Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2018

Partis et appareils politiques

Il n'y a aucun consensus démocratique au sein des paris …il faut avoir les doigts sur la couture du pantalon et obéir aux ordres... dans tous les partis ....il y a combien de temps que nous ne voyons plus un délégué département élu par les adhérents locaux ...la réalité c'est que les partis ont fait leur temps ...place à la démocratie directe des GJ !

Pour rompre avec les partis et leurs appareils nous avons BESOIN de promouvoir la vision d'un futur OUVERT en rupture avec la conception passée selon laquelle NOTRE futur serait déterminé par le prolongement des tendances passées et encore actuelles.
Nous devons choisir pour un processus PARTAGE de choix et de construction de l'avenir mais pour cela nous devons SORTIR de l'enfermement des partis et de leurs appareils ...

Il faut être aveugle pour ne pas VOIR que les perspectives nationales et sectorielles sont dans l’impasse faute d'une vision complexe et d'une articulation entre les différents systèmes (et non pas partis) constituants...c'est vers eux qu'il faut mettre en œuvre ...le processus GJ !

"Nos élites, politiques et médiatiques, ont dépassé depuis longtemps le seuil critique de l'incompétence individuelle et collective, alliée à une arrogance et une morgue sans limite qui les rendent aveugles à la situation réelle de la France, situation qu'ils ont créée de leurs mains et dont ils portent l'entière responsabilité".

Ils ont atteint leur niveau d'incompétence...et leur retour en arrière est impensable Le balayage de ces incompétents et de ces vendus à l'islam ainsi qu'à l'oligarchie mondialiste est une nécessité vitale qu’il ne faut pas différer plus longtemps !

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/
22 11 18

GJ Extension de la lutte

A présent "ON" aborde la problématique par la bonne entrée et dans la continuité.
Continuer la lutte …pourquoi, pour qui et comment ?

1) Remettre en question l'affectation des recettes perçues

2) Réduire drastiquement les dépenses sociales qui ne sont pas dirigées vers "les Français d'abord"

3) Réduire considérablement le train de vie de l'Etat

4) Étendre le domaine de la lutte aux autres problématiques car TOUT est lié : l'UE, la puissance des métropoles dressées contre le péri-urbain, l'immigration, l'islamisation, la mondialisation économique et financière hors de contrôle et de régulation.


Bref c'est le moment de choisir le chemin actuellement le moins fréquenté ...les gilets jaunes l'ont ouvert; aidons les à avancer et à le consolider; c'est une question de vie ou de mort de NOTRE civilisation.

Continuer la lutte …pourquoi, pour qui et comment ?

Francis-claude Neri
21 11 18

12/11/2018

17 / 11 ESSENCE ISLAM MIGRATION

17 / 11 ESSENCE ISLAM MIGRATION

Le 17 novembre NOUS les résistants de la première heure, les travailleurs, les retraités et les jeunes NOUS seront dans la rue !

Le déclencheur de l’action c’est la hausse du prix de l’essence. Mais le prix du baril est le même qu’en 2007 nous devrions le payer 1,04 euro le litre…et c’est déjà TROP !
Les taxes représentent 60 % du prix des carburants et CE gouvernement VEUT augmenter ces taxes en nous disant qu’il va protéger l’écologie !
                                                               MENSONGE

Sur les 37,7 milliards que rapporte la TICPE, seuls 7,2 milliards sont consacrés aux énergies renouvelables

                                    A QUOI ET A QUI VA SERVIR CET ARGENT ?

Aux 5 millions de Français vivant avec moins de 700 euros par mois ?

Aux retraités  que Macron ponctionne ?
A rembourser la dette sous laquelle croule la France (2 300 milliards d’euros) ?

                                                          NE RÊVONS PAS !

Outre à engraisser nos « Zélites » politico-médiatiques et celles de L’UE, il servira à accueillir, nourrir, loger des milliers de clandestins qu’ils font venir pour nous remplacer.
Il servira à financer la construction et l’entretien des mosquées, des écoles coraniques et les salaires des imans après la révision de la loi de 1905 sur la laïcité !

L ‘immigration nous coutait déjà 65 milliards d’euros en 2011…aujourd’hui, un mineur isolé nous coute 50 000 euros par an !
QUI alors ne ferait pas la relation de l’augmentation du prix de l’essence, du gaz, de l’électricité, des soins, des péages d’autoroutes et des amendes …avec l’arrivée massive de migrants  afin de financer le prix de ce gouffre sans fond ?

 

 A diffuser sans paternité Vous pouvez en tirer deux exemplaires sur une page 21 x 27 ...à vos boites aux lettres et ballets d'essuie glace !