Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2014

Ce que dit le Père Michel VIOT

A qui pouvons nous encore faire croire que le Djihad c’est seulement la lutte contre ses passions ?

L’Etat est il neutre ? Ne joue t’il pas avec une fausse laïcité ?

En jouant une religion contre l’autre, n’a t’il pas écopé du terrorisme et de la radicalisation de l’Islam ?

Ne doit il pas revoir sa vision du fait religieux, le prendre au sérieux et revoir les « modalités d’application » (les pratiques, pas le système) de la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Et Michel VIOT exprime une opinion que je partage, en y associant toutefois le Judaïsme, « On ne règlera le problème qu’à partir du moment où nous aurons re- christianisé le moyen Orient ». Ce qui va parfaitement bien avec le concept de re-migration associé à celui de re-colonisation !

Je dirais donc re-judéochristianisation ! Ce qui sous entend qu’Israël re-pense sérieusement à re-construire le grand Israël.

Pour conclure sur ce thème sensible, Michel VIOT ajoute : « On ne pourra pas traiter l’islam comme on traite le Judaïsme et les différentes sortes de Christianisme pour la raison très simple que l’Islam ne fait pas partie de notre « décor culturel » et c’est ce qui à fait la France c’est pour çà que L’Etat, tout en restant laïque doit s’en préoccuper.

Moi qui ne suis ni Chrétien ni Juif…peut être juste un peu Bouddhiste, çà me va très bien !

Francis NERI

31 10 14