Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2012

Oriana Fallachi

Pour ceux qui n'ont toujours pas compris et qui veulent encore voter pour la gauche de François Hollande :

La gauche est, comme les islamistes, profondément anti-occidentale et ceci explique leur connivence.

La raison en est commentée, fort justement selon mon humble avis, par Oriana Fallachi à l'aide d'un passage de l'essai que le libéral Autrichien Friedrich Hayek écrivit dans les années trente au sujet de la Russie bolchévique et de l'Allemagne national-socialiste. Le voila !

« Ici on n’abandonne pas seulement les principes d'Adam Smith et de Hume, de Locke et de Milton. Ici, on abandonne les caractéristiques les plus solides de la civilisation développée, par les Grecs et les Romains et le Christianisme, de la civilisation occidentale.

Ici on ne renonce pas seulement au libéralisme du XVIIIe et XIXe siècles, au libéralisme qui a parachevé cette civilisation.

Ici, on renonce à l'individualisme dont, grâce à Erasme De Rotterdam, à Montaigne, à Cicéron, à Tacite, à Périclès, à Thucydide, cette civilisation est l'héritière. A l'individualisme, aux idées de l'individualisme qui, à travers les enseignements que nous ont apportés les philosophes de l’antiquité classique et, après eux, le Christianisme, la Renaissance et les lumières, ont fait de nous ce que nous sommes.

Le socialisme est basé sur le collectivisme. Et ceux qui rejettent l’individualisme rejettent la civilisation occidentale »

Je répète souvent que « mémoire et identité c’est un peu la même chose, et que c’est cette mémoire que l’on veut nous faire oublier. Il y a une effroyable collusion entre la gauche, l’islam et les « mondialistes » du Siècle, pour nous conduire à cette perte de mémoire et cet enfermement. La « triplice » est en marche, à nous de ne pas nous laisser emporter par les idéologies à son  service qui livrent la France à l’Islam et à la marchandisation de nos corps et nos esprits.

Commençons par bloquer François Hollande, ensuite nous verrons comment nous reprendrons le contrôle de nos destins.               

Francis NERI

28/02/12

http://semanticien.blogspirit.com

 

Commentaires

Bloquer Hollande : Ok mais franchement le flandise a-t-il sérieusement des chances de l'emporter cette présidentielle ? Certes les média en font le principal candidat face au tout petit Nicolas bondissant et gesticulant dans tous les sens. A force de gesticuler pour les Américains, il a réussi à attirer les foudre de beaucoup de gens pas tous impuissant à commencer par Poutine... qui dans la Komsomolskaïa Pravda a fait publié le 17 janvier dernier un article par un dénommé Boris qui se termine ainsi : «Depuis un an, les services secrets militaires français sont placés au service de l’impérialisme états-unien. Ils ont organisé un début de guerre civile en Côte d’Ivoire. Par la suite, ils ont manipulé le séparatisme de la Cyrénaïque pour faire croire à une révolution anti-Kadhafi et s’emparer de la Libye. Maintenant, ils encadrent des repris de justice recrutés par le Qatar et l’Arabie saoudite pour semer la terreur, accuser le gouvernement syrien et menacer de venir le changer. Il n’est pas sûr que le peuple français apprécierait de savoir que Nicolas Sarkozy a rabaissé son pays au niveau d’un vulgaire preneur d’otages. Et il ne faudra pas s’étonner si un Etat qui pratique le terrorisme chez les autres doive un jour le confronter sur son sol.»
Quand on sait que ce journal est le principal organe de propagande du SVR… on peut s'inquiéter à juste titre des menaces à peine voilée de l'ours russe, maître en manipulation notamment des Khadafistes réfugiés au Mali (par exemple). Et si l'un de vous n'a pas compris pourquoi Poutine soutient Bashar Al Assad, je lui rappelle que le port d'attache des sousmarins russes en Méditerranée est tout simplement Lataquié... Mais ce n'est pas la seule raison. Les Russes savent que la Syrie n'est qu'un objectif intermédiaire dans la course à la guerre contre l'Iran menée de main de maître par les Américains, prélude à une guerre mondiale qui permettra aux USA de faire sombrer le monde en même temps que leur empire. Car nous assistons bien à la fin d'un empire si l'on en juge l'essouflement des USA en Afghanistan. Les Américains ont tenté de maintenir le privilège accordé au dollar comme monnaie de référence dans les échanges notamment pour le pétrole. Ils font la guerre à l'Euro en déstabilisant la zone Euro en tirant à vue sur les maillons faibles du club med et en attirant les maillons fort dans le financement de conflit sans fin ni intérêt pour eux. Le but de ces manoeuvres est tout simplement d'endetter les états de la zone Euro pour les affaiblir et permettre au dollar de se maintenir. Après avoir tenté de ranimer la guerre dans les Balkans, puis d'avoir réussi à forcer l'intégration des Ex-PECO dans l'UE, ils se sont servi de l'orgueil démesuré du petit Nicolas, les Américains ont réussi à casser le couple Franco-Allemand et détruire la zone Euro et l'UE. Il y a un point sur lequel le grand Charmes avait raison : l'Europe ne peut se faire que de Brest à Vladivostok et surtout sans les insulaires anglo-américains qui poursuivent d'autres intérêts que ceux des continentaux depuis des siècles.
Je ne suis pas sur qu'il puisse y avoir de conciliation d'intérêts entre les socialistes et l'islam. En revanche chacun pense pouvoir manipuler l'autre pour s'en servir. Les socialo ont fait venir des immigrés du Maghreb (donc musulmans) pour remplacer le lupem proletariat qui s'était enbourgeoisé grâce au progrès... Quant au islamiste il se revendique progressivement l'instauration de la chria en faisant croire qu'ils apportent aux socialistes les voix de leurs frères et soeurs soumis... Pourtant dans aucune république islamique, le socialisme a fait bon menage avec les islamistes. Alors pour les convergences, seuls les gogos peuvent encore se faire prendre.

Écrit par : Bertrand | 28/02/2012

Il me semble qu'il s'agit d'Oriana FALLACI, du moins si nous parlons de l'auteur de "La Rage et l'Orgueil"
Merci pour votre blog courageux et très utile et bon courage pour faire face à la bêtise et à la méchanceté.

Écrit par : Monge | 09/03/2012

Les commentaires sont fermés.