Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2010

Le dogme de l’Islam

Aujourd'hui un texte fondateur de notre ami Armand qui vous invite à rejoindre Résistance Républicaine.

Il n'y a plus qu'à !

Francis NERI

Depuis plus de dix ans que je me documente sur la civilisation islamique et le coran, j’affirme qu’il n’existe pas actuellement d’islam modéré. Car le dogme actuel de l’islam toutes tendances confondues est fondamentaliste. Ce dogme fondamentaliste imposé par le calife Jaffar Al MUTAWAKIL en 854 est celui des hanbalites. Il est déterministe et interdit toute interprétation du coran conformément au verset 7 de la sourate 3 qui stipule que « nul autre qu’Allah ne peut interpréter le coran ». Toutes les tentatives de réforme de ce dogme ont échoué. Les gardiens de la « foi islamique » veillent à maintenir ce dogme fondamentaliste en brandissant le danger pour la communauté musulmane de la « fitna » des premiers temps de l’Islam (la discorde et le trouble qui engendre la sédition au sein de la communauté musulmane…). Les rares vrais « réformateurs » de ce dogme moyenâgeux n’ont aucun pouvoir sur sa remise en cause. Les faux réformateurs ne remettent pas en cause le dogme, mais le comportement radical de certains musulmans. En réalité ce ne sont pas les musulmans qui sont mauvais, mais bien le dogme qui impose une lecture fondamentaliste du coran en empêchant toute remise en cause et révision. Certains se parent de modération mais ils utilisent la ruse prescrite par l’islam et notamment le coran pour vous endormir : dans le jihad cela s’appelle la « taqqya » ! le meilleur ami des islamistes, c’est le temps que vous leur donnez pour nous envahir démographiquement et nous imposer à la majorité dans les urnes leurs lois.

Nos politiciens UMP et PS tous confondus font déjà du clientélisme électoral depuis de nombreuses années dans les circonscriptions à forte densité de population musulmane comme Martine AUBRY-BROCHEN à Lille.  La sanction électorale viendra des urnes en 2012 contre les collaborateurs actifs et passifs. Car nous sommes encore majoritaires et nous avons le pouvoir de leur imposer une réaction contre cette invasion musulmane fondamentaliste pour sauver notre système laïque républicain basé sur les droits de l’homme et des femmes ! 

Partout dans toute l’Europe des voix se lèvent et nous nous organisons pour sauver notre civilisation des dangers évidents de l’islam. Et toi que fais-tu ? Comme tous les Français tu t’indignes mais tu ne manifestes pas ton refus de ce déferlement de haine contre les « infidèles », leur démocratie et leurs droits de l’homme et surtout de la femme ! Non tu laisses faire… parce qu’on t’a dit que réagir c’est être islamophobe : Mais l’islamophobie n’existe pas plus que la communistophobie ou la socialophobie ou que la fashistophobie : Tout citoyen est libre de ne pas adhérer au parti communiste et de combattre des idéologies contraire aux droits de l’homme, bases de notre constitution. Tout citoyen a droit d’exprimer son opposition à une idéologie politico-religieuse fondamentaliste qui défend la supériorité des hommes sur les femmes, condamne à mort l’adultère et l’apostasie. Il y a plus d’opposition en France aux catholiques intégristes qu’aux intégristes musulmans : POURQUOI ???

La clairvoyance d’un journaliste d’investigation suisse sur l’islam en France et la soumission consentante de nos pseudo élites : http://www.youtube.com/watch?v=Ln1KOqF51iA  

Légalement et de façon parfaitement démocratique, il est possible de mettre un frein aux excès religieux et aux dangers que représente l’islam prosélyte à visée hégémonique.

Toi aussi, tu veux agir et faire entendre ton refus de cet islam fondamentaliste ! Tu as le courage de défendre tes libertés, la laïcité et tous ces droits universellement reconnus qui nous permettent de vivre dans la paix religieuse encore aujourd’hui en France. Alors rejoins les centaines de milliers de citoyens républicains qui, comme moi, ont adhéré à Riposte Laïque et Résistance Républicaine pour sauver notre démocratie laïque et faire à jamais respecter tous les droits de l’homme et de la femme en France !

Ne laissons pas nos politiques collaborés avec les islamistes pour progressivement introduire les lois chariatiques en France… Halte à la démagogie et à la soumission électoraliste des politiques !

