Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2011

La Martine de Lille : L’acharnement

La Martine de Lille sera-t-elle premier Ministre de François Hollande ?

Un ami, proche de Monsieur Brochen, me disait après avoir prit connaissance du jugement : "Bref si chacun avait assez de retenue et de coeur pour ne pas en remettre une louche et éviter un appel stupide et inutile, cela comblerait mes voeux. "

Je partage cet avis : dans ce cas, un appel est stupide et inutile…pour moi qui m’apprêtais à payer l’euro symbolique, les dépens et d’autres choses encore et reprendre ensuite le train-train quotidien du retraité de base.

Et bien non ! Pas pour Martine qui s’acharne et fait appel, mais je n’irai pas jusqu’à prétendre qu’elle est stupide et inutile …pour la France

Je crois comprendre ses raisons. Il semblerait, je dis bien il semblerait, car ce ne sont peut être que des « rumeurs », que les tractations soient intenses au PS.  Chacun et chacune chercherait une          « bonne place » dans le futur gouvernement de gauche derrière François.

Martine aurait demandé à être premier ministre et le sieur Hollande, qui apparemment ne la porte pas dans son cœur, lui aurait dit en substance : « Débarasses toi d'abord de tes casseroles. Fait appel et gagne ton procès contre le « Blogueur Strasbourgeois ».

Et voilà notre Martine nationale qui repart au combat. Peut être n’espère t-elle pas vraiment gagner à terme. Tout au plus « donner du temps au temps » le temps que François ait raison de Nicolas et qu’elle-même décroche enfin le saint graal… la place de Monsieur Fillion. Elle y a droit en dédommagement de ses efforts au sein du parti…qu’on se le dise !

Je serai donc devenu un enjeu de « politique politicienne ». L’homme à abattre coûte que coûte. Mon Dieu j’en tremble ! Je suppose qu’on ne me ménagera pas et je commence à numéroter mes abattis.

Pour ma part, malgré mon indignation et mon mépris pour ces basses manœuvres de « pouvoir » je reste serein et je suis prêt à me défendre dans l’honneur et la dignité. Une nouvelle fois je fais confiance en la justice de mon pays et aux nombreux amis qui me soutiendront à nouveau dans une épreuve qui va devenir de plus en plus pénible au fur et à mesure qu’approche l’échéance présidentielle.

Je compte sur vous tous et je n’ai, finalement, qu’une question à vous poser : « Voulez vous Martine AUBRY comme premier ministre ? »

Francis NERI

Pour votre information, ci-dessous déclaration d’appel avec mail à Renaud BETTCHER, qui j’espère me défendra à nouveau.              

Bien cher maître,

Les époux Brochen viennent de faire appel. Qu'en pensez vous ? Voulez-vous assurer à nouveau ma défense tout en sachant que je n'ai pas de gros moyens, mais que je ferai le maximum pour vous dédommager ? Bien évidemment je souhaiterais que ce soit vous, mais si vous préférez me conseiller quelqu'un d'autre, je resterai toujours aussi reconnaissant du magnifique travail que vous avez réalisé en première instance.

Francis NERI 

COURS D’APPEL DE PARIS

 

Cour d'appel de Paris Déclaration d'appel n° 11/22190 N°RG: 11/18972

Pôle 2-Chambre 7

Reçue le 24 Octobre 2011 à 17 h 22

Effectuée par la SCP BERNABE CHARDIN CHEVILLER avoués prés la cour d'appel de Paris 

N° de dossier à l'étude : 20111050

A l'encontre du jugement rendu le 17 octobre 2011 (RG n° 11/12059) par le Tribunal de Grande Instance de Paris

AU NOM DE:

Mme Martine AUBRY

née le 08/08/1950 à PARIS (75)

de nationalité française

10 rue de Solférino

75333 PARIS CEDEX

Monsieur Jean-Louis BROCHEN

né le 07/O6/1944 à ROUBAIX (59)

Profession : Avocat

113 avenue Jean Lebas

59100 ROUBAIX

Pour qui domicile est élu en l'étude de la SCP BERNABE CHARDIN CHEVILLER, titulaire d'un office d'avoué près la Cour d'Appel de Paris dont le siège est Avoué à la cour, 22 Rue Bergère  75009 PARIS laquelle se constitue pour le/la/lées, et déclare par la présente interjeter appel de la ou des décision(s) ci-dessus:

