Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2013

Expatrié

L'expatriation est devenue un phénomène de masse. Riches comme pauvres, étudiants ou actifs, retraités, traders, créateurs d'entreprises... Ils sont 285 000 à partir chaque année, en quête de perspectives de carrière, d'une augmentation de leur pouvoir d'achat ou de cieux fiscaux plus cléments.

Ce sont «des gens comme vous et moi» qui quittent la France. Ils fuient la politique économique et fiscale suicidaire à l'œuvre depuis plusieurs décennies en France. 
Et souvent, ils ne reviennent pas. Car si l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs, au moins elle y pousse...

Avec la petite sœur de la directive Bolkenstein, une directive Européenne de 1996 qui permet le détachement de salariés en Europe dont les cotisations sociales demeurent celles du pays d’où ils viennent, nos « commissaires européens » ont inventé la délocalisation interne.

Des centaines de milliers de Roumains, Bulgares, Polonais et pourquoi pas, bientôt Ukrainiens viendront travailler dans le bâtiment, l’agriculture dans ce qu’il reste d’industrie et bien entendu dans les services.

On veut vivre et travailler au pays hurlaient tous ceux, CGT en tête qui ont encore une fois voté à gauche.

Les expatriés s’en vont les « salariés détachés » arrivent !

Comment peuvent-ils encore croire en la droite actuelle et en l’Europe sociale et libérale ces électeurs « de droite » qui se croient libres au sein d’une nation libre ?  

Comment les Français de droite peuvent ils encore croire en des individus qui les ont privé de leur non à la constitution Européenne inventée par des traites et des vendus à l’Empire américain comme VGE et Chirac !

Comment peuvent-ils encore espérer un retour de Sarkozy, un homme qui a pensé réaliser tout cela, quel qu’en soit le prix social. 

Comment peuvent-ils encore, ces électeurs de gauche, vouloir concerner au pouvoir un pantin comme Hollande, qui ne fait que suivre la ligne de conduite de ses prédécesseurs ?  

Une seule issue pour que l’herbe repousse en France : Marine le Pen !

Francis NERI

06 12 13


 

Commentaires

Cher monsieur Neri je suis entierement de votre avis ,vous prechez chez un convaicu ,le RBM avec Marine sont les seuls a pouvoir nous sortir de ce "merdier"

Écrit par : raymond | 06/12/2013

D'accord avec vous.J'ajouterai que la gauche pratique la même politique que la droite: taxation et guerres. Et pourtant il y a encore des gens qui se raccrochent à ces concepts de droite et de gauche périmés.C'est l'internationale socialiste qui rejoint le capitalisme.Parlons de parti mondialiste umps c'est bien mieux.

Écrit par : claude04 | 06/12/2013

Les commentaires sont fermés.