Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2014

Les trois échecs



Les trois échecs essentiels de François Hollande et de son gouvernement d’incapables sont également les trois préoccupations majeures des Français de droite, de gauche et d’ailleurs. 
La sécurité, l’emploi, la baisse de la fiscalité.
La gauche a bien tenté de faire oublier son incurie en prenant le risque de faire diversion sur les sujets sociétaux comme le mariage pour tous, la quenelle de Dieudonné et de Soral et autres GPA/ PMA.
L’UMP est tombée dans le piège et a étalé ses divergences sur le sujet et se divise chaque fois que ces problèmes sont mis sur la table.
Seule Marine Le Pen a eu l’intelligence de traiter par le mépris ces « agitations » en assurant qu’une fois au pouvoir toutes ces « balivernes sociétales de gauche » seront effacées et qu’on n’entendra plus parler d’elles une fois l’Etat repris en main.
Si les Français ont enfin compris que l’UMPS veut, par ses pratiques et son idéologie faire des Français des robots pieds et poings liés à l’internationalisme mondialiste, ils doivent avec lucidité comprendre que seule Marine Le Pen peut les en délivrer. 
Le FN/RBM s’est exprimé fortement sur la famille, en défendant ses valeurs première, en retissant les liens entre Français. 
Dans ces domaines sensibles que sont les questions sociétales, Marine renvoie aux trois pôles de l’éducation : la Famille, l’Ecole, les institutions du temps libre qui devront travailler en cohérence. Le reste c’est de la littérature pour psychosociologues Marxistes Léninistes ou encore Trotskystes.

Francis NERI
05 02 14

31/01/2014

La théorie du genre existe.

La lutte contre nos codes sociaux et nos déterminismes pour en implanter d’autres, ceux de nos ennemis afin de masquer leur impuissance ou leur complicité  à lutter contre ceux qui créent nos déficits publics, font monter la dette, créent l’insécurité, et vendent notre pays aux monarchies pétrolières.

Les faits sont têtus ! De « Papa porte une robe » à « Tomboy » Vincent Peillon nous demande clairement de croire avec Simone de Beauvoir et son « bouquin » le 2eme sexe, « qu’on ne nait pas femme, on le devient ». Bref que l’identité sexuelle n’est pas un acquit, elle se construit ! Et à partir du moment où on peut la construire, on peut aussi la déconstruire donc faire d’un homme une femme et vice versa !

Quel est l’objectif finalement sinon celui d’émanciper nos enfants de tous nos codes sociaux, nos identités, nos cultures ? Ces traîtres et ces vendus, et il n’y a pas d’autres mots pour les désigner, mettent notre passé en accusation.

Ils prétendent que nos parents, nos aînés, ceux qui sont morts pour façonner notre histoire avaient tout faux, que nos enfants doivent entrer dans un monde qui n’a rien à lui transmettre.

Leur intention est claire, ils veulent transformer NOTRE société et nous transformer par la même occasion. Ils veulent nous sortir de nos normes, de nos cultures, nous faire abandonner nos identités, et nous faire enter dans un monde relatif, uniforme.

Bref ils veulent faire de nous des objets qui produisent et consomment ! Pour le reste …ils s’en occupent …enfin c’est ce qu’ils disent ! 
Il est grand temps de nous révolter  si nous voulons survivre, car il viendra un moment ou nous ne pourrons même plus servir à produire et consommer et ils n’auront plus besoin de nous !

Francis NERI

31 01 14