A L'ENCONTRE DE :

M. Fancis NERI

12, rue de Milan

67000 Strasbourg

L'appel tend à faire réformer ou annuler par la Cour d'Appel la décision entreprise

RAPPEL DES TEXTES:

Le Greffier  en chef de la Cour d'Appel vous avise de la déclaration d'appel dans l'affaire mentionnée ci-dessus et conformément à l'article 902 du code de procédure civile, vous avise de votre obligation de constituer avoué prés la Cour d'Appel, étant précisé que faute de conclure conformément à l'article 909 du même code dans le délai de deux mois à compter de la notification

de l'appelant, vous vous exposez à ce que vos conclusions soient déclarées d'office irrecevables.

Le 24 octobre 2011

Le Greffier en chef

 

10:23 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

100 coups de bâton en appel, c'est ça ?

Écrit par : Gérard Couvert | 02/11/2011

Quel exemple veulent-ils faire envers un retraité modeste en le traînant à nouveau en justice? Je trouve cela lamentable et incompatible d'une personne qui espère la charge suprême de notre nation ou du moins ministre.

Écrit par : CARILLO Hervé | 02/11/2011

Je devais m'abstenir en 2012, trop blasée par les politiques. J'ai changé d'avis: je vais voter pour celui qui a le plus de chance de battre la gauche (l'actuel locataire de l'Elysée). Martine est trop haineuse à mon sens (j'ai le droit de le penser et de le dire), il faut la faire battre, elle et son camp.

Écrit par : Eléonore | 02/11/2011

La victoire à la Pyrrhus obtenu devant la 17ème chambre du TGI de Paris porte effectivement atteinte à la légitimité de La Martine de Lille es qualité potentielle de première ministrable. Bon rassurons nous, celle qui porte atteinte à la liberté d'expression ne l'est pas encore. Décidément j'avoue avoir du mal à comprendre sa stratégie de communication : cherche-t-elle a faire parler d'elle en créant le buzz et tenter de soulever l'indignation de ses sympathisants contre les vilaines informations diffusées sur le NET (puisque le jugement ne les a pas considérées comme des rumeurs diffamatoires). Il est vrai que les juges ont extrapolé mes propos en considérant comme suggestion (de quoi ???) d'avoir écrit "les préférences sexuelles de Martien Aubry ne nous regardent pas" et ont considéré qu'ils portaient atteinte à sa vie privée, alors même qu'elle se domicilie au siège du PS et ne peut alors prétendre se présenter devant le tribunal à titre privé mais bien au titre de sa fonction de femme publique ! Il y a là une contradiction évidente que la cour européeenne de justice et la cour euréopéenne des droits de l'homme (mais peut-être pas de la femme politqiue Martien Aubry) ont tranché en faveur de la tolérance et de l'acceptation de voir dévoilé en place publique sa vie privée...
Que peut attendre Martien Aubry du prolongement de cette affaire devant des juges de sièges ? Rien de bon pour elle ! Au contraire elle s'enfère dans une stratégie de communication désastreuse qui protera définitivement atteinte à sa crédibilité et sa légitimité. S'attaquer à un petit bloggeur retraité sans le sou, c'est s'attaquer à monsieur tout le monde sur Internet. Certes nous pouvons comprendre qu'elle préfère imposer aux internautes de boire un verre de bière ou de genièvre sur le zinc virtuel et leur interdire les discussions de l'e-comptoir. Veut-elle tester ses capacités de répression de tous ceux qui osent s'opposer à elle ? A moins qu'elle ne révèle sa vraie nature, celle d'une totalitaire dans l'âme qui interdira toute liberté d'expression sur le Net. Elle a tout à perdre dans cet appel et vraiment je ne comprends pas son comportement et sa stratégie de communication tous deux inadaptés. Décidément Madame Brochen, vous êtes fort mal conseillée !
Pas de souci Francis, tu vas t'en sortir, mais cette fois, la Martine ne va pas négliger sa défense : elle va prendre des ténors du barreau et la bataille sera bien plus ardue. Il va te falloir de l'estomac et de bons avocats. Bon courrage.

