Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2018

Stop AUX bisounours

Stop AUX bisounours nous dit Paul Abysses Compe ... ils sont responsables ET coupables depuis 1962 ... ce n'est pas rien ...les cris de joie des Djeunes de citées, dites sensibles, après chaque attentat nous disent clairement que 'çà' ne fait que commencer.
Le musulman de base est à présent inféodé à l'islam radical ( à l'islam tout court en fait ) Ils organisent soigneusement la sécession avec la communauté nationale ...Nous avions le temps de NOUS organiser nous aussi en petites communautés implantées sur TOUT le territoire national ...nous avons raté le côche ...
A présent notre seule possibilité (car nos "zélites" ne feront rien) c'est soit la guerre de reconquête du territoire soit la partition...bon courage les jeunes nationaux ...enfin ce qu'il en reste.

Les « bisounours » croient encore à la compatibilité entre l’islam et la république …Ils se réfèrent aux catholiques …mais le monde catholique, comme le monde juif, était endogène à la civilisation française.
C’est ce qu’ils espèrent de la part des musulmans …envers et contre tout …

C’est d’eux, les "bisounours"qu’il nous faut, en priorité, nous occuper avec ceux du pouvoir en place…et vite car il faut, outre la menace islamiste, prévoir de grands bouleversements démographiques.

L’Europe devra faire face pour 2040 à 2050 à 2,5 milliards d’Africains qui seront attirés par le vieux continent « pour une vie meilleure »
Le changement climatique ne nous fera pas de cadeau non plus … et les « Zélites » politico médiatiques, les multinationales et les financiers …nous auront largués depuis un bon moment.
Les anciens comme moi ont de la chance ils ne verront pas çà … Bon le pire n’est jamais certain …tout est possible si le chaos s’en mêle !

Bonne chance les jeunes !  

Francis-claude Neri

24 03 18

16/02/2018

Les barbares n’ont aucune chance

Nous ne sommes plus menacés par de véritables barbares qui ignoreraient la puissance de la science physique moderne.
En particulier aussi longtemps que cela restera vrai, la capacité d’utiliser la science et l’économie à des fins militaires continuera à donner aux états occidentaux et libéraux qui le peuvent, des avantages considérables et décisifs sur ceux qui ne le peuvent pas.

L’Occident démocratique et libéral aura donc avantage, s’il veut survivre, à maintenir une nette avance technologique et économique sur les États et régimes « dictatoriaux ».

Aucun de ces « pays », y compris « émergent » encore sous tutelle, n’est pour l’instant en mesure de créer la technologie appropriée et de réussir à l’appliquer.

C’est la raison pour laquelle les « bons États » capables de rivaliser entre eux comme les USA, la Chine, la Russie veulent contrôler les techniques d’armements de façon rigoureuse en particulier concernant la prolifération d’armes nucléaires…au risque d’annihilation réciproque.

Seules des guerres régionales limitées sont autorisés et c’est efficace. La preuve : nous constatons dans quel état de délabrement se trouvent les pays musulmans... qui apparemment n’ont toujours pas compris la leçon.
Le temps qu’ils se reconstruisent et l’Occident aura fait un nouveau bon en avant technologique structurel, organisationnel qui mettra ses élites absolument hors d’atteinte.

Il apparaît donc démontré que le développement progressif des sciences physiques modernes détermine une orientation de l’Histoire…et dans cette Histoire, il n’y a pas de place pour l’Islam et au delà.

La domination Occidentale s’appuyant sur les sciences physiques modernes ne peut être remise en cause par quelque événement extrême même imprévisible …bouleversement climatique par exemple.

Un environnement sain sera l’apanage de ceux qui ont la richesse et le dynamisme économique.

Les pires ennemis de la nature sont les pays en voie de développement car ils ne disposent pas de la discipline sociale nécessaire pour imposer des lois sur le respect de l’environnement.

La vraie question pour les pays en développement c’est leur démographie.  Et à ce titre, leur responsabilité est totale dans les drames humains des flux migratoires, le cimetière de la Méditerranée, l’esclavage en Lybie, etc.

 Les causes, en particulier en Afrique, sont connues et elles sont de trois ordres :

- Les guerres ethniques ou civiles endémiques dans plusieurs pays.
- Les phénomènes climatiques désertifiant des régions entières.
- Le faible développement économique, incapable de répondre à la poussée démographique importante avec un taux de fécondité de 5 à 7 dans certains pays.

De  cela l’Europe doit se dégager, se préserver, c’est un puits sans fond. Les jeux sont faits et rien ne va plus pour eux  !   

Francis-claude Neri
16 02 18

 

23/01/2018

Migration(s) et Remigration(s).

