Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2011

Alsace, laïcité et Islam

En commentaire à une chronioque que vous pouvez trouver sur "La droite Alsacienne" qui parle de mosquées et de laïcité.

Bien à vous 

De quoi parle t'on finalement, de défense de la laïcité ou d'une incontestable islamisation de l'Alsace ? Ceux qui se posent encore des questions devraient faire un tour place Kléber le soir, ou monter dans un tram vers minuit !

Ceux qui subventionnent les mosquées, maires ou conseillers généraux, de droite ou de gauche, du nord ou du sud, ont un point commun : ils soutiennent financièrement des lieux de culte musulmans au mépris de la loi. Avec notre argent.

Le concordat concerne deux religions la juive et la protestante. Y en  a t-il une troisième ? Toute subvention déguisée ou pas pour une mosquée est un déni de droit et ceux qui le font auront des comptes à rendre.

Si les musulmans veulent des mosquées, des minarets et des salles de "sensibilisation" à leur culture, qu'ils paient le terrain et financent la construction intégralement et personne n'y verra d'inconvénients.

Quant à ceux des catholiques, des protestants et des juifs qui compatissent et y voient une occasion de revenir sur la loi de 1905 feraient bien de réfléchir à ce que beaucoup d'Alsaciens aimeraient bien supprimer le concordat.

Tout le monde n'est pas croyant ou pratiquant et je crois même que ceux qui ne le sont pas sont majoritaires, que leur patience est mise à rude épreuve et qu'ils sont fatigués de payer et de risquer une nouvelle "guerre" des religions pour des convictions dont ils se moquent comme de leur première chemise.   

Jean Philippe Maurer est très gentil, trop peut être et il ne brille pas par ses positions tranchées. Il va falloir pourtant qu'il choisisse son camp s’il veut être soutenu aux prochaines législatives.

Croyez moi, il faut faire en sorte que nos élus potentiels aient plus peur de perdre nos suffrages que ceux des musulmans et de leurs affidés.

Quand à Fabienne Keller et Robert Grossmann ils ont fait la preuve de leur dhimitude, de leur manque de courage et de leur mépris pour le peuple Alsacien.

La gauche ... mieux vaut ne pas en parler, je sens monter ma colère rien qu’à observer leurs manœuvres.

Tous ces "politiciens" ont une peur bleue de perdre leur place et ma (foi) quand on a peur a ce point et bien "on" la perd. Certains même dans d’autres temps y ont perdu la tête.

Ils ne savent que tenir des discours d'arrière garde, jeter de la poudre aux yeux, formuler des promesses qui n'engagent que les citoyens crédules.

Ce n'est pas comme cela, et avec eux, que nous ferons face aux défis qui nous sont adressés et qui font se recroqueviller nos politiques, nos économistes, nos intellectuels confortablement installés dans leur fromage.

Ceux qui  n'ont rien à perdre n'ont pas peur et nos envahisseurs n'ont effectivement que leur rage et leur religion moyenâgeuse à nous opposer. Ils pensent que c'est suffisant pour nous promettre à nouveau, et à un jour qu'ils espèrent proche: "la valise ou le cercueil".

Nous devrons commencer par donner un grand coup de balai afin de chasser du pouvoir tous ceux qui s'identifient  à la mondialisation libérale prédatrice, à l'Europe des marchands, à l'Euro qui tue nos entreprises et désespère nos salariés ... après nous nous occuperons des islamistes ...s'ils n'ont pas fuit entre temps

Je me dis que l'histoire a peu ou pas de sens, une poignée d'hommes ...et de femmes, peut la déterminer. Il suffit qu'ils sentent même confusément ce qui flotte dans l'atmosphère d'une époque, savent s'en emparer et répondre courageusement aux aspirations des peuples 

Car ce que l'on sent venir, si l’on n’y porte pas vigoureusement remède, c'est la débâcle de notre civilisation

Alors debout l'Alsace et en avant !

Francis NERI

Résistance Républicaine Alsace