Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2012

Comment détruire la "patrie des droits de l'homme" ?

Faisons référence à la complexité.  Sinon, nous n’en sortirons pas si nous continuons  à tout regarder en noir et blanc.

Merci, par exemple, de ne pas confondre, arabe, maghrébin, musulman et racaille. Il existe des arabes israéliens, chrétiens qui ne sont pas des repris de justice. Il existe aussi des Français de souche multirécidivistes. Il existe enfin des maghrébins épris de justice  qui sont parfaitement intégrés.
Quand on dresse la communauté nationale contre une minorité désignée, l'amalgame ne permet plus de faire de quartier et c'est la porte ouverte au crime contre l'humanité...
Certes la révolte gronde, mais je ne crois pas qu'un peuple vieillissant et plutôt « sage » en arrive à organiser des « ratonnades » anti immigrés. Il se contentera de durcir sa législation pour réserver les prestations sociales aux Français de souche. Les étrangers n'auront plus alors intérêt à rester dans un pays en crise et préfèreront survivre dans leur pays d'origine... Et si cette mesure provoquait une guerre civile, alors les forces de l'ordre les renverraient directement chez eux. Il n'y aura pas de révolution dans un bain de sang, sauf si Marine LE PEN n'obtient pas ses 500 signatures et que la fraude électorale batte son plein.

Alors les Français descendront dans la rue exprimer leur colère. Le vote FN est d'abord l'expression de cette colère et ceux qui souhaitent la museler, prennent les risques d'être renversés par la rue. La colère des Français doit s'exprimer dans les urnes et si elle est majoritaire, alors les hommes du système devront tirer les conséquences de leurs responsabilités dans cette crise. Car en avril 2007, tous les candidats étaient déjà au courant de la gravité de la crise financière qui faisait déjà rage aux USA et qui arrivait en Europe par contagion... Ils savaient tous mais cela ne les a pas empêcher de nous mentir et faire d'énormes promesses qu'ils n'ont pas tenues et de se servir de cette même crise pour se justifier d'un piètre bilan. Et le pire c'est qu'ils recommencent sans complexe !

J'espère cette fois que les Français ne vont pas se laisser impressionner et leur donner une belle leçon de démocratie !

Evidemment, si Marine LEPEN est élue, elle devra composer avec une assemblée UMP et un sénat PS... Comment pourra-t-elle diriger le pays ? Même avec des élections législatives à la proportionnelle, elle ne pourra pas disposer d'une majorité pour modifier les lois, sans faire des alliances.

Chaos pour chaos, autant alors se débarrasser de ceux qui se sont bien moqués de nous depuis plus de trente ans !

Quant à l'Euro, les Allemands n'en veulent pas plus que les Américains qui annoncent déjà sa mort. Les Allemands ne défendront pas l'Euro qui va disparaître.

La FED a gagné la guerre monétaire et l'UE va se décomposer. Alors pourquoi ne pas voter pour Marine LEPEN qui a eu raison de l'annoncer depuis plusieurs années ?  Après tout n’est elle pas la seule qui propose une vraie alternative et qui surtout n’est pas partie prenante du « problème ».

Comme l’écrit souvent Francis NERI, « si vous faites partie du problème vous ne pouvez faire partie de la solution »

L’UMPS ne fait pas seulement partie du problème ; l’UMPS « EST » le problème ! L’UMPS est prisonnière du système prédateur qu’elle a construit, elle ne peut donc s’en libérer. Voter pour l’un de ses candidats c’est renoncer à résoudre les problèmes qui nous sont posés.    

Écrit par : Bertrand | 24/11/2011

 

Commentaires

Tout à fait d'accord, nous ne pouvons plus encore supporter ces dirigeants qui se sont largement moqués de nous depuis près de quarante ans; alors? pourquoi ne pas essayer Marine LE PEN...

