Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2014

Les trois échecs



Les trois échecs essentiels de François Hollande et de son gouvernement d’incapables sont également les trois préoccupations majeures des Français de droite, de gauche et d’ailleurs. 
La sécurité, l’emploi, la baisse de la fiscalité.
La gauche a bien tenté de faire oublier son incurie en prenant le risque de faire diversion sur les sujets sociétaux comme le mariage pour tous, la quenelle de Dieudonné et de Soral et autres GPA/ PMA.
L’UMP est tombée dans le piège et a étalé ses divergences sur le sujet et se divise chaque fois que ces problèmes sont mis sur la table.
Seule Marine Le Pen a eu l’intelligence de traiter par le mépris ces « agitations » en assurant qu’une fois au pouvoir toutes ces « balivernes sociétales de gauche » seront effacées et qu’on n’entendra plus parler d’elles une fois l’Etat repris en main.
Si les Français ont enfin compris que l’UMPS veut, par ses pratiques et son idéologie faire des Français des robots pieds et poings liés à l’internationalisme mondialiste, ils doivent avec lucidité comprendre que seule Marine Le Pen peut les en délivrer. 
Le FN/RBM s’est exprimé fortement sur la famille, en défendant ses valeurs première, en retissant les liens entre Français. 
Dans ces domaines sensibles que sont les questions sociétales, Marine renvoie aux trois pôles de l’éducation : la Famille, l’Ecole, les institutions du temps libre qui devront travailler en cohérence. Le reste c’est de la littérature pour psychosociologues Marxistes Léninistes ou encore Trotskystes.

Francis NERI
05 02 14