Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2016

Front National

Il faut tirer les leçons de l’élection de Donald Trump, le Front National en premier. Il y a un an, personne n’aurait parié sur sa personne. Or il l’a emporté malgré tout l’hallali médiatique contre lui.

La « dédiabolisation » du Front National est une erreur monumentale. Elle pouvait se comprendre comme stratégie du pouvoir dans les années 90, pas en 2016. Il ne doit pas aligner sa stratégie sur celle des médias.

Les Français ont réellement ouvert les yeux. Ils savent parfaitement qu’Alain Juppé est laxiste, imbu jusqu’à satiété d’orgueil et qu’il ne fera rien. Ils savent aussi que Nicolas Sarkozy est au service des États-Unis et de la finance et que Les Républicains n’ont aucune conviction. De fait quand un Républicain sort du rang, et nous pensons ici à Jean-Frédéric Poisson,  les Français le plébiscitent aussitôt. Les Français savent parfaitement que les journaux les manipulent.

Ils s’en sont encore rendu compte avec les élections américaines. Ils savent surtout ce qu’ils vivent au quotidien. C’est donc un discours ferme, parfois provocateur, sans langue de bois qu’ils attendent. Ils veulent du Zemmour à la puissance électorale. Ils attendent qu’on fasse tomber les masques.

Michel Lhomme

J’ai lu quelque part, depuis que nous savons que Fillon va gagner, que la meilleure des solutions serait, pour la France bien entendu, Fillon président et Marine premier ministre
:-)


Francis-claude Neri

23 11 16 

25/09/2016

La force de la raison

Oriana Fallaci (La rage et l’orgueil, La force de la raison…deux livres exceptionnels) nous décrit longuement ce qui c'est passé dans les années 70 où les dirigeants Européens ont vendu l'Europe au Qatar, à l'Arabie Saoudite et aux Émirats dans le contrat signé par VGE et Chirac intitulé : "Immigration contre pétrole"

C’est de là qu’est né le sigle : Eurabia !

Un contrat rédigé à l'initiative des USA, ce qui pourtant nous valu l'opprobre d’Israël ....Un pays qui à présent comprend mieux, surtout après les présidences d'Obama, à quel point l'Amérique a jouée un double jeu avec eux.

Il est grand temps que l'Europe et Israël se rejoignent dans leur combat pour reconquérir les territoires perdu par l’Occident sans oublier les territoires culturels et cultuels !

Nous avons une petite chance d’y parvenir avec l’avènement possible de Trump aux USA et de Marine Le Pen en France

Francis-claude Neri
25 09 16

23/02/2016

« J’aime la France je vote F.N. »

Séverine vient de fermer son groupe : « J’aime la France je vote F.N. »

Ce n’est pas une mauvaise idée de « fermer » au moins provisoirement, de ne plus accepter de nouveaux invités et de ne communiquer qu’en interne au groupe, le temps de faire le point sur les tous récents évènements.

Nous avons à faire évoluer le FN en interne et l'inciter à rassembler les souverainistes autour d'un projet commun, ne plus les diviser car nous voulons gagner en 17 et le F.N. ne gagnera pas seul ...je partage à ce sujet les inquiétudes et les propositions de R. Menard.
Et pour nous faire entendre au FN et ailleurs, il va nous falloir être nombreux, décidés et cohérents à la fois dans notre communication et sur le terrain.
Nous sommes tous dans l'attente des résultats de la « réunion au sommet » ... mais je crains fort que nous ne sachions rien des changements possibles s’ils y en a …en particulier de stratégie et de tactique sur l'UE, l'islamisation, l'immigration etc.
Nous ne savons pas d’autre part si la " guerre des chefs " est enfin terminée.

Tout cela n’est pas sérieux et ne présage rien de bon pour l’avenir…le notre !
Et dans ce cas, il va nous falloir "bouger" pour en savoir plus sur l'évolution du "projet" F.N.
Ensuite, prendre des décisions qui devront aller dans le sens ou nous devrons nous structurer, nous organiser pour IMPOSER aux partis, aux associations souverainistes et aux personnalités qui le sont également, ce nécessaire rassemblement, sur un projet et un programme commun, au delà des partis politiques et des intérêts des uns et des autres.
La gauche l’a fait en 1981 et Mitterrand a gagné …pourquoi pas le Peuple de France …qui lui n’est ni à droite, ni à gauche, ni ailleurs mais il « EST » chez lui !

Bref il appartient au peuple de reprendre la main, nous avons un an devant nous pour le faire !
Ne perdons plus de temps, faisons le !

Francis NERI
23 02 16