Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2012

Osez Marine Le Pen !

Pas de danger La Gauloise, disais-je à une amie qui craignait en cas de victoire de Marine que les traîtres et les vendus prennent NOTRE argent et s’en aillent ailleurs! Nous n'avons pas l'intention de nous laisser faire. Ceux qui depuis 40 ans nous préparent ce sale coup ne s'en tireront pas comme çà ...nous irons les chercher par la .... des ......

Ayons simplement le courage de nos opinions, arrêtons de tergiverser. Osons la "Reconquista" la résistance ne suffit plus. Commençons par voter massivement pour Marine Le Pen. Posons cet acte majeur et responsable, le reste viendra avec !  

Ce qu'il nous faut bien comprendre, c'est que ceux dont NOUS parlons n'ont pas besoin de s'expatrier. Pour eux, et c'est le critère essentiel de la mondialisation, ils sont partout chez eux...partout où la puissance de l'argent et la nature du pouvoir mondialiste leur tient lieu de nation et de patrie. Il n'en est pas de même pour nous qui ne pouvons faire autrement que de travailler et vivre au pays ...y compris dans nos HLM ...bref nous ne pouvons fuir ...alors puisque nous avons le dos au mur ...battons nous et ne faisons pas de cadeau !

Votons massivement Marine Le Pen car c'est en elle seule que nous reste un espoir. Les deux autres nous racontent des histoires depuis trop longtemps...donc nous n'avons rien à perdre, mais tout à gagner. Le changement c'est Marine et personne d'autre !   

Je disais aussi, à notre ami Gérard Brazon, qu’il avait bien fait de ne pas se positionner trop tôt pour Marine.  Ainsi il a fait un lent mais efficace travail d'influence ...impossible à faire en la présence de Jean Marie dit-il …Peu à peu cette influence a joué ...il a persuadé et convaincu des méfaits de la politique UMPS, de la mondialisation, de l'islamisation de la France etc... Le résultat, et je l'ai bien vu sur mon blog et sur mes listes car j'ai usé de la même "influence", le résultat disais-je, c'est qu'il a convaincu des milliers de personnes abusées et trahies qu'il fallait OSER Marine !

D’autres, comme Philippe, s’égarent encore et nous envoient les écrits de ceux qui comme en 1789 tentent de conserver leurs privilèges à l’exemple de D’Ormesson.

D’Ormesson sème le trouble et tente tout simplement de sauver son camp …le camp qui depuis 40 ans nous mène en bateau version Titanic …Il est temps maintenant de réagir…40 ans c'est beaucoup, c'est trop. Mon fils ainé a vu le jour en 1968. Donc pour moi une année merveilleuse et maudite à la fois. Et puis il y eut 1973 et les multiples trahisons de VGE…Je ne parle pas des années Mitterrand, car 1981 est à la fois cette année terrible ou il est venu au pouvoir par la faute de VGE et Chirac et en même temps la naissance de mon fils cadet.  

Le reste c'est vraiment le grand n'importe quoi avec Chirac qui n'a rien fait, comme les autres, pour régler le problème de l'immigration et encore moins celui de la dette.

J'ai cru en Sarkozy la dernière fois, je lui ai même dédicacé et adressé un bouquin …qu'il n'a pas lu …il aurait du çà lui aurait évité bien des "erreurs" probablement volontaires !

Mon cher Philippe, D'Ormesson est bien gentil, mais il n'est pas de notre camp, de notre tribu, de notre groupe, de nos intérêts, de nos passions, remords, regrets, espoirs etc.…il est un adversaire. Un de ceux qui grâce à la mondialisation, à la caste de ceux qui ont l'argent et le pouvoir,  peut se retirer "ailleurs" si çà tourne mal.

Pas moi, pas toi, pas nous…nous sommes piégés, nous devons travailler et vivre au pays, un pays que nous aimons et ne voulons pas quitter, un pays dont D'Ormesson, ses amis banquiers et spéculateurs se moquent comme de l'an 40…c'est le cas de le dire !

Alors mon cher Philippe « laisse béton » D'Ormesson, et Nicolas Sarkozy qui n'est que l'autre face de Hollande, et appelle à voter Marine Le Pen, crois moi c'est de NOTRE intérêt…pas de celui D'Ormesson avec qui nous ne mangeons pas le même caviar et ne partageons pas les mêmes concepts élitiques.

Allons voter … « On est chez nous ! »

Francis NERI

20 04 2012

http://semanticien.blogspirit.com