque centrale, rétablissons le franc, rétablissons le pouvoir direct de la banque de France de créer la monnaie, et évitons ainsi, de nous astreindre à un prochain sauvetage des banques spéculatives par les CONTRIBUABLES, à hauteur de 10 000 milliards €, comme ce fut le cas en 2008.

Il y a 100 économistes dont 3 prix Nobel, qui considèrent que l’euro est une hérésie économique, et ils ont bien raison, comment conduire et gérer une monnaie sans en avoir le contrôle ?????

Patrick Escudié

01 06 16

11/05/2016

Démographie

Le problème, le VRAI problème c'est que quand les "blancs", de culture et de religion Occidentale, font un enfant, les noirs et les ararabomusulmans (qu'ils soient noirs, jaunes ou blancs d'ailleurs) en font au minimum 4...ce n'est donc PAS un problème de couleur, voire de race, mais bien un problème à la fois culturel, cultuel, et enfin économico-financier.

Car il faut bien le dire, ce sont avant tout les grands groupes économico-financiers qui veulent que nous fabriquions toujours plus d'enfants pour pouvoir fabriquer et consommer toujours plus de produits de moins en moins bons ...

Nous ne sommes pas sorti de l'auberge car pour résoudre ce problème "global" il va falloir changer de monde ou éliminer environ 50 % de la population mondiale pour enfin "vivre mieux".
Et "nous" Occidentaux avons intérêt à faire en sorte que ce soient chez eux, du coté de l'Afrique de l'Ouest et dans les pays musulmans que la réduction de population s'effectue au plus vite avant que le grand remplacement ait définitivement gagné la partie.


Francis NERI

11 05 16