Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2015

Départementales et ancrage

Soyons concrets ET objectifs.

Avec des troupes disparates, inexpérimentés, avec certains et certaines opportunistes qui viennent au FN uniquement pour se faire une place, ou ramasser un peu d’oseille, le succés EST immense.
Alors on reste cohérent et on pense à concrétiser sur le terrain où il faudra s'organiser pour bétonner l'avenir avec des gens plus "solides" dans certaines régions ! Par exemple en Alsace le FN fait un carton ...sauf à Strasbourg et c'est ce qui pose QUESTIONS !
Par endroit c'est simplement des questions de personnes parachutées ou pas, qui veulent ou pas labourer un terrain et l’ensemencer, travailler sur la durée !

Tirons rapidement les leçons de ce scrutin.

Le Front National progresse, nous y adhérons et Marine Le PEN correspond au portait que nous nous faisons du futur Président de la France. Compétence, énergie, valeurs… et nous sommes  d’accord pour que nous lui en accordions le statut.

Mais nous ne sommes pas des « groupies » et nous nous battons avant tout pour un projet. Celui de Marine nous convient et nous y  adhérons, mais un projet il faut le porter à plusieurs.

Encore une fois je le dis Marine ne peut tout. Et nous ne gagnerons pas uniquement sur son image. NOUS avons un gros travail pour structurer, organiser, animer, former, dans nos villes, nos départements, nos régions.
Dans le cas contraire si NOUS ne nous prenons pas en main et ne nous donnons pas, localement, des moyens, matériels et humains nous risquons l’échec en 17 !
 
L’organisation c'est 50 % du travail de fait et l'animation c'est un ensemble d'objectifs et de moyens.
Je crois aussi que « face de bouc » ou autres réseaux sociaux peuvent nous y aider car je constate que certains problèmes se retrouvent dans pas mal d'endroits.
 

Il faut peut-être se demander COMMENT améliorer et sécuriser la communication entre nous.

Francis NERI

30 03 15

Commentaires

Cher Francis,
Nous sommes, nous ici en Dordogne, pleinement conscient de ce problème crucial, dont dépend l'épanouissement du F.N dans notre département.
Nous nous employons activement à combler cette lacune qui est assurément une évidence que nous ne pouvons plus laisser comme obstacle au développement du mouvement.
Je serai en mesure de t'en entretenir d'avantage dans quelques jours.

Amitiés Claude .

Écrit par : Allard Claude | 30/03/2015

Merci Claude,
Je crois que nous avons tout intérêt à nous entraider à faire remonter les difficultés au national, car effectivement comme le répète Eric Zemmour, Marine ne dispose toujours pas d'une machine efficace pour gagner au second tour
Bien à toi !

Écrit par : goshein | 31/03/2015

Claude ,c'est lent bien sur mais dans le canton sud de la Dordogne ca bouge bien sur 148 votants notre petite commune arrive a 51 fn la ou il a quelques annees nous etions entre 7 et 11,l'idee fait son chemin ,sur Bergerac ,Robert Dubois fait du bon boulot,des bastions ps résistent comme Lalinde,Il faut dire que certains binomes n'etaient pas des gens connus,pourtant il suffit de regarder la gestion des villes gagnees par le FN ou maintenant 75%des habitants approuvent,amities a vous Claude

Écrit par : raymond | 19/04/2015

Les commentaires sont fermés.