Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2010

Responsables et coupables

Pardonnez moi si je vous ai délaissé(e)s ces derniers temps. Je suis allé faire un grand tour au Moyen Orient: Israêl, Palestine, Jordanie, Egypte...pas du tout ce que nous racontent les médias et de très loin. J'y reviendrai !

Le 18 décembre je suis à Paris avec Résistance Républicaine pour écouter ceux qui en Europe s'inquiètent de son islamisation.

Je vous dirai ce que j'en aurai compris et de ce qui sera décidé. 

Pour moi, la problématique posée par l’Islam,  ce n’est pas les hommes, c’est le dogme comme l’étaient la doctrine bolchevique et hitlérienne dont il faut se souvenir qu’elles ont les mêmes racines à gauche, c’est à dire une idéologie totalitaire prônant un « homme nouveau ».

C’est donc le dogme, les mythes, les doctrines, les pratiques tragiques, barbares et obscurantistes de l’islam qu’il faut dénoncer et combattre.

Suffit-il pour cela d’être résistant, républicain, démocrate et laïque et de vouloir bouter la Sharia loin de nos frontières ?

Certainement pas, car ce serait oublier que l’islamisation du monde n’est qu’une conséquence, une singularité, un anachronisme historique et barbare qui s’est développée grâce à la complicité des dirigeants du monde et à la passivité des occidentaux ayant perdu le « désir » d’exister en tant que peuple, le désir de préserver leur pays et leur culture. Ils préfèrent perdurer en tant que consommateurs soumis à la loi du « marché », eux même devenus « hommes marchandises », producteurs et consommateurs dociles.

Nos politiques sont à présent à la solde du gouvernement mondial, et l’Islam barbare n’avance pas tout seul, nos élites politiques, économiques et sociales, depuis longtemps, leur ont ouvert les portes.

Un néo libéralisme prédateur que nos gouvernements ont renoncé à réguler et à contrôler, s’est associé à un islam qui lui assure le contrôle social par la Sharia sur des foules musulmanes dociles.

Pensant avoir perdu le contrôle des masses occidentales en raison de la révolte gauchisante des années 70, les élites mondiales ont accélérés le processus de mondialisation  et elles en sont les principales bénéficiaires.

L’explosion démographique des pays pauvres qui leur ont procuré une main d’oeuvre docile et de plus en plus paupérisée est maintenant utilisée comme une arme par les islamistes.

La souffrance des peuples occidentaux et orientaux, provoquée par la mondialisation entraîne des conflits entre droit et démocratie, entre peuple et élites.

Le peuple occidental, est éduqué, socialisé, et encore relativement bien informé. Les Européens en particulier, en raison d’une importante immigration musulmane, sont à même de constater, de plus en plus, qu’il y a une complicité évidente entre l’élite mondialisée et l’islamisme.

Une élite mondialisée, y compris musulmane, qui survit grâce au développement du complexe militaro industriel qui assure à lui seul entre 30 et 40 % de l’économie mondiale.

Une élite qui n’a absolument aucun intérêt à promouvoir la paix entre les peuples, la réconciliation des idéologies, des cultures et des cultes !

La mondialisation sauvage et l’islamisation du monde sont bien, si non volontairement, du moins objectivement, les deux faces de la même pièce

Il ne s’agit donc pas simplement d’entrer en résistance contre l’invasion de l’idéologie islamiste et de la combattre, il faut aussi s’affranchir des pouvoirs, résister à l’aliénation des consciences, aux multiples manipulateurs qui nous gouvernent, nous informent, gèrent l’économie et la finance mondiale.

La politique, l’économie, l’information : trois pouvoirs qu’il nous faut reprendre en main.

Pour conclure provisoirement cette rubrique, je citerai une prise de position éclairante d’Eric Zemour :

« L’alliance est effective entre les patrons qui veulent de la main d’œuvre moins chère, et surtout au delà de la main d’œuvre moins chère, qui veulent peser, et qui réussissent grâce à l’immigration à peser sur les salaires des ouvriers locaux qu'ils soient Français ou étrangers réguliers d’ailleurs, et les gauchistes bien pensants, droits de l’hommiste qui sont les alliés, « idiots utiles » qui poussent à la régularisation massive et à l’abandon des frontières. Ces deux là sont des alliés objectifs depuis trente ans. »

Alors résumons ! Des patrons apprentis sorciers, des islamistes qui tirent profit de la situation pour implanter leur idéologie de mort, des gens de gauche irresponsables qui jouent le jeu des deux autres.

