Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2013

Notre ami Gérard Brazon dit :

"Les voilées sont partout! Dans les vide-greniers, dans la rue, dans les magasins. Nous savons que le voile est une arme d'occupation du terrain civil. La visibilité de l'islam est exigée. Les femmes sont les premières troupes de cette visibilité. Apparaît maintenant les hommes habillés en terre d'islam, parfois avec la coiffe afghane ou à la Arafat. 

Peu à peu, et c'est le but, les français s'habituent à ces voiles et autres habits venues d'une autre culture! Ils se disent que cela ne les concernent pas et ils se trompent gravement."

§

Bien dit Gérard ! Et le constat est juste, comme l'analyse de la situation. Mais le constat une fois fait, l’analyse « synthétisée », que faisons NOUS concrètement pour faire en sorte de "contrer" cette "visibilité stratégique" qui visiblement fait l’affaire de nos élus de droite comme de gauche ?

Je n'ai vu personne arracher un niquab dans la rue, jeter de "l'essence" sur un voile et "faire semblant" d'y mettre le feu. Je ne vois pas rétrécir la file d'attente de ceux, bien Gaulois, qui se jettent sur les "kébabs" ou font encore et toujours leurs courses chez « l’arabe du coin ».

Je ne vois « personne » se rassembler pour faire échec à une « agression », commise par des « djeunes » de la « cité » voisine, dans un bus, un train ou tout simplement dans la rue.

Bref nous sommes là à « gloser », commenter et attendre le père Noël ou quelqu’un de sa famille qui veuille bien faire le sale travail à notre place, comme l’a fait Dominique Venner en attentant à sa vie pour ne pas le faire à d’autres.

Il ne faut pas rêver mes ami (e)s …Fini de rire charmant (e)s bobos et idiots utiles des beaux quartiers…et d’ailleurs,  « les loups sont entrés dans Paris ». Alors si vous voulez sauver ce qu’il vous reste de peau … de position sociale ou d’avantages sociaux, votez systématiquement pour Marine et ses représentants, même si vous ne les trouvez pas suffisamment distingués pour vous.

Et vous les élus actuels, dépêchez vous de retourner votre veste aux municipales et aux Européennes, car nous vous avons repéré(e)s et si avec vos complices journalistes aux ordres, penseurs mal pensants, politiciens en quête de places et de  pouvoir, enseignants gauchistes et autres malfaisants n’avez toujours pas compris, nous ferons en sorte de vous le faire payer le moment venu car seule Marine peut encore empécher le bain de sang qui se prépare.

Pensez à ce que disait Poniatowski, l’ex ministre de l’intérieur de "Valérie le destin mauvais de la France"  « L’histoire a peu ou pas de sens, une poignée d’hommes peut la déterminer…pourvu qu’ils le veuillent "

Nous le voulons ! Nous sommes et nous serons toujours plus nombreux !

Levez vous amis résistants notre heure est arrivée !

Francis NERI