Écrit par : CARILLO | 22/01/2012

Cet écrit résume bien la nouvelle donne qu'entraînerait l'élection de Marine dont le mouvement est l'alternative à l'UMPS sclérosée, rétrograde qui a mené la France vers son déclin. L'Histoire a prouvé qu'un pays, une civilisation ne peuvent se péréniser et se développer qu'en se régénérant avec des leaders innovants qui mènent une politique différente, tout en s'appuyant sur une base populaire. Marine a rendez-vous avec l'Histoire de notre pays.

Écrit par : LITTERST Francois | 23/01/2012

«Quand on dresse la communauté nationale contre une minorité désignée, l'amalgame ne permet plus de faire de quartier et c'est la porte ouverte au crime contre l'humanité... »

Pseudo-argument qui fleure le marxiste puant: je m'étonne que vous le preniez à votre compte ! Car ce qu'on a fait, tout-au-contraire, au nom d'une «protection» des minorités (rapidement dévoyée en tyrannie des minorités), et au nom d'un «antiracisme» stalinien (forme redoutable de racisme gramscien), c'est obliger la communauté nationale à accepter une immigration de substitution, une immigration d'une minorité d'envahisseurs barbares qui, loin de chercher à s'intégrer et à se fondre dans ladite communauté nationale, se comportent - au contraire - comme en territoire conquis et se croient tout permis ! Il est où, ...le crime contre l'humanité ?

Écrit par : Naibed | 25/01/2012

extrait d'un article copié/collé auquel j'adhère totalement :

"........Pour le reste le FN reste le FN :

un parti qui EXPLIQUE le chômage, le réchauffement climatique, les verrues plantaires et la fin du monde toute proche par les flux migratoire.

La haine de l'autre est la boue dans laquelle le parti a les deux pieds figés. Les nouveaux fans de Marine Le Pen sont victimes d'un effet d'optique : ce n'est pas le FN qui a changé, c'est l'UMP qui a banalisé ses thèmes dégueulasses, c'est l'UMP qui s'est lepénisée (Le maire qui refuse de signer pour permettre la candidature de Le Pen devrait refuser de signer pour celle du candidat UMP).

Même si les sondages créditaient Le Pen de 90 % d'intentions de vote, il serait admirable que des maries refusent encore de signer pour elle. Si, comme le laissent entendre les défenseurs de la candidature frontiste, la démocratie peut être la dictature frontiste du plus grand nombre de crétins xénophobes.

La démocratie vaut la peine qu'on se crève le cul à la défendre. Si l'on admet que le FN est un parti comme les autres, alors il faut saborder tous les partis.
Les maires qui refusent de signer pour Le Pen nous empêcheront peut-être de vivre ce que vivent les Hongrois aujourd'hui.
Et si c'est simplement la peur de passer pour un facho qui empêche tel élu de signer pour Le Pen, réjouissons-nous de VIVRE DANS UN PAYS Où CE SONT ENCORE LES FACHOS QUI ONT HONTE DE L'ETRE.

Mais Le Pen aura ses 500 signatures.

Elle prétend n'être pas sûre de les obtenir afin qu'un certain nombre de niais médiatiques la légitiment en tant que démocrate.

Et ÇA MARCHE.

Aujourd'hui, ils fournissent le cirage, ils seront demain les chiffons avec lesquels Le Pen astiquera ses pompes"..

