Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2016

Guerre civile ethnique

La guerre civile ethnique, comme un serpenteau de vipère qui brise la coquille de son œuf, n’en est qu’à ses très modestes débuts. « Nous sommes en guerre » aiment à rabâcher certains politiciens et journalistes. Ils entendent par là, après les attentats de janvier et de novembre : en guerre contre Daesh et contre une poignée d’islamistes fanatiques.
Non, c’est bien plus grave ; il s’agit, sur le territoire français, d’un affrontement ethnique qui commence entre populations extra-européennes sous la bannière de l’islam et la nation française.

Les « attentats » et tentatives déjouées ne sont que la partie émergée de l’iceberg.
La responsabilité de cette guerre civile ethnique dont les flammèches sont allumées incombera à une classe politique et intello-médiatique et à un appareil d’État qui, de manière criminelle, ont laissé depuis quarante ans se déverser une immigration invasive de peuplement inassimilable.


Qui sème le vent récolte la tempête.

Guillaume Faye

Commentaires

Cher, très cher Francis,

Coté "privé", c'est toujours avec une certaine joie que je lis vos billets, parce que je vous imagine toujours taquin, le sourire franchouillard aux lèvres ^^

Concernant ce papier, je considère que l'affrontement, s'il a lieu, sera, dans un premier temps, franco-français. Parce que je crains que le désespoir de certains compatriotes, s'oriente en priorité vers nos dirigeants au combien responsables de notre situation quasi-catastrophique. Un acte politique violent et fort plongera le pays dans une grande tension politique.

Quant à l'affrontement ethnique direct, je n'y crois pas dans l'immédiat, pour les raisons suivantes :
- une majorité de la population française sous anesthésie, est partagée entre la terreur et la volonté que rien ne change, dernier refuge de la lâcheté. Ce qui caractérise l'homo Festivus occidental, s'est son incroyable faculté à confondre ses désirs avec l'avenir. Il est doté d'une intelligence raisonnable mais refuse, parfois avec force, de projeter les conséquences de la situation présente dans l'avenir. Pour lui, en résumé, son leitmotiv qui forge sa conviction, c'est "oui, oui, c'est bien beau ta démonstration, mais au bout compte, rien de changera et nous jugulerons le problème ("too big too fail" diraient nos amis anglais)
- une large partie de la population a perdu les vertus de la confrontation, même physique. "il faut abolir toute forme de violence" (que j'ai encore entendu ce jour). Une castration chimique n'en serait être pas plus efficace. Face à un chaos, prévisible, j'ai peur que nous assistions avant tout à une énorme vague de suicides, l'homo Festivus étant dans l'incapacité de gérer, psychologiquement, un tel challenge.
Oui, je sais Francis, je suis un indécrottable pessimiste ^^

Il faut du temps (mais l'avons nous encore ?) pour passer d'un homme "d'avoir" à un homme "d'être".

Olivier

Écrit par : Olivier | 15/01/2016

« La paix et l’abondance engendrent les lâches : la nécessité fut toujours la mère de l’audace. » [William Shakespeare, Cymbeline, III-6]

Écrit par : Olivier | 15/01/2016

....je crains que le désespoir de certains compatriotes, s'oriente en priorité vers nos dirigeants au combien responsables de notre situation quasi-catastrophique. Un acte politique violent et fort plongera le pays dans une grande tension politique.
....Un acte politique violent et fort ...OUI !

Je suis en phase :-) et par ma foi ...une bonne préparation équivaut à 50 % de l'action ...certains prospectivistes détecteurs de signaux faibles et de prévisions auto réalisatrices sont d'accord avec NOUS !
Nous devrions bien nous amuser !

Écrit par : goshein | 16/01/2016

la societe qui nous a pris en charge a fait de beaucoup de nous des poltrons,laches,incapables de souffrir car toujours sous perfs,pessimistes ,oui mais je suis sur qu'un jour si un type sorti de je ne sais ou ,motive notre peuple ,attention certains de nos compatriotes sont au bord de l'explosion ,de la haine,Seulement beaucoup encore ont peur de perdre leur cocon,mais ,un CHEF qui pourrait nous montrer la route et nous redonner a tous la fierte d'etre Francais.

Écrit par : raymond | 08/02/2016

Les commentaires sont fermés.