Agis aujourd’hui ou demain ce sera toi l’émigré et tu demanderas asile dans une terre étrangère pour échapper à la violence de la charia et de l’islam !

 Agis car après 2012, il sera trop tard !

 

 

Commentaires

"L’islam ne peut être considérée comme une simple religion mais comme une idéologie politique à visées hégémoniques (donc totalitaires) et donc porteur de valeurs totalement incompatibles avec les valeurs républicaines laïques et démocratiques et les droits de l’homme, fondement même de notre constitution et du ciment de nos communautés tant française qu’européenne."
C'est aussi le point de vue de l'ancien Roi du Maroc.
Les musulmans ne sont ni bons ni mauvais, ils "sont" la conséquence de leurs déterminismes biologiques et sociaux. Ils vivent dans une bulle temporelle qui n'est pas la notre, comme vous le dites et depuis "au moins" depuis Henri IV. La France est Gréco romaine, judéo chrétienne et issue des lumières, c'est largement suffisant....pour moi !
Où voyez vous de la haine dans mes propos ? Je ne hais point les musulmans, je réfute le dogme islamiste, c'est tout !
Personnellement, je suis agnostique ! Un mécréant selon votre dogme. Par contre vous ..... la Haine vous connaissez semble t-il !

Écrit par : Francis NERI | 28/12/2010

tu parles de l’hégémonie de l’Islam, mais quand parleras-tu de l’hégémonie du catholicisme (qui ne représente nullement toute la chrétienté, puisqu’il y a plusieurs obédiences dans le christianisme)

Toutes les religions sont dogmatiques, ainsi que les idées politiques.

La seule religion monothéiste qu’est le judaïsme n'est pas obligée de convertir, alors que, je reprends chronologiquement, le christianisme et l'islam sont prosélytes...donc en concurrence, car chacun d'eux seuls détiennent LA seule et unique vérité, bien sûr !

Je suis et j’ai toujours été profondément POUR LA LAÏCITÉ à la Française, qui, hélas en Alsace-Moselle n’existe pas, puisque sous Concordat.

Dans un de mes commentaires que tu as gommé très démocratiquement, je t’avais dit que j’étais AGNOSTIQUE, car personne ne peut me prouver qu' un ’être suprême existe ou qu’il n’existe pas. Mais cela ne m’empêche pas de prôner la TOLÉRANCE et non la haine.


Je ne me permets pas de faire l’amalgame entre islamiste dur et pur et musulman.

Qu’on foute la paix à ces cinq à 6 millions d’habitants qui sont musulmans sur 65 millions de Français …les autres étant soit athées, soit d’obédience diverses tels les catholiques, protestants, orthodoxes, juifs, bouddhistes etc…etc…

et grâce à la laïcité, TOUS peuvent s’exprimer.

Au lieu de t’attaquer à une seule communauté, vois plus large, car TU PAIES par tes impôts l’école laïque PLUS les écoles religieuses… Ce qui est contradictoire avec la fameuse laïcité prônée.

Tu nous parles de la culture gréco-romaine, puis celle judéo-chrétienne (alors que les Français et autres peuples d’Europe ont toujours pourchassés les Juifs)…

Dans notre culture Française, tu oublies de citer l’influence Arabe.

Tu oublies aussi, toutes les autres influences des divers envahisseurs qui ont traversé la France et y ont laissé des traces vivantes.

Tu parles d’Henri IV, grand roi s’il en fut, mais tu oublies Louis XIV qui a révoqué l’édit de Nantes.

Tu oublies de mentionner les grands massacres (tel, par exemple la Saint Barthélémy, L’inquisition et, bien plus proche de nous, le fait que le maréchal Pétain a livré, contrairement à son homologue italien Mussolini, les juifs de France, alors qu’on ne le lui demandait RIEN !) les musulmans du maghreb n'ont pas livré leurs Juifs, bien au contraire !

Ta mémoire te fait omettre de mentionner le trafic et l’esclavage des noirs d’Afrique au siècle des Lumières…

Tu oublies également toutes les colonisations fondées sur la christianisation des « sauvages » ; colonisations qui ont opprimé, asservi et « déculturé » des peuples entiers, au seul profit de certains…pas des « petits, cela je te l’accorde !

Tu oublies que dans la chrétienté d’obédience catholique le pape est CHEF d’ETAT !