charb@charliehebdo.fr

Écrit par : ingrid | 31/01/2012

Ingrid,
vous publiez en réponse à un courrile que j'avais adressé à Francis en novembre 2011, cet extrait de l'article de Charlie hebdo. Vous savez ce journal qui a fait la une, il n'y a pas si longtemps avec un numéro spécial "Charia hebdo"... Lorsque les journalistes de Charia hebdo dénoncent à leur manière l'islamisme, ils ne sont de bons démocrates laïcs alors que si un sympatisant du FN ose critiquer l'islam, c'est un odieux raciste xénophobe... Dans les années 70 lorsque je critiquais le système soviétique néostalinien et le soutien inconditionnel que lui apportait le PCF, j'étais un odieux fachos. En revanche quand Courtois (le communiste repenti) écrivit dans les année 90 le livre noir du communisme dénonçant l'horreur des régimes communistes avec leurs 100 Millions de morts et plusieurs autres centaines de millions de victimes, ils étaient de vrais historiens conscients des "erreurs" de ces régimes à peine qualifiés de totalitaires. Erreur le doux euphémisme pour les holocaustes et les crimes contre l'humanité que ces monstrueux régimes ont engendré. Aujourd'hui il suffit de relire l'histoire de l'islamisme pour comprendre dans quelle direction nous entraine les créateurs du CFCM, organisme qui a légitimé la prise du pouvoir sur la communauté musulmane en France par les divers miouvements fondamentalistes de l'islam.
Alors comprenons nous bien : lorsque j'ai écrit ce courriel en novembre 2011, annonçant les difficultés pour Marine Le PEN d'obtenir les parrainages de maires, il s'agissait déjà de mettre en garde ceux qui croit résoudre le problème en réalisant un déni de démocratie. Car la démocratie c'est le gouvernement de la cité par le peuple ou les représentants que le peuple a choisi. Si vous empêcher le peuple de choisir ses représentants et que vous lui imposer des représentants alors le peuple ne votera plus et les pseudo-représentant ne représenteront plus le peuple. Donc nous ne serons plus en démocratie mais en oligarchie, une minorité d'individus décidant pour la masse. C'est en entrentenant avec des idiots utiles à leur solde que ces oligarques entretiennent l'illusion de liberté d'expression et maintiennent ainsi l'illusion de démocratie. Mais aucun pouvoir ne peut museler les souffrance d'un peuple et lorsque les injustices sont trop criantes, la révolte balaye le pouvoir oligarchique.
Si vous avez bien lu ce courriel de novembre 2011, vous aurez au moins reconnu dans la déescription de la crise de notre société voulue et orchestrée par les gens qui prétendent nous gouverner, une réalité tangible. J'ai souvenir d'un animateur radio qui avait pris aux mots Emmanuelle Béar en lui demandant de bien vouloir accueillir chez elle à Paris une famille nombreuse de pauvres sans papier... au finale elle s'est défilée par tous les moyens et une extrême mauvaise foi pour ne pas les accueillir. Concrètement quand il faut accueillir les miséreux du tiers monde, qui endehors des pauvres Français de banlieue, doit se serrer pour leur faire une place ? Vous Ingrid ? Et comme par hasard aujourd'hui ce sont bien nos pauvres de banlieues qui se sentant abandonnés par leurs élus de gauche comme de l'UMP, ont décidé en désespoir de cause de voter pour le Front National. C'est si facile de servir la soupe aux mafieux affairistes qui vous glissent de temps en temps un billet pour que vous puissiez continuer à stigmatiser tous ceux qui ne leur semblent pas politiquement corrects. Les intellectuels mondains en 1789 ne se souciaient pas plus du petit peuple de Paris. En revanche les artisans et les bourgeois qui voulaient renverser la monarchie, se sont eux servi du petit peuple de Paris. Il reste à savoir qui est aujourd'hui le petit peuple de "Paris" et qui sont ceux qui veulent renverser ce pouvoir oligarchique affairiste en place depuis plusieurs décennies ? Quant à votre métaphore sur le cirage de pompe, elle s'applique bien mieux à tous ceux qui ont voté pour les responsables UMPS depuis plus de trente ans ! Mais est-il pire sourd que celui qui ne veut entendre, et plus aveugle que celui qui refuse de retirer ses oeillères ? Etes vous capable de prendre du recul ou seriez vous totalement lobotomisés par les média ? Ce message je doute que vous le compreniez mais le jour approche où le réveil chaotique que j'ai annoncé dans mon message précédent vous sidèrera et vous n'aurez alors plus que vos yeux pour pleurer. Ne comptez pas sur moi pour vous tendre un mouchoir !

Écrit par : Bertrand | 14/02/2012

Les commentaires sont fermés.