Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2011

La Martine de Lille 10

J'avais pris un peu de recul pour mieux analyser la situation, me reposer, mais aussi, rechercher des informations, les relier à d'autres, étudier les rétroactions, en projeter les effets possibles sur l'avenir.

J'en tire pour première conclusion qu'il n'y a pas, ou plus, place actuellement pour un "projet" personnel, social, économique ou autre qui ne se fonde sur un choix de valeurs explicites ou implicites et un parti prit d'optimisme.

 

Alors à la lecture de certains des derniers commentaires je me suis dit, en souriant, qu'aucun présent ne dure et que la question est posée de la "valeur" attachée à la présence future de la liberté de penser et de s'exprimer à partir de "l'évènement qui nous intéresse ici...pour l'instant !

Je considère que la question à se poser pour un individu ou un groupe est la suivante : Que va t-il se passer si je/nous, fais/faisons ceci ou cela ? Bref, penser systématiquement aux conséquences avant d'agir afin de ne pas se heurter aux limites alors qu'elles ne sont pas clairement identifiées. 

En effet, il y aura toujours comme piège le caractère dérangeant des "propositions" et des "observations" de ceux qui veulent prévenir les crises et par conséquence, les "habitudes " des autres qui bénéficient des bienfaits d'un système en danger d'effondrement.

Oui, il y a  (semble t-il) en bourse des gens qui gagnent énormément d'argent avec la déconfiture de l'Euro !

Oui il y a (selon la rumeur) en politique des gens qui veulent que la crise perdure car cela leur donne une chance d'accéder au pouvoir !

Oui, il y a (probablement quelque part) des gens qui devront s’expliquer sur certaines de leurs « pratiques » (supposées ou réelles) s’ils envisagent d’être candidat(es) à la magistrature suprême

 

D'un autre coté, (peut être) qu'en bourse comme en politique, il y a ceux qui gagnaient de l'argent et du pouvoir lorsque tout allait bien, mais ils passeraient pour des Cassandres s'ils faisaient vraiment  quelque chose  pour sortir de la crise et ne seraient ni maintenus à leur poste pour les boursiers, ni réélus pour les politiciens, leurs efforts profitant alors à leur adversaires.

Pour rester dans le ton, je vous transmets un post que j'ai passé sur le groupe de soutien.  

Bien à vous,

Francis NERI

§

Bonsoir, 

Je suis venu à ce groupe de soutien, après quelques hésitations, car j’ai été séduit par l’engagement, la compétence et le sérieux de quelques personnes : Bernard Raquin et Katy Weiler entre autres.

Je pensais y trouver, et je le pense toujours, des personnes amoureuses de la liberté d’expression et prêtes à m’aider pour la faire triompher.

Je suis heureux de pouvoir compter sur des amis qui me donnent des informations pouvant étayer ma défense et j’ai accepté qu’ils se mobilisent pour un soutien financier.

Car, voyez vous, je suis Président d’une association (Institut Européen de Socialisation et d’Education) qui à pour objectif d’éduquer d’abord et de socialiser au mieux des personnes jeunes pour la plupart, souvent en échec scolaire que la famille « néglige » et qu’il faut totalement prendre en main, AVEC le plus souvent la famille.

C’est un travail sans cesse recommencé, souvent décevant, qui me prend pas mal de temps, et qui me coûte pas mal d’argent.

Donc si je peux ne pas trop dépenser pour ce procès, dont je me serais bien passé, j’en serais heureux.

 

Je dis souvent que nous devons gagner. Non pas pour des raisons politiques, mais pour que nous conservions tous notre liberté de penser et de s’exprimer, pas pour empêcher Madame Aubry d’accéder à la magistrature suprême, je n’ai pas cette prétention.

Sur le fond de l’affaire, je me place sur le terrain d’un simple citoyen qui veut savoir QUI est Martine Aubry comme pour tous les autres candidats à la magistrature suprême… sauf  que Martine Aubry a  de son côté amené le questionnement là où les autres n'ont pas entendu susciter la polémique...

 

Oui chers amis, j’espère que pour la liberté d’expression nous allons gagner et qu’ensuite nous consoliderons cette victoire.

C’est la raison pour laquelle je ne cautionne pas, mais alors pas du tout les propos de ceux qui voudraient faire de cette « aventure » un levier pour soutenir leur propre cause et leurs points de vue politique.

 Nous allons gagner, non pas contre Martine Aubry, mais pour la liberté d’expression.

 Merci encore de votre soutien et de votre compréhension.

 Francis NERI   

 

Commentaires

BRAVO POUR CE COURAGE

Écrit par : ROEDIGER | 22/08/2011

Katy Weiler compétent?? Ha!ha!ha!ha!ha! Stop! Ha!Ha!HA! On parle de la meme: celle qui passe sa vie sur les reseaux sociaux en divinisant un parti politique ( que je ne nommerai pas mais bon...) : y'a pas qu'en Corée du Nord que l'on fabrique de la vulnérabilité idéologique...Mais bon: Franchement, la compétence?? Moi, j'sais pas...Mais j'me doutais qu'elle était du Nord!!

Écrit par : doug | 31/01/2012

Les commentaires sont fermés.