Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2014

L’Europe de la triple alliance

La politique UMPS favorise la finance internationale qui prend en main la France, l’Europe et la livre à la triple alliance de la gauche tiers-mondiste-égalitariste, du mondialisme atlantico-militaro-industriel-financier et de l’islam pétrolier-fascisant-intégriste.

On veut encore nous endormir avec un remaniement ! Un remaniement au sein de ce gouvernement d’incapables ne servira à rien. La seule issue c’est la dissolution et la reprise en main de nos libertés à commencer par la liberté financière, économique, sociale, culturelle, du gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple.

Mais nous allons tourner en rond si nous ne réglons pas la question de nos rapports avec l’Europe et nous devons nous mobiliser à l’occasion des Européennes qui vont se dérouler en mai. L’Europe actuelle, c’est l’organisation de la lutte entre les peuples au bénéfice des prédateurs mondialisés. Nous ne voulons plus de cette Europe !

Nous ne sommes pas eurosceptiques nous sommes pour l’Europe des peuples et des nations. L’Europe fédérale, avec un Président élu au suffrage universel était possible.

Nous Français, ne l’avons pas faite. Nos élites en parlent mais ne font qu’en parler depuis au moins 40 longues années. Résultat, nous avons une Europe des marchés et de la finance, le peuple n’y est plus souverain.

La vision « fédérale » de l’Europe à vécue. Les fédéralistes, vous avez eu votre chance. Les boules passent et vous n’avez plus la main.

C’est aux peuples à jouer et ils vont le faire. Le Front National les y aidera !

Commentaires

J'approuve et soutiens entièrement cette analyse qui non seulement, frappée sur le coin du bon sens, est étayée par une cuisante réalité, que toute personne attentive ne peut contredire.

Écrit par : Allard | 01/04/2014

Merci Claude et rassurons nous, il n'y aura pas d'empire américain finalement. Il le voulait, mais il s'est heurté à un monde trop vaste, trop divers, trop dynamique pour accepter la prédominance d'une seul puissance.
Des forces démographiques et n'ayant rien à perdre se lèvent en nombre. Elles sont culturelles et cultuelles, industrielles et monétaires et de plus en plus hostiles. L'avenir ne sera pas Atlantique car l'Amérique n'a plus la force de réguler et de contrôler et ses vassaux non plus.
La Russie, la Chine et encore dans une moindre mesure l'Inde vont faire en sorte que l'Amérique reste une puissance comme les autres et çà nous arrange bien !

Écrit par : goshein | 01/04/2014

Les commentaires sont fermés.