Comment arrêter le « massacre » ?

Francis NERI

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} -->

Commentaires

La collusion entre Roustons Républicain et Ingrid Maldonner Taupin est troublante. Je n'ose penser qu'il s'agisse de la même personne, bien qu'ils semblent tous les deux profondément troublés par la même "idéologie" politico religieuse.
Je crois un peu connaître Ingrid. Une amie d'enfance de mon épouse qui a eu une existence difficile, victime probablement de ses illusions et, la dernière en date fut celle de cet "Ali" dont elle parle et qui l'a, selon elle, effroyablement trompée et abusée avant de s'en retourner dans son pays.
Ces enfants ont été terriblement perturbés psychologiquement par un premier mariage avec un pasteur "fanatique" et tout deux "incapables" sont à sa charge et à la nôtre. Bien sur c'est encore Ingrid qui l'affirme
Je comprend donc sa rancœur, sa détresse, son impuissance et même sa haine envers la société. Mais sommes nous responsables de ses erreurs de choix personnels ?
Je reçois nombre de mails privés insultants envers elle et Roustons républicains auxquels je ne répondrait pas et ne transmettrai pas, car nous ne devons pas nous laisser aller à répondre sur le même ton à ces provocations. Et je remercie ces amis de ne pas s'être exprimés sur ce blog à leur sujet, ainsi que je leur ai demandé.
Non, ne faisons pas l'amalgame entre Musulmans et islamistes, gardons nous en bien. Et tachons d'éclairer ceux qui le font, y compris nos amis musulmans.
Par contre, démontrons à quel point l'islam est une religion de paix, d'amour et de tolérance. Constatons avec eux que certains "jeunes" des cités sont des pauvres agneaux sans défense, victimes des odieux capitalistes, colonialistes, esclavagistes, racistes et...j'allais oublié, NAZIS !
Bien à vous

Écrit par : Francis NERI | 14/12/2010

A Ingrid : Votre vie privée c'est vous qui avez commencé à l'étaler. Alors s'il vous plait un peu de retenue. Et si je vous ai supprimé certains de vos commentaires c'est justement parce qu'ils étaient injurieux et qu'ils concernaient ma vie privée et la votre (je les ai conservés). En plus c'est une obligation imposée par les gestionnaire du blog : je suis responsable de vos propos. Toujours pour ce qui concerne votre vie privée et par conséquent un peu la mienne, puisque mon épouse à eu le malheur de vous "retrouver" Ce n'est tout de même pas moi qui ait parlé d'un certain Ali !
Vous auriez du dés le départ vous distancier un peu de nos rapports "personnels"
Pour ma part, je constate qu'il ne sert à rien d'argumenter avec vous alors s'il vous plait de me poursuivre pour diffamation, libre à vous, mais assurez vous bien que vous en tirerez bénéfice. On sait parfois comment commence un procès, mais jamais comment il se termine.
Inutile de répondre car je supprimerai systématiquement vos écrits s'ils continuent à manifester nettement d'une incompréhensible haine privée envers moi, haine dont j'ai peine à trouver l'origine, n'ayant jamais eu envers vous la moindre attitude négative, bien au contraire.
Nous avons des concepts différents de l'existence, des représentations différentes, des comportements différents, des attitudes mentales plus ou moins figées (vous n'êtes pas jeune non plus) et je ne crois pas qu'un rapprochement soit possible, donc inutile de vouloir me convaincre de votre "empathie" pour moi. Et croyez moi vous ne convaincrez pas les lecteurs de ce blog.
Vous dites vous même que vous avez la même forme de pensée que "Rouston" un individu qui n'hésite pas à formuler des graves menaces (lisez et constatez, comme vont le faire tous ceux qui le lisent et en tirent des enseignements qui contrarient au combien les thèses "bien pensantes" que vous défendez ) et comme lui vous dites ce que votre esprit formaté en sens unique (et je ne dirai pas lequel pour ne pas vous faire de la peine) vous pousse à dire.
Enfin je constate que vos certitudes sont telles que vous ne lisez même pas ce que j'écris et que vous suivez tout simplement VOTRE schéma mental: "Si tu étais objectif, tu dénoncerais les traders qui ont mis à sac bien des pays en jouant avec de l’argent virtuel. Ce qui est parfaitement immoral, par rapport à la valeur travail."
Vous m'avez très mal lu ou pas du tout ou alors vous avez fait un copier coller de la prose de vos "amis" islamistes : " La souffrance des peuples occidentaux et orientaux, provoquée par la mondialisation entraîne des conflits entre droit et démocratie, entre peuple et élites"....lisez la suite cela pourra peut être vous éclairez et si il vous reste encore un peu d'énergie émotionnelle, de connaissance intuitive et de raison, tachez d'analyser un peu avec QUI vous faites une alliance objective et vers QUOI cette alliance vous entraînera.