Alors ne fustige pas seul l’Islam et encore moins les musulmans qui seraient, selon tes écrits et ceux de penseurs que tu publies, à l’origine des crises économiques de notre vieille Europe.

Non, selon toi, tu n’es ni islamophobe, ni communistophobe, ni, ni… , mais tu ne fais que cracher sur les musulmans, les gauchistes, et maintenant même l’UMP dont tu faisais partie !

Que de contradictions !

Je re-signe : Ingrid MALDONER-TOPIN et je ne prends pas de pseudo ! car je veux qu'on puisse me retrouver, je ne me cache pas !

Écrit par : maldoner-topin | 31/12/2010

Vous rêvez toute éveillée ma pauvre "amie".
Depuis la loi de 1905 et même bien avant (pensez à Napoléon 1er), les chrétiens et les juifs sont rentrés dans le rang et ils ne veulent plus nous imposer leur religion, qui est, vous le savez bien, en perte de vitesse (comme notre natalité) car ils sont Français avant d'être Chrétien ou Juifs. En plus ils respectent nos codes et nos lois.
Évitez donc de faire l'amalgame entre le présent et le passé, que vous interprétez, et donc, vous ne saisissez vraiment pas les tenants et les aboutissements et encore moins n'êtes en mesure d'en tirer des leçons pour le présent et encore moins l'avenir.
Vous mélangez des réalités différentes, vous faites ce que l'on appelle une "identification. Je n'ai d'ailleurs pas plus que vous la prétention de tout appréhender, mais moi, je cherche, je doute, je réfléchis et ...je change.
Essayer de tenir compte du contexte et de l'époque. Nous ne sommes plus en 640 après JC où Mahomet vient tout juste d'épouser une petite fille de 9 ans et de la déflorer.
L'Islam c'est autre chose, ce n'est pas SEULEMENT une religion comme nous pouvons l'imaginer en tant qu'occidental, et c’est là notre erreur première, c'est un ensemble politico-religieux qui exprime son désir de conquérir l'Occident et d'y implanter sa loi, la charia, et c'est contre cela que je combats.
Je ne suis pas le seul, et nous sommes de plus en plus nombreux à nous en inquiéter et proposer des réponses.
Par exemple, en Alsace Moselle, le concordat est en place grâce à une loi Allemande qui a été conservée. Il concerne le catholicisme, le judaïsme et le protestantisme. Seule une nouvelle loi pourrait y changer quelque chose, mais est ce possible et souhaitable ?
De nombreuses tentatives ont été faites et des projets de lois déposées, en particulier par la gauche "ultra laïque".
Le "peuple", Alsacien et Mosellan en premier, n'en veut pas, ces projets de lois ont toujours été repoussés.
Si nous laissons faire le Parti des Musulmans de France, qui revendique la charia pour notre pays, il obtiendra les mêmes avantages par dérogations de la gauche strasbourgeoise. C'est ce que prétend faire l'actuel Maire socialiste. Il nous appartient de combattre une décision qui comme bien d'autres est en infraction avec la loi.
Pour conclure, je vous demande de bien vouloir cesser de m'insulter, ainsi que mes amis. Une telle hystérie nous laisse de glace et vous ne nous pousserez pas à "crachez" sur vous comme nous ne "crachons" pas sur les musulmans. Vous n'aurez pas l'occasion de me poursuivre. Donc vos provocations sont sans effets.
Consciemment ou pas, vous pratiquer, comme vos amis islamogauchistes, l'insulte, l'amalgame, la délation (vous m'avez dénoncé comme vous dites au MRAP et à d'autres bien évidemment) Ce blog est le mien et celui de mes amis; nous n'insultons personne et ne crachons sur personne. Nous exprimons des "points de vue", sans peur ni haine, tachez d'en faire autant s'il vous reste un peu de dignité, sinon vous serez systématiquement "effacée" de ce blog dont décidément vous ne pouvez vous passer.
Croyez moi la qualité de vos propos s'en ressentiront, car jusqu'à présent vos arguments n'ont convaincus personne. Ils illustrent tout simplement l’effarante agressivité et ignorance des complices de l’islamisme radical, dont la stratégie de conquête apparaît chaque jour plus évidente, ainsi que la débâcle de ceux qui soutiennent cette idéologie meurtrière, dont vous faites semble t-il partie
Il n'y a pas de contradictions bien évidemment dans nos propos. Mais c'est vrai que l'on peut brûler aujourd'hui ce que l'on a adoré hier. Pour ma part, j'y vois une marque d'intelligence, d'une prise de conscience que nos élites, politiques, économiques, financières, et sociales, nous mentent et nous trompent, qu'ils font alliance avec l'islamisme radical pour de sordides questions financières et de pouvoir et que c'est avant tout eux et en premier, qu'il faut disqualifier.