Certains pessimistes (ou manipulateurs) cherchent à démontrer que la remigration n'est pas une solution applicable, je suis moi même convaincu que seule la remigration des populations Africaines et particulièrement Maghrébines nous permettra de stopper l'Islamisation de notre pays.
Lionel Gilet

Bien entendu que la remigration c’est faisable …la question n’est même pas là …la question c’est que depuis 45 ans NOS dirigeants ne le veulent pas …ils veulent de l’immigration. C’est donc à eux qu’il faut s’en prendre. Commençons par leur reprendre le pouvoir …nous avons raté le côche avec MLP…nous SAVONS à présent ce qu’il nous reste à faire !

D’autre part :

Jacques Guillemain écrit que :  « ces musulmans sont français pour la plupart », mais ce n’est pas exact. En effet, la quasi-totalité des musulmans qui vivent en France sont des immigrés de 1ère et 2e générations, tous binationaux. »

Ces individus ne sont que des français de papier …même ceux qui paraissent intégrés, à l’exemple d’un certain D’jal « humoriste » et ami inconditionnel de D’jamel qu’il dit être son père spirituel.

Celui-ci déclare dans le journal marocain Tel Quel du 19 01 18 : « En arrivant au Maroc je perds ma carte d’identité, je perds tous mes papiers avant d’atterrir au Maroc ». Il ajoute : « D’jal est mon nom de scène, marocain pour mon plus grand bonheur ». Je suis exactement sur les pas « debbouziens » ! C’est une belle, une très belle personne !
Je cherche au Maroc la baraka, l’amour, le retour aux sources, mon peuple, mes origines…pour garder mon identité finalement.
Je me rends compte de la chance qu’on a au Maroc…Mais disons le, les Marocains ne se rendent pas compte de la chance de vivre dans un pays comme le notre.
Prudent, il rajoute : « Moi ma culture elle est française. Je suis français d’origine marocaine »

Il ne trompe personne. SA culture n’est pas française mais marocaine. Je lui conseille de laisser définitivement son passeport en France et de s’installer au Maroc avec son copain Djamel. Pour eux aussi la remigration EST possible.

Francis-claude Neri

Bref , pour en revenir à la question centrale de la REMIGRATION, que penser de la position des David , ben chamboula et France de Marianne, et qu'espérer faire de concret avec eux? ( Je sens que je vais devenir sous peu un raciste d'idées. .....)

Christian Labrousse

Raciste vous avez dit raciste ...comme c'est raciste !
Et pourtant JE revendique cette appellation...En effet il apparaît que c'est au niveau des gènes qu'il faut chercher la réponse à cette question : sommes NOUS racistes ?
Oui si nous considérons que les dernières recherches en biologie du comportement le confirment (voir Richard Dawkins "Le gène égoïste")
Etre "raciste" c'est pratiquer l'altruisme réciproque et c'est bien ce que font les musulmans en faisant un maximum d'enfants sur NOTRE territoire, dans notre niche écologique à NOUS.
Ils peuvent donc nous éliminer par une plus grande efficacité Darwinienne en produisant un plus grand nombre de descendants. En conséquence, leur influence environnementale ET comportementale provoque déjà une diminution délétère de la santé générale, de l'éducation, du niveau culturel etc.
Une série de "spéciations" se produisent rapidement, en particulier la spéciation sexuelle car toutes les spéciations ne se produisent pas par réarrangements chromosomiques, le temps long des mutations.
Pour en terminer, car c'est un terrain glissant, je dirai que les femmes juives ont bien raison de ne pas copuler avec les "étrangers" ! 

La question centrale c'est le défi que posent les migrations pour la France ET pour l'Europe. Nous sommes confrontés à la plus importante vague de migration depuis l'après seconde guerre mondiale et elle ne concerne les musulmans qu'à la marge....En 2015 il est entré dans l'UE 2,7 millions de personnes....officiellement !

Le renouveau des migrations EST durable car il trouve son origine dans des évolutions de long terme...par exemple l'explosion démographique de l'Afrique qui gagnera 2 milliards d'habitants d'ici à la fin du siècle sans disposer des ressources nécessaires.
La population de l'Europe en même temps diminuera de plus de 100 millions.
Vous voyez où EST la problématique car pour nos élites nous devons obéir à un devoir d'humanité et de solidarité avec eux.


Si nous voulons VRAIMENT aborder le problème, c'est à NOS responsables politico-médiatiques qu'il faut s'en prendre et mettre en place un pouvoir FORT, des institutions fortes, obéissantes à des règles exceptionnelles et effectives dont la « remigration » ne serait qu'un aspect.

Francis-claude Neri

23 O1 18