A Rouston: Ne croyez pas que vos menaces nous intimident, je crois que vous sentez venir la fin, votre fin. J'ai lu certains articles de vos amis intégristes musulmans et croyez moi, même en Algérie ou au Maroc, vos discours de haine perdent de leur influence néfaste. N'essayez pas de nous entraîner dans cette haine, il n'y a rien de commun entre vous et mes amis musulmans que je respecte (et oui, j'en ai pas mal) C'est des gens comme vous qu'il faut combattre sans hésiter avec la plus extrême vigueur et croyez moi, nous le ferons malgré des personnes comme Ingrid (c'est vous qui dites le mot collaborateur!) qui n'ont pas saisis grand chose du problème qui nous oppose.
Continuez à diffuser votre prose édifiante, elle est très éclairante pour nous.
Encore une petite remarque: vous êtes peut être du Rif marocain, moi a

Écrit par : Francis NERI | 15/12/2010

....moi à votre place je me méfierai par exemple des Kabyles Algériens et de leurs homologues marocains.

Écrit par : Francis NERI | 15/12/2010

A Lerifain et l'Ingrid !
La peur change de camp à ce que je vois ! Je ne vais pas me plaindre, moi vos propos et vos menaces me font rire à gorge déployée.
Les temps sont venus Monsieur l’extrémiste musulman. Cachez vous bien car vous aller devoir rendre des comptes. Oui mes amis musulmans modérés lisent mes propos, Ils ont fait, au Maroc, un bel accueil à mon livre "les chemins de l'avenir" que ,bien évidemment ni vous ni cette islamo- gauchiste d'Ingrid n'avez lu.
Alors arrêtez tous les deux de "cracher dans la soupe" qui vous a élevée(s) et nourri (e)s, sinon, nous allons vous enlever la gamelle. Et pour ce qui concerne Ingrid et ces deux enfants qui sont totalement à notre charge, nous allons leur rappeler à qui ils doivent leur pain quotidien. Cette personne n'a jamais travaillé de sa vie et, ses enfants sont nourris par la Catoreb, c'est à dire NOTRE argent.
Et elle, leur mère, se permet de donner des leçons.
Ecoutez tous les deux vous me dégoûtez ! La France est trop bonne pour des individus comme vous !

Écrit par : Francis NERI | 16/12/2010

Et bien nous nous préparons à vous mettre au pas, si vous n'avez pas changé de bord entre temps et croyez moi vous devrez faire vite, nous commençons à perdre patience. Oui ces assises furent exceptionnelles et j'aurai le plaisir de vous en faire partager les moment les plus captivants. Par exemple l'intervention d'OSCAR. Vous allez aimer ! Quand à mes amis marocains et musulmans, voyez vous, ils m'attendent et croyez moi, je ne suis pas comme vous indésirable dans ce pays. Si, je vous assure, les gens comme vous n'y sont pas les bienvenus
Une petite confidence tout de même ! Je ne suis pas le seul à m'y rendre, nous sommes plusieurs millions, et je crains fort que le roi du Maroc ...que Dieu le garde, préfère 1000 (c'est le nombre de visiteurs aux assises) 1000 fois disais-je ma présence à la vôtre.
Ah encore une chose : restez correct et vous ne serez pas supprimé de parole sur ce blog

Écrit par : Francis NERI | 20/12/2010

Les commentaires sont fermés.