Écrit par : Bertrand | 02/11/2011

En appel les juges de sièges totalement indépendants tenant compte de la jurisprudence constante ne manqueront pas de statuer :
1. sur l'absence de caractère préalable à la demande de retrait du texte incriminé par les époux Brochen,
2. sur l'incompétence de la 17ème chambre du TGI de Paris
3. sur l'impossibilité d'accuser un bloggeur de rediffuser des informations déjà diffusées par la presse et les média nationaux.

Au delà de ces éléments jurisprudentiels de nature à réviser le jugement de 1ère instance en faveur de Francis, pour débouter en tout point la demande des époux Brochen introduite en première instance, il est intéressant de noter que les époux Brochen ont attendu le dernier jour pour interjeter appel (17 octobre + 8 jours = 25 octobre). Cet appel bien réfléchi correspond à une stratégie de communication précise dont la finalité est d'obtenir un jugement susceptible de lever de tout soupçon la réputation des époux Brochen et surtout de Martine Aubry qui s'imagine déjà à Matignon. Rappelons-lui tout de même qu'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours... D'abord parce que le candidat donné gagnant par tous les sondages six mois avant es Présidentielles en France, a toujours été battu par ses challengers. Ensuite à l'heure où se bousculent les annonces de démissions en cascade des premiers ministres et les prédictions quant au renversement des gouvernants dans les pays de la zone Euro, je doute que François Hollande avec son charisme d'aï puisse paraître comme l'homme providentiel aux yeux des Français même si avec son régime, il a montré l'exemple... Certes les médias et les organismes de sondage essayent bien de formater l'opinion publique en nous faisant un fromage de leurs faux résultats sur les intentions de vote des Français au 1er tour. Mais cette tentative de manipulation de l'opinion par les sondeurs et les média échouera car Hollande ne symbolise pas plus l'esprit de révolte des Français qu'il ne les rassure quant à ses capacités à les sortir de la crise. Et l'aveu du Président de la commission des finances de l'Assemblée qui n'est autre que le député socialiste, Jérôme Cahuzac, au sujet de l'impossibilité de mettre en œuvre le programme du PS, ne risque pas de rassurer les électeurs. Le PS doit revoir sa copie à moins de six mois des élections dans un chaos financier sur fond d'apocalypse de la zone euro, prélude à une récession économique et une crise sociale sans précédents. Les Média ont beau s'évertuer à fabriquer le candidat Hollande, les évènements enterrent jour après jour un peu plus les candidats du système sous les yeux médusés des Français qui découvrent leur incompétence.
Martine est bien trop présomptueuse, tant de l'élection du candidat de son parti que de sa victoire en appel. Et sa décision d'interjeter appel rejaillit maintenant négativement sur le candidat de son parti qui semble soutenir son intolérance en portant ainsi solidairement atteinte à la liberté d'expression. Quelles sont les limites de la vie privée pour une personne publique ? Un personnage public peut-il se permettre tous les excès sans jamais être inquiété et sans que ses excès ne soient déballés aux yeux des électeurs ? Les mensonges ont des courtes pattes et les turpitudes finissent toujours par rattraper leurs auteurs, comme l'a montré l'affaire de DSK y compris jusqu'au Carlton de cette belle ville de... Lille. Et dire qu'il y a quelques mois Martine défendait haut et fort la présomption d'innocence de son champion DSk avec lequel elle avait selon lui, passé un accord (pour être premier ministre ?). Décidément l'actualité a rattrapé la Martine dans ses "accords avec DSK" jusqu'à Lille... Chacun couvre ce qu'il peut. Et dans la tourmente du "tous pourris" où l'affaire Guerini fait suite à celles de DSK, nous comprenons bien pourquoi les responsables socialistes tentent d'inverser l'image de leur parti. En relançant son affaire, La Martine de Lille non seulement ne sert pas sa réputation, mais ne risque-t-elle pas en plus de desservir celle du candidat de son propre parti. Alors doit-on voir dans son acharnement l’ombre d’une vengeance personnelle ou seulement le résultat désastreux de mauvais conseillers en communication de la Martine de Lille ?

Écrit par : Bertrand | 03/11/2011

Les commentaires sont fermés.