Écrit par : Francis NERI | 31/12/2010

A Roustons ripoublicains (je ne comprends pas ce pseudo ?)

Je vous cite : "Les musulmans ont encore une chance de devenir bons selon votre point de vue, en abandonnant ou reformant leur dogme."
Les musulmans sont comme les enfants qui ont grandi dans une secte : leur surmoi a été construit sur un fond affectif qui nuit à leur capacité à faire la part des choses. Au contact de notre société, de nos libertés et de notre mode de vie, soit ils deviennent schizophrènes, soit ils sombrent dans une opposition extrémiste. Ils leur est difficile de distinguer ce qui relève de la culture de ce qui provient d'un dogme qui pervertit leur perception, endoctriné par cette idéologie politico-religieuse fondamentaliste. Les jeunes allemands embrigadés dans la Hitlerjudend l'étaient tout autant que les jeunes maoïstes qui ont fait la révolution des cents fleurs, où ces enfants kmehr rouges qui ont largement oeuvré pour le génocide de 5 millions de Cambodgiens ! C'est toujours le même schéma qui recommence, celui de l'embrigadement des enfants palestiniens dès la maternelle que l'on endoctrine pour en faire des shahids qui ensuite vont se faire exploser dans un bus à Jérusalem... Charles DALGER a raison de rappeler les attentats en Egypte contre les Chrétiens coptes dont le dernier à fait 21 morts. Que je sache, personne n'a envahit l'Egypte, ni même insulté les musulmans égyptiens ? Je vais souvent dans ce pays, où j'échange avec des universitaires. Je constate que les Chrétiens y sont persécutés et considérer par les musulmans comme des dhimmi (être au statut d'infériorité). Pourtant les musulmans que j'y rencontre vivant du tourisme, sont extrêmement accueillant et gentils, avec les touristes. Et quand j'échange avec eux sur l'islam, s'ils ne sont pas universitaires, ils n'enconnaissent finalement pas grand chose, en dehors de quelques prières, quelques versets du coran et une dizaine de hadiths (paroles faussement attribuées à Muhammad). Ils vivent dans une tradition religieuse, impreignés de la culture fatimide de leurs ancêtres, qui a consisté à transmettre les légendes mahométanes de père en fils et de mère en filles, avec toutes les conotations affectives nécessaires pour bien endoctriner les enfants... Difficile alors de remettre en question ce qui a été ancré affectivement dans votre être. Pourtant certain comme le professeur Nasr Hamid Abu Zayd, ou Fadlalah Boutros ou Mohammed Ahmed Hegazy... qui ont osé critiquer ou apostasier l'islam. Je citerais seulement la psychologue et écrivaine syrienne Wafa SULTAN interrogeant un imam wahabite sur Al Jazira : "Comment expliquez-vous à votre fils le verset qui dit : « Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu et au jugement dernier » (Coran sourate 9, aya 29)"

je vous cite encore : "Mais vous qui avez abandonner il y a plus de 100 ans le votre, vu votre passif depuis 1907, avez vous encore quelque chose à abandonner pour devenir bon? "
Pouvez vous préciser ce que j'aurais selon vous abandonné ? Je suis Européen, occidental de culture pagano-chrétienne. La démocratie a existé bien avant le Chritianisme et les régime d'assemblées avec séparation des pouvoir aussi ! Les Chrétiens ont vite compris l'intérêt de lutter contre l'esclavage et les moines ont été les premiers à affranchir les serfs en leur donnant une manse... avant le Xe siècle ce qui a provoqué l'apparition de la chevalerie. Enfin je ne comprends pas bien ce que j'aurai abandonné qui aurait pu faire de moi un homme bon. Vous êtes dans le jugement : seriez vous au dessus des autres ?
Merci de vos explications courtoises et évitez SVP l'invective ironiques fort déplaisante.

Écrit par : Armand | 02/01/2011

Les commentaires sont fermés.