Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le grand remplacement - Page 5

  • Qui dirige le monde

    Le monde actuel est gouverné par de puissantes organisations qui servent toutes le même objectif : imposer un ordre basé sur un système libéral aux profits de quelques-uns. Elles s'appuient sur des structures dont le but est d'établir le pouvoir des classes dirigeantes sur les classes moyennes et populaires.

    Parmi ces structures, le fonctionnement de l'économie, dominée essentiellement par la finance, a un rôle prépondérant, renforcé par des facteurs psychologiques comme la peur et l'insécurité. Viennent ensuite l'idéologie - à travers les médias, l'information et le marketing - et enfin la fonction répressive sous différentes formes...

    Nous pourrions penser que diriger le monde est affaire de régulation et de contrôle, qu’il suffirait de poser des thermostats sur chacun des systèmes concernés qui interagissent les uns sur les autres et d’intervenir lorsque l’alarme se déclenche sur l’une des problématiques (sur Cygne Noir nous en avons identifié 7).

    A mon sens celle qui devient extrêmement dangereuse (avec la problématique « migratoire ») c’est la surpopulation.
    Vous parliez de l’Inde et de quelques indiens faisant partie de ces « puissants », que le balancier se tourne vers l’Asie, mais l’Inde, comme d’ailleurs bien des pays asiatiques et africains, est à l’agonie.
    Les personnes que vous citez ne sont plus des « indiens » ; ils sont TOUS de ces « organisations » citées ci-dessus.

    Nous avons perdu la partie (du contrôle global) et nous dirigeons à toute vitesse vers l’affrontement et l’effondrement global.
    Actuellement la seule réponse possible c’est le retrait sur le LOCAL, les solidarités familiales, l’entraide et les solutions de proximité quelles que soient les « problématiques » rencontrées.

    Se préparer à la « crise » qui vient va demander du courage, de la détermination de la volonté pour la recréation d’un lien social solide et durable sans se réfugier dans l’isolement communautariste. Il va falloir ENSEMBLE chercher des solutions de continuité.
    Ce pourrait être de NOTRE objectif Nicole …Qu’en pensez-vous ?

    Francis Claude NERI

    26 11 22      

  • Guerre civile ?

    A moyen terme, la victoire du Rassemblement National et des Nupes au dernier scrutin devrait déclencher deux "évènements" majeurs non maîtrisables dans la société française : la lutte des classes et la lutte raciale
     
    Bref la lutte "électoraliste" ayant échouée, devons nous préparer à la guerre civile ?
     
    Notons également que partout où les islamistes atteignent une masse critique minimale avec des effectifs équivalent à 4 ou 5 % de militants, ils exercent une influence qui dépasse de beaucoup le poids de leur représentation et peut aller jusqu'à conditionner la vie d'un pays.
    Il existe donc une "dynamique" islamiste
    C'est à dire que la vigueur de l'action leur confère une productivité politique et combattante supérieure à leur importance numérique

    Il faudrait en tenir compte.
    FCN

  • Le « Zemmour allemand ». Le connaissez-vous ?

    Éric Zemmour et moi nous ressemblons sur un point : nous avons tous deux la capacité d’appliquer les lois des mathématiques (par le biais des statistiques par exemple) à des questions de vie pratique : si les Français, comme les Allemands, voient leur population diminuer en raison de leur faible taux de natalité, et que les immigrés, essentiellement issus de la sphère culturelle islamique, continuent d’affluer et ont des taux de natalité nettement plus élevés, c’est parce que le « grand remplacement » a bel et bien commencé.

    En France, comme en Allemagne, il progresse à grands pas chaque année : objectivement, on ne peut que le constater à travers les statistiques des décès, des naissances et des nouvelles arrivées de migrants. Ceux qui ne peuvent pas nier ces faits évidents, mais ne veulent pas non plus les admettre ont souvent recours à l’insulte et à la diffamation à l’encontre de ceux qui mettent en garde contre les conséquences qui résultent de ces faits.

    C’est pourquoi on critique Zemmour en France, et moi-même en Allemagne."

     Thilo Sarrazin

    Thilo Sarrazin est un homme politique, économiste et banquier allemand. Il était membre du directoire de la Deutsche Bundesbank depuis le 1ᵉʳ mai 2009, poste qu'il a quitté le 1ᵉʳ octobre 2010 à la suite de la polémique déclenchée par la parution d'un ouvrage critique sur l'immigration musulmane.

    Un homme d'avenir. Il diverge de Z sur des questions économiques ; mais ils vont se rapprocher du fait que l'Allemagne rentre dans une crise économique et existentielle très forte.

    Je recommande son livre : l'Allemagne disparaît !
    Un des plus gros succès récents de librairie en Allemagne. La traduction française est excellente !
    Un exemple :
    "Des millions de personnes aptes à travailler, âgées de trente, quarante ou cinquante ans vivent et continueront à vivre aux crochets de l’État pour trente à cinquante années supplémentaires tandis que leurs capacités s'étioleront peu à peu et que leur socialisation ira dans la mauvaise direction.
    Ils auront des enfants- et nettement plus que la moyenne de la population-, ils leur transmettront leur attitude à l'égard de l'existence, et les éduqueront pour en faire les bénéficiaires des minima sociaux de l'avenir".

    FCN

    15/08/22